Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
Aqua Knight - Tome 1
Série : Aqua Knight    tome 1 

Scénario : Yukito KISHIRO
Dessins : Yukito KISHIRO
Traduction : Olivier HUET

Glénat , coll. Shonen, février 2009
 
Broché avec jaquette
Format 180 x 115
232  pages  N&B
ISBN 9-782723-466448
 
Quatrième de couverture
     Dans le monde mystérieux de Marmundo, Ashika, jeune garçon vivant seul avec son père sur l'île-phare se porte au secours de Lulya, chevalier novice que la tempête a fait naufrager... Cette rencontre marquera le début de leur aventure fantastique dans l'univers des chevaliers des mers, les Aqua Knights !
 
Critiques
     Dernière production en date de Yukito Kishiro, auteur du mythique GunnM, saga cyberpunk ayant largement contribué à la popularisation des mangas en France dans les années quatre-vingt dix, Aqua Knight est une œuvre inédite dont on était en droit d'attendre beaucoup. Ce premier tome commence lorsqu'un enfant et son père, un gardien de phare complètement cinglé isolé sur une île déserte, découvrent un « Aqua Knight » échoué sur leur rivage. Une fois remis sur pieds, ce(tte) chevalier des mers promet un peu vite de prendre sous sa coupe l'enfant du gardien pour faire de lui un Aqua Knight, sans penser aux conséquences de son engagement. Ce point de départ, qui prend place dans un décor unique (l'île et ses environs) est animé par trois acteurs (sans compter les orques sur lesquels ils se déplacent) et s'étale sur une centaine de pages, ponctuées de cases aux commentaires redondants (untel fit ceci, untel raconta cela...) censés reprendre les codes narratifs du conte de fantasy. Il faudra patienter jusqu'à la cent vingtième page pour que les choses s'accélèrent un peu, lorsqu'un événement d'importance et de nouveaux protagonistes viendront relancer l'intérêt du lecteur en posant les bases d'une quête, comme dans toute œuvre de fantasy qui se respecte.

     Vous l'aurez compris, je n'ai pas été enchanté par Aqua Knight, assez décevant de la part d'un auteur pourtant capable d'exposer un univers fascinant en l'espace d'un seul tome. Le manga s'étire en longueur, peine à rendre ses personnages charismatiques, et se permet même de perdre du temps avec une histoire de dragon sans importance plutôt que d'aborder directement ses enjeux et ses thématiques (qu'on a bien du mal à discerner, par ailleurs). En revanche, on retiendra des dessins agréables (qui, curieusement, ne ressemblent pas à ceux de GunnM). Si vous aimez le genre « aquatique », ressortez donc de vos placards Aquablue.

Florent M.          
11/03/2009          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018