Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
White Dust
Série : Arq    Album précédent tome 5  Album suivant

Scénario : ANDREAS
Dessins : ANDREAS
Couleurs : ANDREAS

Delcourt , coll. Conquistador, mai 2001
 
Cartonné
Format 320 x 230
48  pages  Couleurs
ISBN 2-84055-649-9
Voir une planche.
 
Quatrième de couverture
     « Comment vais-je faire pour m'en aller d'ici ?
     Comment vais-je faire pour vivre ?
     Mais qui sait ? Ceci est peut-être ma seconde chance.
     Après tout ce qui m'est arrivé sur mon monde pourri, je pourrais être heureux ici, sur comment déjà ?...
     Arq. »
 
Critiques
     Ce cinquième volume nous dévoile enfin une partie de la nature d'Arq. Ou plus exactement, la véritable nature des individus qui y ont été projetés, car le monde d'Arq garde encore beaucoup de son mystère, même si l'on sait désormais où se situe cet étrange univers.

     Tout est parfait dans cette série  : l'intérêt et l'originalité de l'intrigue, la maîtrise et la précision d'une narration éclatée mais limpide, un dessin toujours inventif – bref, de l'Andreas quoi  !

     L'ensemble est captivant  : bien que ce qui semble devenir l'un des thèmes principaux – la perception de la réalité – ait déjà été largement traité en SF, Andreas n'éprouve aucune difficulté à nous intriguer et à nous surprendre.
     La complexité et l'ampleur de cette série est évidemment pour beaucoup dans cette réussite majeure  : l'auteur a par exemple pris le temps de dresser un portrait détaillé de chaque protagoniste et de reconstruire leurs itinéraires intimes à travers deux albums (Mémoires 1 et 2). Et nous apprenons maintenant que ces souvenirs ne reflètent aucune réalité... Sommes-nous dupés  ? Non, bluffés et enthousiastes.

     Du grand art et un futur chef d'œuvre si le dénouement se montre à la hauteur.

Pascal Patoz          
nooSFere          
17/06/2001          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018