Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
Assassaints
Série : Yiu    Album précédent tome 3  Album suivant

Scénario : TEHY, Jean-Marc VEE
Dessins : Nicolas GUENET

Soleil , avril 2002
 
Cartonné
Format 315 x 225
72  pages  Couleurs
ISBN 2-84565-232-1
Voir une planche.
 
Quatrième de couverture
     Le temps est venu où les ordres se mêleront aux prières.
     Le temps est venu où les fils de Dieu affronteront le règne Assassaint.
     Ils dresseront leurs armes, une à une.
     Ils violeront les remparts de la Sainte Forteresse.
     Ils sacrifieront le commando des néo-apôtres.
     Alors, et seulement alors, les ténèbres seront souillées du sang nécrosé de l'impur.
 
Critiques
     Dans un monde où toutes les religions sont surarmées, une explosion dans la forteresse œcuménique ne peut signifier qu'une chose : la Bête est née ! Yiu et son commando de néo-apôtres mercenaires ont pour mission de la détruire.
     Des humains génétiquement modifiés, des Assassaints andromorphes, des Intelligences Guerrières Artificielles, des assistants cybernétiques en forme d'araignées... Yiu mélange une iconographie religieuse polymorphe à une imagerie science-fictive très riche, offrant un véritable panorama d'un futur remodelé par la cybernétique et les manipulations génétiques.
     Dans ce décor hallucinant, le scénario se limite essentiellement à d'improbables combats survoltés où l'hémoglobine coule à flots (extrait du texte au fil des pages : « Woop woop woop. Tup tup. Tchof tchof. Tup tup tup. Chak chak »). Cette ultra-violence ultime rebutera sans doute certains lecteurs, mais elle fournit cependant le prétexte à une débauche de splendides visions qui justifient à elles seules la lecture de cette série tout à fait étonnante.
     Et même, si le développement de l'intrigue est limité par ce choix de privilégier une imagerie choc, les idées ne manquent pas, telle que cette équation « ADN = Ainsi Dieu Naît = Insidieux né ».
     Conclusion provisoire : « La vraie rage est humaine » (p.65) Surprenant mais magnifique.

Pascal Patoz          
nooSFere          
01/06/2002          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018