Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
Au turf
Série : La Nef des Fous    Album précédent tome 4  Album suivant

Scénario : TURF
Dessins : TURF
Couleurs : TURF

Delcourt , coll. Terres de Légendes, février 2001
 
Cartonné
Format 320 x 230
48  pages  Couleurs
ISBN 2-84055-456-9
Voir une planche.
 
Quatrième de couverture
     Six petits princes s'en allaient régner...
     Le premier eut bien du mal à freiner,
     Et sur le parapet alla pulvériser
     L'élasmobile qu'il avait empruntée.
     Le second, trop occupé à nettoyer
     Son somptueux palais
     Ne vit pas la faille sous ses pieds.
     Il finit par chuter.
     Le troisième voulait jardiner,
     Mais en plein hiver... Faut pas rigoler !
     Il prit un méchant coup de froid sur le bout du nez.
     Le quatrième désirait petit-déjeuner,
     Mais une poêle en fonte vint à le blesser.
     Le cinquième souhaitait se laver,
     Mais l'eau était trop mouillée.
     Il but la tasse et mourut noyé.
     Le sixième, en bas de l'escalier,
     Rencontra Ambroise Premier.
     Et pour lui aussi,
     Ce fut terminé.
(Comptine eauxfolloise VIème siècle)
 
Critiques
     Tout se détraque dans le royaume d'Eauxfolles  : une immense fissure lézarde le pays et le château, le ciel est bleu en plein mois de pluvior, des trous s'ouvrent dans le ciel, des dizaines de Princes Putatifs harcèlent l'usurpateur Ambroise, etc.

     La Nef des fous, qui met en scène un univers de science-fiction original, faussement absurde et peuplé de personnages savoureux, fait partie de ces rares séries absolument incontournables en BD de l'imaginaire.
     Ce quatrième tome, aussi extraordinaire que les précédents, ne nous en apprend pas beaucoup plus sur les mystérieuses machines qui entourent la Nef et sur les fondements de cet immense monde factice, mais c'est tant mieux, car nous ne sommes pas pressés d'avoir le fin mot de l'histoire tant chaque nouvel épisode est un régal.

     A l'image du scénario, le graphisme est toujours aussi drôle, poétique et inventif, jouant sur les formes et les couleurs d'une façon magistrale. Chaque planche est riche de trouvailles, comme celle où toute une scène est vue dans le reflet d'un grille-pain, avec un étonnant jeu de perspectives  : dans une apparente simplicité, c'est tout bonnement génial.
     Bref, si vous ne connaissez pas encore cette série, lancez-vous sans perdre une minute. A moins d'être sévèrement réfractaire aux univers décalés, il est impossible de ne pas être enthousiasmé  !

Pascal Patoz          
nooSFere          
02/04/2001          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018