Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
Le Dôme
Série : Arkezone    tome 1 

Scénario : Lionel BOURJAC
Dessins : Philippe GADIOUX
Couleurs : Camille PAGANOTTO

Soleil , décembre 2003
 
Cartonné
Format 315 x 225
48  pages  Couleurs
ISBN 2-84565-559-2
 
Quatrième de couverture
     Sur Komadourah, monde fabuleux où les créatures vivent au rythme des légendes, les dômes de métal sont des temples sacrés.
     Quiconque oserait en franchir le seuil, déclencherait aussitôt la colère des dieux...

     Pour l'empire Moôshane, les guerres ne sont plus qu'un lointain souvenir.
     Depuis sa forteresse, l'empereur Zarog veille à la construction de la grande muraille, tandis que dans l'ombre, le seigneur Korgan, général avide de conquêtes, convoite le trône...

     Et lorsque celui-ci apprend que le maître absolu de l'empire se rend chaque nuit au dôme de métal situé au coeur des glaces, la forteresse devient le théâtre d'un effroyable complot...

     Pour quelles raisons Zarog profane-t-il le domaine des dieux ?...
 
Critiques
     Sur les terres de Komadourah, plusieurs races coexistent. Les Moôshanes sont des conquérants, que l'empereur Zarog veut détourner de la guerre pour leur faire construire une grande muraille témoin de sa grandeur. Les Jhaasts sont de farouches guerriers mais leur race a quasiment disparu et il n'en reste que quelques individus errants. Les Jelvines sont de paisibles paysans, qui, à la suite de l'arrivée d'un curieux voyageur, se sont divisés en deux tribus lors du Grand Exode. Il existe également une « bête majestueuse » dont l'aspect monstrueux cache une âme noble, un jeune sfartien qui a été recueilli par les Jelvines, et enfin le peuple caché des Hommes, qui serait lié aux vestiges d'une très ancienne civilisation technologique...
     Emmenés comme esclaves pour construire la grande muraille, des personnages issus de ces différentes races vont devoir s'entraider. Pendant ce temps, Korgan, le chef des troupes de Zarog, va découvrir la source des terribles pouvoirs de son empereur, capable de voler dans les airs...
     Des pouvoirs qui pourraient bien prendre leur source dans les dômes métalliques qui parsèment le monde et dont la désactivation pourrait bien signifier la fin du monde...

     La longueur de ce résumé pourtant bien incomplet traduit la densité d'un scénario qui débute comme un récit de fantasy mais qui se tourne vite vers la science-fiction lorsque le lecteur comprend la nature de ces dômes-temples. Même s'il n'y a pour l'instant rien de fondamentalement original pour un amateur de SF, la richesse potentielle du scénario et surtout la narration alternée qui permet d'aller de révélations en révélations font que l'on adhère pleinement à l'intrigue. De nombreux points restent obscurs — et c'est tant mieux ! Qu'est-ce que l'Arkezone ? Cette planète est-elle la Terre d'un lointain futur après l'effondrement de la civilisation humaine ? Est-ce au contraire une planète primitive dont l'évolution est surveillée par une confédération galactique plus évoluée ?... Cela reste à découvrir.

     Le dessin est agréable et caractérise bien les différentes races, mais il demeure un peu impersonnel, avec une sensation de déjà-vu.

     Bref, un premier album prometteur pour une série de science-fiction classique — ou de science-fantasy si l'on veut rendre compte de l'ambiance. Reste à voir si les auteurs sauront maintenir l'intérêt dans les albums suivants.

Pascal Patoz          
nooSFere          
15/02/2004          

     L'Empereur Zarog a décidé de mettre fin aux guerres et de construire une vaste muraille pour protéger son empire, ce qui n'est pas pour plaire à l'ambitieux chef des armées, Korgan. Ajoutez de la magie (en réalité de la technologie dans un monde post-apocalyptique), un guerrier et un enfant esclaves de l'Empire, une pincée de dialogues édulcorés, un dessin pas laid mais fonctionnel... Voici un cocktail quelconque et sans trop de goût.
     (note : Bof, yapôtrocool)

Philippe Heurtel          
Bifrost n°34          
01/04/2004          
Mise en ligne le 15/09/2005          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018