Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
Albumen l'éthéré
Série : Légendes de Troy - Nuit Safran    tome 1  Album suivant

Scénario : Christophe ARLESTON, MELANŸN
Dessins : Eric HERENGUEL
Couleurs : Eric HERENGUEL

Soleil , mars 2010
 
Cartonné
Format 323 x 234
56  pages  Couleurs
ISBN 978-2-30201-022-2
 
Quatrième de couverture
Héludie, continent nord de Troy.
La veille du grand tournoi annuel, le baron de Nuit Safran meurt, assassiné. Sa fille Libbelule doit protéger son jeune frère des ambitions de son aîné, le retors Aouta. Alors que complots, intrigues et trahisons frappent le cœur du Castel, une invasion de fantômes vient compliquer une situation déjà explosive. Épaulée par le dévoué Chevalier Titan et Albumen de spectre, Libbelule doit sauver la baronnie...
Aventures et humour dans la grande tradition du Monde de Troy.
 
 
Critiques
     Sur le monde de Troy, la forteresse des barons de Nuit Safran se situe dans une région inhospitalière. La baronnie est en guerre constante avec ses voisines : Roq-Blème et Bastillac. Le baron de Nuit Safran a quatre enfants. Bourdon, l'aîné, est un guerrier, Aouta le cadet est plus habile dans les joutes orales et la politique. Libbelule, la fille, est un garçon manqué. Moustik, le benjamin, a reçu accidentellement, sur son crâne entaillé, les « larmes de l'animal légendaire ».
     C'est le jour du tournoi dans la baronnie. Libbelule est parmi les combattants. Elle se défait d'un balourd avant de se mesurer à Bourdon dans une joute sur dragons. Le duel se termine par une chute. Le dragon écrase son frère aîné, le privant de ses facultés mentales.
     Leur père a la preuve que Aouta trahit sa famille en s'alliant avec Roq-Blème. Ce dernier empoisonne son père. Avant d'expirer, celui-ci confie Moustik à sa sœur et lui donne une lettre prouvant la félonie du cadet.
     Aouta, ayant connaissance de cette preuve, veut s'en emparer par tous les moyens...
 
     Nuit Safran s'inscrit dans Les Légendes de Troy, un ensemble de séries courtes, indépendantes les unes des autres. Scénarisées par le duo de choc Arleston et Melanÿn, elles sont réalisées par des dessinateurs « invités » à donner leur vision d'une partie du monde de Troy, tels que Hérenguel pour la présente série, Olivier Vatine et Nicolas Keramidas...
 
     Les auteurs signent un scénario qui s'inscrit dans le droit fil de la saga originelle, conjuguant aventures débridées et humour à la fois potache et décalé. Comme dans tous les récits du monde de Troy, où les véritables héroïnes sont les femmes, la jeune Libbelule porte l'histoire sur ses épaules.
     L'introduction de nouveaux éléments d'intrigue permet de retrouver, dans ces baronnies du nord qui refusent la magie, le côté fantastique qui est la marque de l'univers.
     Les auteurs s'inspirent librement des grands « classiques » de la littérature populaire, revisitant des personnages devenus emblématique comme, par exemple, un chevalier ménestrel ayant, pour le chant, une parenté forte avec un barde gaulois ou le Pirlouit de Peyo.
     C'est un album qu'il faut lire à haute voix pour saisir toutes les facéties des dialogues, celles des patronymes aux orthographes improbables mais qui, phonétiquement donnent un mot toujours en rapport avec le personnage ou son activité.
 
     C'est à Éric Héranguel de donner vie à ces nouveaux personnages. On retrouve, toutefois, pour les plus costauds, un air de famille avec Krän et, pour le reste, la délicatesse des pages de Lune d'argent sur Providence.
     Il signe une mise en images splendide rehaussée par les couleurs remarquables. Un bel album.
 
     Le premier tome de Nuit Safran place la série en bonne position pour le classement des meilleures BD de l'année.

 

Serge Perraud          
nooSFere          
12/04/2010          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018