Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
Où es-tu Kewin ?
Série : Le Cybertueur    Album précédent tome 2  Album suivant

Scénario : Christian GODARD
Dessins : Claude PLUMAIL
Couleurs : Sophie BALLAND

Glénat , coll. Science-Fiction, novembre 2000
 
Cartonné
Format 293 x 215
48  pages  Couleurs
ISBN 2-7234-3138-X
Voir une planche.
Couverture
 
Quatrième de couverture
     Bien que son cadavre repose au cimetière, Kewin Mulford persécute la blonde Kimberly à travers les réseaux informatiques qui n'ont plus de secrets pour lui. L'inspecteur Jerry O'Grady traque « le cadavre amoureux », persuadé que le monstre malfaisant s'attaquera bientôt à la terre entière...
 
Critiques
     Kewin Mulford est parvenu à numériser son esprit et à le projeter dans les réseaux informatiques  : il a ainsi acquis une sorte d'immortalité informatique. Dans le premier tome, nous regrettions que sa seule préoccupation soit alors de harceler son ex-petite amie  : notons qu'il n'a toujours pas renoncé à ce but dans ce deuxième album.

     Celui-ci comporte cependant un certain nombre d'idées intéressantes. D'abord les policiers commencent par analyser la façon dont Kewin a pu se rendre indirectement coupable de plusieurs crimes. Par sa maîtrise des contrôles informatiques, il a accès à une source d'argent inépuisable qui lui permet d'acheter toute personne où et quand il le souhaite. Cela lui confère une ubiquité absolue et une toute-puissance redoutable. Grâce à des explications rationnelles plus convaincantes, l'ambiance fantastique cède peu à peu le terrain, contrairement à ce que pourrait faire croire la couverture.
     Ensuite, on devine que les intentions de Kewin ne s'arrêtent pas là  : « une nouvelle race est en marche, à l'intelligence sans limites, faite d'énergie pure, d'électrons et d'impulsions électriques.  » Il n'est pas difficile d'imaginer les possibilités que recèle ce scénario, et le lecteur n'a qu'une hâte  : que Kewin parvienne à numériser Joan pour que celle-ci arrête de pleurnicher à longueur d'albums et qu'il puisse enfin passer à autre chose. Malheureusement, on peut craindre que les auteurs ne soient trop attachés à leur fade héroïne et qu'ils s'acharnent à la maintenir en vie contre toute logique. Mais peut-être les personnages vont-ils finir par passer de l'autre côté du miroir  ?

     Quoiqu'il en soit, ce thriller s'avère de plus en plus intéressant, bien que les idées en soient encore insuffisamment exploitées. On peut encore espérer que Godard se détache de l'aspect purement policier pour aborder enfin les vrais questions que soulèvent le thème de la numérisation de l'esprit humain.

Pascal Patoz          
nooSFere          
11/12/2000          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2019