Recherche Rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

La Fantasy

Anne BESSON

Fantasy  - Illustration de John BAUER
KLINCKSIECK, coll. 50 Questions n° 37, dépôt légal : octobre 2007
208 pages, catégorie / prix : 15 €, ISBN : 978-2-252-03638-9
Couverture

    Quatrième de couverture    
     Une grande vague éditoriale accompagne aujourd'hui le succès public de la fantasy, dans ses expressions littéraires et cinématographiques aussi bien que dans le domaine du jeu. Sans doute est-il temps, non plus de décrire, mais bien d'interroger ce genre qui constitue un phénomène de société.
     L'objectif de ces 50 questions est de cerner les ressorts de cet engouement, en multipliant les angles d'approche pour dépasser les idées reçues : qu'est-ce que la fantasy ?, est-ce vraiment un genre anglophone ?, comment s'est-elle renouvelée au cours de son histoire ?, Tolkien est-il indépassable ?, pourquoi nous parle-t-elle à ce point aujourd'hui ?

     Anne Besson est maître de conférences en littérature générale et comparée à l'université d'Artois (Arras) et cofondatrice de l'association « Modernités médiévales ». Elle est l'auteur de D'Asimov à Tolkien, cycles et séries en littérature de genre, et a publié plusieurs articles sur les ensembles romanesques, la littérature contemporaine et surtout les genres de l'imaginaire, science-fiction et fantasy.

 
    Critiques    
     Comment poser 50 questions sur la fantasy — dont certaines naïves voire d'allure faussement idiote (du genre « Faut-il utiliser un terme anglais ? », « La fantasy relève-t-elle d'un genre spécifiquement anglophone ? », « La fantasy commence-t-elle avec Tolkien ? », « Le perpétuel retour en arrière implique-t-il une idéologie conservatrice ? », « L'opposition entre Bien et Mal est-elle manichéenne ? »...) — et y apporter des réponses intelligentes et enrichissantes ? C'est le défi relevé et réussi par Anne Besson dans ce petit ouvrage de quelque deux cents pages, où elle dissèque de manière plaisante et relativement originale un genre qu'elle connaît manifestement très bien.
     Anne Besson ne se contente pas d'y reprendre les avis des précédents commentateurs du genre — elle recense pourtant neuf pleines pages de « bibliographie critique » — mais fait une véritable mise à plat de chaque point abordé, en lui donnant un éclairage personnel toujours intéressant.

     Evidemment, chaque question ne reçoit pas une réponse claire ni toujours convaincante. Par exemple, pour « Comment distinguer fantasy et science-fiction ? », Anne Besson conteste deux théories antérieures, celles d'Isabelle Périer et de Gérard Klein : « chez nos deux critiques, on retrouve, plus ou moins exacerbé, le sentiment d'une différence générique qu'on s'efforce d'argumenter, mais il s'avère que la liste des critères distinctifs achoppe sur la masse des contre-exemples » (p.44) Elle propose au contraire « de définir les genres par l'appréhension qu'en ont leurs lecteurs » ! Le lecteur de SF serait « vigilant », « méfiant », celui de fantasy « naïf », « confiant » voire « paresseux » — attitudes de lecture qui n'équivalent pas à un jugement de valeur. Voilà une thèse — présentée ici de façon caricaturale, je le concède — qui me paraît tout aussi contestable que les précédentes. Elle permet d'ailleurs de classer tous les space operas d'aventures — comme Star Wars — dans le genre fantasy, idée qui révoltera beaucoup d'amateurs et en réjouira beaucoup d'autres.... Cette distinction fondée sur l'appréhension du lecteur semble même écarter toute intentionnalité de l'auteur lors de la création. Bref, on sort de ce chapitre avec les idées encore plus floues qu'auparavant. Peut-être serait-il temps que les essayistes abandonnent l'idée de pouvoir opposer formellement LA science-fiction à LA fantasy, mais qu'ils partent du principe qu'il existe bien DES science-fictionS et DES fantasyS, au sein desquelles demeurent — entre autres — nombre de romans d'aventures dont le décor futuriste ou médiéval est interchangeable et d'importance relative, romans qu'il est vain de vouloir opposer.

     On s'amusera d'ailleurs de constater que Thorgal et Lanfeust de Troy, les deux principales BD citées par Anne Besson — qui semble mieux connaître la littérature et le cinéma — , sont toutes deux des œuvres que l'on peut classer en SF : Thorgal parce qu'il est un enfant venu des étoiles, Lanfeust parce que la magie de la première série découle en fait de pouvoirs psi comme on l'apprendra dans Lanfeust des étoiles... Décidément, la distinction n'est pas simple, surtout quand les auteurs s'amusent volontairement à brouiller les cartes !

     Mais peu importe cette inévitable confusion des genres. Sur la plupart des autres points, Anne Besson apporte des éléments de réflexion toujours intéressants et documentés, illustrés d'exemples précis. Un précieux index permet de se guider parmi les fort nombreuses références, même si son utilisation est parfois rendue délicate par le choix inconstant de classer les ouvrages par un titre original pas toujours connu du lecteur francophone : Armoire magique (L') est à chercher à Lion, the Witch and the Wardrobe (The), tandis que Dames du lac (Les) est à chercher à... Dames du lac (Les).

     Voilà assurément un essai très accessible, que le découpage en questions rend particulièrement attrayant. Ecrit avec un réel souci de clarté, en évitant autant que possible le jargon universitaire, il offre une approche ludique mais fondamentale et pertinente d'un genre encore en pleine expansion dans notre monde morose et inquiétant, peut-être parce que « la problématique centrale garante de l'unité du genre » serait de proposer « un retour éternel vers les jouissances de l'origine, les merveilles des premières fois », « comme si le genre proposait de prolonger la fin, de jouer avec l'idéal perdu, une fois encore et tant que cela demeure possible : pourquoi pas pour toujours... » (p.180-181).


Pascal PATOZ (lui écrire)
Première parution : 14/1/2008
nooSFere


 
Base mise à jour le 20 avril 2014.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2014. Tous droits réservés.
Les PDF sont générés avec le composant ABCPdf de Websupergoo.