Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

Avec joie et docilité

Johanna SINISALO

Titre original : Auringon ydin, 2013
Traduction de Anne COLIN DU TERRAIL
ACTES SUD, dépôt légal : juin 2016
288 pages, ISBN : 978-2-330-05891-3

Couverture

    Quatrième de couverture    
     République eusistocratique de Finlande, 2013. La nation a pris en compte ses erreurs historiques.
     La stabilité sociale et la santé publique sont désormais les valeurs prédominantes. Tout ce qui procure du plaisir ou est susceptible de causer une quelconque dépendance est formellement interdit, y compris le café. À une exception près – le sexe. La distribution de sexe – un produit de consommation essentiel à la paix sociale – doit être aussi efficace que possible. À cet effet, le corps scientifique gouvernemental a généré une nouvelle sous-espèce humaine – les éloïs. De type blond, réceptive et soumise, l’éloï est jugée apte pour le marché de l’accouplement et sera vouée à favoriser par tous les moyens le bien-être de son époux. Les morlocks, en revanche, éléments de la population féminine jugés trop indépendants et difficilement domesticables, sont une espèce en voie de disparition. Stérilisées dès leur plus jeune âge, elles constituent un réservoir de main-d’oeuvre affectée à des tâches de nature répétitive.
     Vanna est née avec les traits d’une éloï mais le caractère d’une morlock et réussit, au prix de mille efforts, à se faire passer pour une éloï. Mais la comédie risque d’être de courte durée, l’intelligence et la curiosité se laissent difficilement dompter...

     Avec beaucoup de finesse, Johanna Sinisalo nous invite à nous interroger sur les mécanismes de la manipulation des masses et la place de la femme dans nos sociétés. Un thriller dystopique aussi troublant que ludique par la reine du finnish weird.

 
    Critiques    
     Dans une Finlande uchronique où tous les excitants sont interdits, où les femmes sont séparées en deux catégories : les Eloïs destinés à la gestion du foyer familial et de la reproduction et les morlocks, jugées impropres à la perpétuation de l’espèce car trop « masculines » ou trop intelligentes, Vanna est trafiquante de piment et « capsaïco », consommatrice de cette drogue interdite, la capsaïcine, substance active du piment. Mais elle est surtout à la recherche de sa sœur, Manna, disparue peu après son mariage.

     Johanna Sinisalo aime décrire les travers de son pays par le biais de romans aux sujets provoquants. Dans Jamais avant le coucher du soleil, elle décrivait la relation étrange entre un journaliste et un troll, Le Sang des fleurs abordait l’écoterrorisme face au capitalisme cynique. Avec Joie et docilité va encore plus loin avec cette république eusistocratique de Finlande : ce pays imaginaire où toutes les sources de plaisirs sont interdits, où la sexualité n’a qu’un but reproductif, où l’eugénisme est au cœur de la société, nous rappelle que la vraie Finlande a longtemps pratiqué la stérilisation forcée des handicapés (près de 58000 cas entre 1955 et 1970) et que le pays a avant tout une image ennuyeuse voire déprimante (regardez Au loin s’en vont les nuages de Aki Kaurismaki si vous en doutez).

     Mais Sinisalo est douée, très douée, et elle sait se servir de ce décor effroyable pour écrire un roman fort et drôle : fort par la multitude de thèmes utilisés : pouvoir autoritaire et patriarcal, manipulation de masse de la population et eugénisme, mais aussi chamanisme, synesthésie et agriculture alternative. Fort aussi par sa construction : le roman alterne scènes à la première personne, narration épistolaire, extraits de manuels gouvernementaux, textes pseudoscientifiques et paroles de chansons, tout cela à un rythme effréné. Drôle enfin : le premier chapitre et sa méthode de test de la puissance d’un piment est énorme, les descriptions de consommation de capsaïcine valent toutes les expériences d’utilisation de stupéfiants, et la situation de Vanna (Morlock s’étant faite passée pour une Eloïs) provoque régulièrement un comique de situation démontrant l’absurdité de l’organisation sociale de cette Finlande.

     Tous ces composants font de Avec Joie et docilité une réussite complète, le meilleur roman de Sinisalo et sans aucun doute l’un des meilleurs romans de science-fiction que vous pourrez lire cette année, aussi bien par son fond extrêmement riche que par sa forme efficace et aboutie. A ne pas rater.




René-Marc DOLHEN
Première parution : 29/6/2016
nooSFere


 
Base mise à jour le 7 janvier 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.