Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
Zubrowka
Série : Les Échaudeurs des Ténèbres    Album précédent tome 2 

Scénario : RODOLPHE
Dessins : Pierre ALARY
Couleurs : Patrick NOEL

Soleil , avril 2003
 
Cartonné
Format 315 x 225
48  pages  Couleurs
ISBN 2-84565-556-8
 
Quatrième de couverture
     Un jour le monde devint trop petit car tous les fantômes de la peur s'y réfugièrent...
 
Critiques
     « Incursion nocturne sans effraction, une bande d'individus vêtus de capes, de plumes et de masques terrifiants... A leur vue, le témoin s'évanouit ! Ni vol, ni dégradation... Seul indice : une bouteille de vodka vide abandonnée sur les lieux. » (p.7)
     Archibald Eseuthère — « enquêteur du paranormal, filatures obscures et drames maléfiques » — et son acolyte indien Curtis suivent les traces de ces cambrioleurs étrangement accoutrés et qui ne cambriolent rien. L'enquête les mènent rapidement sur la piste d'indiens « Alloquois » à la recherche d'une peau de bison...

     Une telle histoire, située dans l'Angleterre victorienne de Jack l'Eventreur, pourrait être très sérieuse et angoissante... Il n'en est rien : le scénario de Rodolphe et de Pierre Alary est furieusement humoristique, avec beaucoup de légèreté et d'autodérision. A titre d'exemple, on relèvera les commentaires des personnages sur le scénario lui-même, soit qu'ils le contestent (« C'est joli et c'est pratique, je l'admets, mais au niveau réalisme faudra repasser ! Un traîneau dans les rues de Brighton, c'est idiot ! » p.29), soit qu'ils le valident (« Dites, patron ? Les bateaux, il font toujours 'toot' quand ils partent ? — Bien sûr ! Dans toutes les grandes histoires d'aventure. » p.46)

     Certes, il est préférable de ne pas trop creuser l'intrigue, finalement assez sommaire : ce n'est qu'un simple prétexte à une amusante course-poursuite où l'on croise une foule de personnages pittoresques. En revanche, on dégustera avec plaisir l'ironie des dialogues et le dynamisme du dessin, caricatural et très expressif, en compagnie de quelques éléphants roses en bas résille...

     Bref, une très bonne surprise... On en redemande.

Pascal Patoz          
nooSFere          
01/06/2003          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018