Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Espaces Libres n° 11

REVUE


Cycle : Fanzines - Espaces Libres  vol. 11 


Illustration de Catherine BOIREAU

ASSOCIATION AMIÉNOISE DE SCIENCE-FICTION , coll. Espaces Libres (fanzine) n° 11
Dépôt légal : septembre 1981
30 pages, catégorie / prix : 5 F
ISBN : néant   
Genre : Science-Fiction

Stéphanie Nicot devient Directeur de Publication.



    Quatrième de couverture    
     Comme désormais à chaque convention nationale de sf, Espaces Libres offre un dossier complet à ses lecteurs...
     A Rambouillet en 1980, c'était Michel Jeury qui nous avait apporté sa collaboration ; pour Bordeaux 1981, c'est Jacques Boireau qui est livré à la curiosité insatiable du fandom !
     Après un éditorial qui précise le sens de ce numéro spécial, nous vous proposons une nouvelle inédite : « la jeune fille, la mer et le temps »...
     Avec un thème identique, certains nous auraient donné le pire : de la « nouvelle sf politique » avec des « clichés flics noirs » à chaque paragraphe... Jacques Boireau, lui, en a fait le meilleur : on y trouve un réel goût du récit, une incontestable maîtrise de l'imaginaire et une qualité d'écriture peu commune.
     Ce dossier se poursuit avec une interview fort peu conventionnelle, mais — nous l'espérons — fort intéressante ; Boireau y aborde divers problèmes qui sont d'habitude laissés dans l'ombre ou négligés...
     Il n'y manque même pas une bibliographie exhaustive (malheureusement encore trop limitée !) et une étude sur « les univers sociaux de Jacques Boireau ».
     Daniel Walther devait nous envoyer une nouvelle intitulée « les soldats de l'Empire rôdaient sous les arbres... » Les soldats du dit Empire ont eu quelques empêchements ! Et on peut lire du Walther fanique à souhait, avec un texte hilarant, truffé de « private jokes »... Et dire que c'est à un tel individu que les nouvelles éditions OPTA ont confié leurs deux collections !
     Mais de quoi se plaindrait-on ? Il a promis de nous écrire « effectivement un jour une nouvelle de 28000 signes sous le titre »les soldats...« Pour un dossier Walther à l'occasion de la convention sf de Dijon en 82 ?
     Pour conclure, nos fidèles compagnons de route retrouveront leurs rubriques critiques avec un Dominique Warfa en grande forme.

    Sommaire    

 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 63938 livres, 61284 photos de couvertures, 58564 quatrièmes.
8044 critiques, 35045 intervenant·e·s, 1340 photographies, 3682 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.