Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
Au coeur du Maelström
Série : Seuls    Album précédent tome 5 

Scénario : Fabien VEHLMANN
Dessins : Bruno GAZZOTTI
Couleurs : USAGI

Dupuis , coll. Tous Publics, juin 2010
 
Cartonné
Format 310 x 218
48  pages  Couleurs
ISBN 978-2-8001-4693-5
 
Critiques
     Le tome précédent (Les cairns rouges) se clôturait par l'assassinat, d'un coup de revolver, de Dodji isolé sur un toit. Au cœur du Maelström s'ouvre sur le petit groupe de héros qui continuent à organiser leur vie dans Fortville. Yvan a mis en place une auto-formation grâce au « maître tournant ». Il a organisé des élections car il ne veut plus être le chef. Leïla lui explique pourquoi elle se présente quand Anton arrive affolé. Il a découvert le corps de Dodji, dont des corbeaux font leur festin. Après avoir enterré le corps, les avis divergent sur la conduite à tenir. Boris propose de fuir la ville, Leïla veut aller dans la « zone rouge ». Yvan exige l'élection. C'est Leïla qui est élue, en un tour. Elle confirme sa volonté première. Alors que les volontaires préparent l'expédition, Alexandre et Solène, les deux archers s'entraînent et élaborent un plan d'action. Terry semble correspondre à l'enfant qu'ils recherchent.
     Le groupe part à l'aube, en voiture, pour franchir le barrage des singes. Alexandre, l'archer, pénètre dans la chambre de Terry, pour la poignarder. Mais le lit est vide. Alors qu'ils ont cassé la voiture car celle-ci ne répondait plus aux commandes, Leïla reçoit un appel angoissé de Zo qui lui apprend que l'enfant est parti, seul à la recherche de son nounours...
 
     Cet album clôt la fin du premier cycle au terme duquel Fabien Vehlmann avait promis une explication à cette disparition massive et brutale de la population. Mais, ce qui est intrigant, avant même cette révélation, c'est l'annonce de la poursuite de l'histoire après le mystère élucidé. Certes, on fait un grand pas dans la compréhension du récit, cependant, ces données soulèvent bien autant de questions qu'elles n'apportent de réponses.
 
     Fabien Vehlmann maîtrise parfaitement son intrigue, distille sans compter des péripéties au caractère innovant, mais garde « sous le pied » suffisamment de rebondissements et d'inconnus pour rendre une suite que l'on suite aussi attrayante que la première partie.
     Il anime, de façon parfaitement crédible, un groupe de personnages aux profils suffisamment variés pour être représentatifs d'une large part de la population. Il montre des enfants en situation de survie, devant assumer des décisions difficiles et ne s'autorise pas de censure quand à certaines scènes un peu gore. Mais il dresse, à travers son scénario, un constat assez sombre de l'humanité.
 
     La mise en page, la mise en scène de Bruno Gazzoti est excellente. Avec son dessin limpide, il offre une lisibilité remarquable. Le dynamisme des actions est parfaitement rendu et le découpage fait ressentir toute la tension de l'histoire.
 
     Seuls est une série remarquable, qui ne déçoit à aucun moment et dont on attend la suite avec encore plus d'impatience quand on a connaissance d'une partie de l'énigme.
 

Serge Perraud          
nooSFere          
25/07/2010          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018