Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
Le Mal de lune
Série : L'Autre Monde, cycle 2    tome 1  Album suivant

Scénario : RODOLPHE
Dessins : Florence MAGNIN
Couleurs : Florence MAGNIN

Dargaud , mai 2011
 
Cartonné
Format 320 x 240
48  pages  Couleurs
ISBN 978-2-2050-6530-5
 
Quatrième de couverture
     « L'autre monde » est un monde qui ressemble beaucoup au nôtre. Pourtant, ce n'est pas lui...
     Ici, la lune est accrochée au ciel, les étoiles figurent sur une toile peinte, les cigognes apportent les enfants, la mort emporte ses clients sur une carriole vers l'entrée des enfers.
 
     Ici, les mythes et les légendes d'antan prennent vie et, tout à la fois, effrayent et font rire...
 
 
Critiques
     Jan, en rentrant de chez Mariette, après quelques ti-punchs avec ses amis, passe par le raccourci de la lande. Il n'aime pas ce lieu, ayant le sentiment d'être observé. Il remarque que la lune a grossi et pris une drôle d'apparence. La nuit, il semble rêver que tous les chats suivent un gnome musicien. Mais, au matin, le professeur Clément Abler constate que ses nombreux minets ont disparu. Les traces de pattes se dirigent vers la lande. Blanche, Jan et Clément retrouvent le Brigadier devant le corps d'une cigogne assassinée. Le bébé qu'elle livrait est perdu. En ville, le petit groupe constate que les murs et les portes sont couverts de dessins représentant un diable.
     La nuit suivante, ce sont des enfants, subjugués par sa mélodie qui suivent le gnome. Jan et le Brigadier tentent de l'attraper avec un filet. Ils se font mordre et le farfadet s'échappe par un trou dans le sol. Abler identifie celui-ci comme La Bouche d'Ombre, l'accès au Pays d'en bas, les royaumes des morts et des ombres.
     Les morsures du gnome s'enveniment et la mort vient les chercher. Mais Blanche ne l'entend pas de cette oreille et elle les suit dans La Bouche d'Ombre...
 
     Vingt ans après, Rodolphe, avec ce second cycle, propose de découvrir les entrailles de cet Autre Monde qui ressemble furieusement au nôtre. Comme précédemment, il revisite les mythes et les légendes d'autrefois, les utilisant à son gré pour servir son récit. À moins que ce soit l'inverse ! Il donne une histoire pleine de poésie, d'aventures extraordinaires, presque de folie romanesque, n'hésitant pas à conjuguer, entremêler les thèmes. Il écrit un récit alerte, plein de références plus ou moins masquées. Il distille, autour de son attachant trio de héros, un humour léger, émanant, soit de la distorsion entre le mythe ou de la légende et le traitement qu'en fait l'auteur, soit du décalage entre la représentation de l'entité et sa mise en situation. Ainsi, il taxe la Mort de négligence de distraction, lui faisant commettre des erreurs.
 
     Florence Magnin restitue un univers de contes de fées, tel qu'on l'imaginait au XIXe siècle, avec l'industrialisation naissante et toutes les trouvailles technologiques. Elle retrouve l'esprit des images d'Épinal avec un enchantement de couleurs chatoyantes. Elle réalise chaque vue, chaque groupe de personnages, chaque décor avec un soin et un goût très vifs du détail, rejoignant presque l'enluminure. Elle donne vie à des personnages étonnants, un cadre d'une grande originalité. Elle rend à merveille le caractère onirique de certaines scènes.
 
     C'est un bonheur de retrouver cet Autre Monde pour renouer avec tout un univers de fiction, du Petit Peuple aux contes de fées. La fraicheur dans l'écriture du scénario, dans la réalisation des planches, fait de cet album un très bel objet qui réjouira, de la même façon, grands et petits.
 

Serge Perraud          
nooSFere          
14/09/2011          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018