Site clair (Changer
 
    A la une     Connexion adhérent
Parmi les nouveautés (programme de parution complet)
Critiques nooSFere (toutes les critiques)
nooSFere - René-Marc Dolhen, 17/04/2021

-  Comment ca, rmd, tu chroniques un livre de fantasy ? Déjà que tu t’es répandu sur les réseaux sociaux pour dire du bien d’Un long Voyage l’année dernière… -  Alors là, mon jeune ami, je te coupe : Un long Voyage était un roman de science-fiction dans un décor de fantasy, on ne me berne pas comme ça ! -  Et plus récemment, tu n’as pas tari d’éloges sur le Sang de la cité … -  Oui, mais quand on me parle de vin et de bonne chère agrémentés (lire la suite)
nooSFere - Jean-François Seignol, 15/04/2021

La Congrégation regroupe des millions d'habitats en orbite autour de Vieux Sol. Pendant des dizaines de milliers d'années, des humains et des extra-terrestres y ont vécu, ont construit des empires, puis ont sombré dans l'oubli et ont été remplacés par de nouvelles civilisations, de nouvelles vagues d'occupation. L'histoire de Vengeresse se déroule durant la Treizième Occupation. Les sciences et les techniques ont subi un tel recul que les artéfacts des Occupations antérieures prennent des allures (lire la suite)
nooSFere - René-Marc Dolhen, 12/04/2021

Lorsqu’on découvre un auteur avec un roman exceptionnel comme Gnomon, une question vient rapidement : Cet écrivain a-t-il commis autre chose ? La réponse est rapide : Gnomon est le quatrième livre de Nick Harkaway, mais un seul a été traduit en français : Gonzo lubitsch ou l’incroyable odyssée, traduction mystérieuse de the Gone-away World, dont le blog de l’auteur nous apprend que le titre de travail était The Wages of Gonzo Lubitsch, titre abandonné car bien trop peu compréhensible… (lire la suite)
nooSFere - Bernard Henninger, 09/04/2021

Cette saga étudie scientifiquement les dragons, espèce sauvage chargée de mystères... Elle a été publiée en France de 2016 à 2018 et forme un pilier incontournable de librairie. Le premier tome a remporté le prix du roman étranger aux Utopiales 2016. Située dans un univers qui ressemble comme deux gouttes d'eau à l'Angleterre Victorienne, chaque récit nous entraîne dans cet imaginaire, constitué de vastes îles continentales. Chaque expédition vise une contrée où (lire la suite)
nooSFere - Sylvain Fontaine, 07/04/2021

Ce texte est une farce qui, mine de rien, brasse des idées qui tracent une perspective possible de l'humanité. On appelle ça un conte philosophique, et celui-ci est gouleyant. L'intrigue se passe dans un monde devenu la caricature du notre, vers 2040. L'intelligence artificielle peu à peu remplace la main-d'oeuvre humaine, et ceci ne profite qu'à une poignée de pays, qui ferment leurs frontières pour repousser les migrations sauvages, et ceci ne profite même qu'à une partie des pays riches, puisqu'en leur (lire la suite)
nooSFere - René-Marc Dolhen, 05/04/2021

J’ai dans mon panthéon personnel deux sortes d’écrivains : ceux dont, suite à une première lecture, je dévore toute l’œuvre aussi vite que possible, à la limite de la pulsion monomaniaque ; on y trouve Phil Dick, Jack Vance, Alfred Van Vogt (preuve que cette pulsion peut conduire à lire n’importe quoi) ou tout récemment Elizabeth Hand ; et ceux dont je garde quelques livres de côté, sorte de réserve à la qualité garantie, et dont je pourrais sortir n’importe quel livre (lire la suite)
Critiques externes (toutes les critiques)
Bifrost - Laurent Leleu, 01/01/2016

             « Un jour il était né. Bel et bien pris au piège. Sans le savoir. Un jour il était né et s’était bravement mis à mourir. »             L’incipit de Fœtus-Party annonce la couleur : noir. Le roman de Pierre Pelot apparaît comme un évangile dystopique. Une vision sombre de l’avenir dont on espère qu’elle ne s’avérera pas prophétie (lire la suite)
Bifrost - Laurent Leleu, 01/01/2016

            Canyon Street ressemble à une prison à ciel ouvert, bornée de tous côtés par la barrière cyclopéenne des Horizons fermés. La contrée est un dédale, en apparence infini, de rues et ruelles, de bois, de pâtures et d’agglomérations. Sous un ciel éternellement embrumé, comme barbouillé par un artiste fatigué de repeindre toujours le même tableau, ses habitants, ou plutôt devrait-on dire ses détenus, (lire la suite)
Bifrost - Thomas Day, 01/01/2016

