Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Album
L'Ordre
Série : Sigurd et Vigdis    tome 1 

Scénario : Hervé LOISELET
Dessins : Benoît BLARY
Couleurs : Benoît BLARY

Lombard (Le) , avril 2013
 
Cartonné
Format 310 x 237
56  pages  Couleurs
ISBN 978-2-8036-3227-5
 
Quatrième de couverture
     Lorsque sa famille est anéantie, Sigurd rejette les règles de neutralité de l'ordre mercenaire auquel il appartient : son sang hurle à la vengeance !
     A l'abri du clan de son père, Vigdis attend celui qui saura l'arracher à un mariage forcé et lui offrir la vie d'aventures et d'honneur dont elle rêve...
     De leur rencontre naîtra une légende dont l'écho résonnera jusque dans les steppes d'Asie centrale : celui d'un héros échappé du Valhalla avec sa Valkyrie.
 
 
Critiques
     En Asie centrale, une légende raconte les exploits d'un couple venu de l'Ouest. Cette légende est confortée par des runes gravées sur des pierres dressées. Elles racontent la saga de Sigurd, le Viking mercenaire, et de Vigdis, la fille d'un roi. Ils ont tracé un périple sanglant, s'affranchissant des Ordres et des règles de l'époque.
     Sigurd est entré au service de l'Ordre des Jomsvikings en livrant un combat contre un maître guerrier, le tuant bien que celui-ci ait proposé la fin du combat.
     La situation dérape quand Sigurd apprend, du maître de l'Ordre, l'anéantissement de son clan. Il s'enfuit seul, ivre de vengeance. L'Ordre envoie deux navires, l'un pour protéger ceux de son clan qui ont survécu, l'autre pour assurer la sécurité des ennemis du guerrier. Il est pris par traitrise, enfermé. C'est Vidgis qui le délivre. Elle veut fuir un mariage avec un roi chrétien, alors qu'elle ne rêve que d'aventures et d'honneurs...
 
     Le scénariste, avec cette fresque sanglante met en avant un point négligé, voire oublié. Les combats menés entre les clans n'ont pas d'autres buts que de récupérer un butin. Des clans en protègent d'autres contre des compensations. Or, quand ces accords ne peuvent être appliqués, c'est un manque à gagner qui est préjudiciable. Il n'est donc pas pensable que Sigurd devienne un « électron libre », sème la confusion et par sa rage, sa volonté de vengeance, remette en cause un équilibre où chacun y trouve son compte.
 
     Le début de ce premier tome est un peu confus. En cause une alternance trop rapide entre les différents partis en présence, sans suffisamment de matière, et une ressemblance entre des personnages. Cependant, la mise en place de l'histoire terminée, le récit prend un rythme soutenu faisant la part belle aux combats.
     Le scénariste base son histoire sur les Jomsvikings, un groupe dont l'existence historique reste encore incertaine. Toutefois, des récits, des légendes les citent. Or, chacun sait qu'une légende se base sur des faits réels. Donc... place à l'imagination.
 
     Benoit Blary réalise de superbes planches à l'aquarelle, renforçant, avec cette technique, l'atmosphère éthérée de nombre de scènes. Il exécute des décors grandioses, des scènes dynamiques, des personnages bien proportionnés.
 
     Le second volet de ce diptyque est annoncé pour le mois d'octobre de cette année, l'occasion de retrouver cette courte série et la conclusion de ce périple.
 

Serge Perraud          
nooSFere          
28/05/2013          


Base mise à jour le 7 janvier 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017