Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Galaxies nouvelle série n° 6/48

REVUE


Cycle : Revues - Galaxies nouvelle série  vol. 6/48 


Illustration de Kristophe NOËL

GALAXIES - ASSOCIATION D'AIDE AUX AUTEURS , coll. Galaxies nouvelle série (revue) n° 6/48
Dépôt légal : septembre 2009
192 pages, catégorie / prix : 11 €
ISBN : 978-2-914590-15-0   
Genre : Imaginaire

Numéro d'automne.



    Quatrième de couverture    
Pas de texte sur la quatrième de couverture.

    Sommaire    
1 - Pierre GÉVART, Éditorial, pages 1 à 2, Éditorial
2 - Julian WEST, Noces océanes (My Marriage), pages 5 à 21, trad. Laurent WHALE
3 - Orson Scott CARD, Guéris-toi toi-même (Heal Thyself), pages 22 à 33, trad. Pierre Alexandre SICART
4 - Vladimir POKROVSKI, Les Immortels, pages 34 à 38, trad. Patrice LAJOYE & Viktoriya LAJOYE
5 - Justin STANCHFIELD, De l'autre côté du mur (Beyond the Wall), pages 39 à 66, trad. Jean-Michel CALVEZ
6 - LYZAMBRE, Seconde chance, pages 67 à 81
7 - André RUELLAN, Devoir d'achat, pages 82 à 92
8 - Richard COMBALLOT, Les Paysages entropiques de Jacques Barbéri, pages 94 à 117, Article
9 - Richard COMBALLOT, Entretien avec Jacques Barbéri, pages 118 à 125, entretien avec Jacques BARBÉRI
10 - (non mentionné), Réponse au questionnaire de Proust : Jacques Barbéri, pages 126 à 127, Notes
11 - Alain DARTEVELLE, Une descente aux enfers de Jacques Barbéri, pages 128 à 136, Article
12 - Jacques BARBÉRI & Richard COMBALLOT, Bibliographie, pages 137 à 141, Bibliographie
13 - Jacques BARBÉRI, Le Génome et la mort, pages 142 à 147
14 - Denis LABBÉ, Autremondes : Denis Veiras : un classique de l'utopie, pages 152 à 156, Article
15 - COLLECTIF, Notes de lecture, pages 157 à 182, Critique(s)

    Prix obtenus    
 
    Critiques    
     Galaxies NS6 c'est, avant tout autre considération, une couverture bleu-Bryce™ digne de Jackie Paternoster qui, en outre, évoque la chiantissime série de jeux vidéos Myst. Une fois ladite couvrante enjambée (ou, mieux, recouverte de papier opaque représentant des boulons et des écrous inexpliquement attirés les uns vers les autres), on se plongera avec délice dans un dossier Jacques Barbéri (pages 93 à 147) mené de main de maître par notre collaborateur Richard Comballot. Dossier dont le seul point faible est la nouvelle de Barbéri, « Le Génome et la mort » (cinq pages et demi), sympathique sans plus. On a connu l'auteur plus percutant, plus généreux aussi, y compris dans les pages de Galaxies ancienne série.

     Parmi les autres nouvelles du numéro, on notera « Noces océanes » de Julian West, un texte qui aurait pu être écrit il y a quarante ans par Theodore Sturgeon ou Philip José Farmer et qui évoque L'Etrangère de Gardner Dozois. Plaisant pour son côté sense of wonder et malsain pour son côté « Misogyne ? Pas sûr... ». Un joli cocktail.

     « Guéris-toi toi-même » de Orson Scott Card, nauséabond à souhait, bidon dans sa construction didactique, se révèle bien vite insupportable.

     « Les Immortels » de Vladimir Pokrovski est une banale histoire de clochards immortels. Bof.

     « Seconde Chance » de Lyzambre est un sympathique prix Infini, inabouti, à la fin des plus foireuses, mais qui reste sympathique, on l'a dit, de bout en bout.

     Quant à « De l'autre côté du mur » de Justin Stanchfield, il s'agit d'une longue et fort ennuyeuse exploration extraterrestre, ni old school ni moderne qui, non contente d'avoir le cul entre deux tabourets, souffre d'un réel manque d'assurance dans l'utilisation de ses termes scientifiques. Sur des thèmes très proches, Alastair Reynolds a écrit un certain nombre de textes qui renvoient Stanchfield au jardin d'enfants — aller-simple, privé de sucette.

     La partie fiction s'achève sur une nouvelle aventure des héros récurrents Albert et Georgette, ici confrontés à un contrôleur du « Ministère du confort, gestion des ménages », une réussite entre S-F et surréalisme à mettre à l'actif (économique, cela va sans dire) d'André Ruellan.

     La partie « rubriques », pages 149 à 189, ne présentant guère d'intérêt, voire aucun, n'arrange pas l'impression globale qu'offre ce numéro, qui reste toutefois une bonne introduction à l'œuvre de Jacques Barbéri.

     « Etat présent de votre esprit : Excédé. J'emmerde Proust. » page 127 (Jacques Barbéri répond au questionnaire de Proust ; un document de l'ère pré-Sarkozy, circa 1993).

Thomas DAY
Première parution : 1/1/2010 dans Bifrost 57
Mise en ligne le : 15/7/2011


 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 64899 livres, 63184 photos de couvertures, 59609 quatrièmes.
8086 critiques, 35553 intervenant·e·s, 1417 photographies, 3682 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.