Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
Kevin le Magnifique
Série : Authority (The)    Album précédent tome 5  Album suivant

Scénario : Garth ENNIS
Dessins : Carlos EZQUERRA
Couleurs : David BARON
Traduction : Jérémy MANESSE
Couverture : Glenn FABRY

Panini Comics , coll. 100% Wildstorm, août 2010
 
Broché
Format 260 x 170
120  pages  Couleurs
ISBN 978-2-8094-1392-2
 
Quatrième de couverture
     « THE AUTHORITY : KEVIN LE MAGNIFIQUE prouve une fois de plus que Carlos Ezquerra et Glenn Fabry font partie des meilleurs artistes que l'Europe ait jamais produits, et que Garth Ennis est un ignoble crétin criminel qui aurait dû être stérilisé il y a des années. »
Warren Ellis, cocréateur de THE AUTHORITY
 
     Kev Hawkins a vu sa part de choses horribles lorsqu'il faisait partie du S.A.S. et des services secrets britanniques, mais c'est la mort d'un ami proche qui lui fait prendre conscience de la vie qu'il a menée. Quand on lui confie une mission impliquant Authority, l'équipe de super-héros qu'il adore détester, Kev se retrouve dans des eaux encore plus troubles qu'à l'accoutumée, face à un choix très difficile.
 
     THE AUTHORITY : KEVIN LE MAGNIFIQUE recueille les cinq épisodes de la mini-série écrite par Garth Ennis (Preacher, Punisher) et dessinée par Carlos Ezquerra, le cocréateur de Judge Dredd.
 
     « Kev est le » héros « le plus complexe, le plus hilarant et le plus choquant depuis les débuts de The Authority. Achetez cette BD avant qu'elle ne soit censurée. »
Brian K. Vaughan
(Ex Machina, Y : Le Dernier Homme)
 
     « Garth Ennis a pour minimum syndical la limite que les autres n'osent pas franchir et ça fait de lui la personne idéale pour écrire The Authority. Achetez cette BD sur-le-champ ou vos amis se moqueront de vous en pointant du doigt ce grand espace vide dans votre bibliothèque. »
Mark Millar
(Ultimates, Kick-Ass)
     POUR LECTEURS AVERTIS
 
Critiques
     Kevin Hawkins est de retour, toujours aussi pathétique et sympathique. Souvenez-vous de Kev, création de Garth Ennis (Preacher) : roi des losers, Kev incarnait en quelque sorte l'idéal de l'auteur, à l'opposé des super-héros à la perfection agaçante. Ce retraité du SAS,  forces spéciales britanniques, qui ne demande rien d'autre, dans la vie, que de pouvoir se tripoter tranquillement en fantasmant sur sa patronne du MI5, se retrouve une fois de plus impliqué dans les affaires d'Authority, le groupe de super-héros. Sans trop en dévoiler, Kev va en effet être choisi par Midnighter pour lui venir en aide, après être rescapé d'une attaque menée contre les super-héros, en partant du principe qu'il est trop bête pour le trahir. Et je préfère ne pas vous divulguer la nature de l'agression subie par Authority, assez typique de Garth Ennis, c'est-à-dire totalement absurde !
 
     Kev est donc bien la « star » de cet album, Midnighter étant cloué dans un fauteuil pendant une bonne partie de l'histoire. Nous en apprendrons un peu plus sur son passé militaire, et l'intrigue sera l'occasion de le voir soumis à des dilemmes moraux. Car, si Kev est un loser avéré, il n'en reste pas moins humain, a contrario de certains de ses anciens collègues. On verra même un « rapprochement » s'opérer entre Kev, homophobe patenté et Midnighter, homosexuel déclaré, l'un risquant sa peau pour protéger l'autre.

     Tout cela vous donnera peut-être une image un peu sérieuse de l'ensemble, mais détrompez-vous : chaque page est le prétexte à une bonne tranche de rire. Ennis ne respecte rien ni personne, et le conflit entre Irlandais et Anglais lui sert ici de toile de fond 1 pour planter une histoire somme toute assez classique dans les comics (un projet secret d'expérimentations), mais prétexte à tous les délires et à toutes les gaffes de Kev qui, comme d'habitude, n'en rate pas une !

 


Notes :

1. Rappelons qu'Ennis est irlandais, et ce conflit occupe une bonne place dans son œuvre.

Florent M.          
29/08/2010          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018