            Évidemment, lire une revue, Solaris n ° 195, qui commence par les divers hommages de la SF québécoise à l'auteur Joël Champetier, disparu le 30 mai 2015 au terme d’une longue maladie, ne vous facilite pas la tâche pour apprécier ce que la revue contient d’autre. Cette entrée en matière étant douloureuse, même si on connaît peu Joël Champetier, auteur de formidables nouvelles et d’un roman d’horreur que je conseille (lire la suite)
Bifrost - Laurent Leleu, 01/01/2016

            Alors que ses romans dépassent allègrement la centaine de titres, les nouvelles semblent réduites à la portion congrue dans l’œuvre de Pierre Pelot. Tout au plus une soixantaine, sans doute passées inaperçues au milieu de livres d’une plus grande ampleur. D’aucuns en ont tiré la conclusion que son imagination avait sans doute besoin d’espace pour se déployer. Après avoir lu L’Assassin de Dieu, permettons-nous d’en douter. Ce (lire la suite)
Bifrost - Éric Jentile, 01/01/2016

            Énorme pavé écrit sur deux ans après d’imposantes recherches documentaires, CAQLHV est le chef-d’œuvre de Pierre Pelot, comme en font les Compagnons du devoir. Il fait entrer Pelot dans la petite confrérie des écrivains de fresque, aux côtés de Tolstoï et des autres photographes d’univers.             1599, dans les Vosges, une pauvre femme dont le seul tort est d’être trop belle (lire la suite)
Bifrost - Laurent Leleu, 01/01/2016

            Terre, XXIVe siècle. Dans un monde dévasté par la guerre, un gouvernement fédéral a péniblement émergé des décombres. Il a fixé des règles, établissant une nouvelle hiérarchie sociale fondée sur une lutte des classes féroce. Julius Port appartient aux damnés de la Terre. Vulgaire fouilleur, il hante les ruines de la civilisation à la recherche de vestiges à exploiter. Un travail de forçat dont les (lire la suite)
Dans l'encyclopédie (tous les articles)
nooSFere - Jean LEVANT

   Après celles de Tiptree, il était logique pour moi de jeter un œil sur les dystopiques de Wolfe, dont certaines ont la particularité d'être des images en négatif des mondes “utopiques” de Tiptree. Ce que Tiptree semblait voir comme son meilleur des mondes, Wolfe le peint au contraire sous les couleurs les plus sombres, ceci dans au moins deux de ses nouvelles. Cette coïncidence n'en est pas une. Wolfe connaissait et appréciait l’œuvre de Tiptree au moment où il a écrit ces histoires, (lire la suite)
fr.rec.arts.sf - Yann (Nguyen) MINH

     « Ma maman m'a toujours dit que les monstres n'existent pas... les vrais monstres... mais y en a... »      Travelling arrière découvrant les officiers scientifiques groupés autour de la cuve dans laquelle repose le clone de Ripley...      Début d'Alien 4, La Résurrection.      Alien 4, La Résurrection s'apparente, plus que tous les autres épisodes, au premier film de la série réalisé par Ridley (lire la suite)
Le Blog Bifrost - Clément BOURGOIN

     2010, l'année du livre électronique en France ? De nombreux indices semblent l'indiquer : multiplication des modèles de liseuses électroniques, lancement de nouvelles plateformes de téléchargement, implication des géants sur secteur Internet, projets de législation... Et pourtant, force est de constater qu'en France, personne ou presque ne lit au format numérique. La technologie est prête, mais il manque maintenant encore le plus important : le contenu, autrement dit les livres. Parce (lire la suite)
nooSFere - André-François RUAUD

     Littérature de l'éveil technologique, la science-fiction se trouve généralement marquée par deux grandes formes d'approches philosophiques : le positivisme et le l'épistémologie. Elle ne pouvait pourtant pas échapper aux préoccupations eschatologiques pour le seul royaume des machines : témoignant de notre société, la commentant à l'aide d'un vaste jeu d'outils et de symboles, la science-fiction sait également se faire anthropologue. Et la « science (lire la suite)
Prochains événements (tous les événements)
du 01/12/2020 au 24/10/2021

Yverdon (Suisse). Site officiel : http://www.ailleurs.ch/expositions/
du 08/05/2021 au 09/05/2021

Angers (Maine et Loire). Site officiel : https://imajnere.fr/
du 04/06/2021 au 06/06/2021

Selles-sur-Cher (Loir-et-Cher). Site officiel : https://www.geekfaeries.fr/
du 19/08/2021 au 22/08/2021

BlueCon, Valbonne (Alpes Maritimes). Site officiel : https://bluesfconvention.wordpress.com/
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 72671 livres, 86656 photos de couvertures, 68000 quatrièmes.
8502 critiques, 39143 intervenant·e·s, 1502 photographies, 3731 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.