Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

Le Fossoyeur

Adam STERNBERGH

Titre original : Shovel Ready, 2014
Traduction de Florence DOLISI
Illustration de Aurélien POLICE
DENOËL, coll. Lunes d'Encre n° (160), dépôt légal : avril 2015
272 pages, catégorie / prix : 19,90 €, ISBN : 978-2-207-12413-0

Couverture

    Quatrième de couverture    
     « Tous les cimetières sont pleins, depuis longtemps. »
     II se fait appeler Spademan, le Fossoyeur, presque un nom de superhéros. Vous ne saurez jamais son vrai nom. Il a été éboueur. Un jour, il a trouvé un bébé dans un sac-poubelle. Quelques années plus tard, sa femme est morte dans la série d'attentats radioactifs qui a vidé New York de ses habitants.
     C'était il y a longtemps : une autre vie.
     Maintenant, Spademan est tueur à gages. Il est resté dans les ordures, mais son salaire a considérablement augmenté. Il n'est pas, sexiste : homme, femme, il s'en fout. Vos raisons, il s'en fout. D'ailleurs, le fric aussi il s'en fout.
     Et quand on lui demande de tuer la fille du richissime prédicateur T.K. Harrow, une gamine qui vient tout juste d'avoir dix-huit ans, il n'y voit aucun problème. Mais dans la toile de Harrow, pour la première fois de sa sinistre carrière, Spademan n'est pas la plus grosse araignée.

     Mélange foudroyant de roman noir et de cyberpunk, au style sec comme du vieil os, Le Fossoyeur est un uppercut qui en dit long sur la tentation nihiliste. Dès parution, Hollywood en a acquis les droits d'adaptation cinématographique.

Adam Sternbergh a été le responsable des pages culture
du New York Times Magazine. Le Fossoyeur est son premier roman.

 
    Critiques    
     Ce qui frappe d’emblée dans Le Fossoyeur, c’est le style de l’écrivain, extraordinairement affuté. Une véritable écriture au scalpel qui permet d’entrer immédiatement dans ce polar post-cataclysmique. L’autre intérêt réside dans le personnage central (je n’ose parler de héros pour un tueur professionnel) dont la personnalité fascine rapidement.

     Hélas, l’intrigue est bien en deçà des standards actuels, l’auteur utilisant même des ficelles si grosses que l’on se croirait dans un polar des années 50 (son personnage a de la chance, ça, c’est de l’investigation !). Bref, l’enquête en elle-même devient d’un intérêt mineur. De plus, les motivations des divers protagonistes sont par trop fluctuantes ce qui n’arrange rien. Puis, le récit s’oriente davantage vers le cyberpunk, mais en effleurant juste ce nouvel environnement.

     Au final, on a là un roman policier très moyen qui évolue vers un univers cyberpunk certes intéressant, mais insuffisamment exploré en profondeur à mon goût. Les qualités évidentes de l’auteur ne l’exonèrent aucunement de bâtir son intrigue beaucoup plus solidement. Une première œuvre qui laisse cependant espérer nettement mieux par la suite. Et encore une fois, quel sens de l’écriture !


Thierry BOSCH
Première parution : 15/8/2015
nooSFere


 
Base mise à jour le 7 janvier 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.