Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
Le Baron fantôme
Série : Arcanes    tome 1  Album suivant

Scénario : Jean-Pierre PECAU
Dessins : Frédéric CAMPOY, Roland PIGNAULT
Couleurs : Isabelle RABAROT

Delcourt , coll. Série B, août 1998
 
Cartonné
Couleurs
ISBN 2-84055-210-8
 
Critiques
     Nous sommes en 1999. Un avion et un hélico de l'agence Stargate partis en reconnaissance au dessus de la jungle maya du Yucatan se crashent pour des raisons inconnues. Les gros bonnets de Stargate font alors appel à Walter Duncan, un de leurs meilleurs agents, pour éclaircir cette affaire. L'agence Stargate est un service de la CU, utilisant des agents aux pouvoirs surnaturels. Ces derniers ont en effet la possibilité d'influer sur la hasard en utilisant des cartes ressemblant à celles du Tarot : les fameuses Arcanes. C'est ce que ne manquera pas de faire Walter Duncan, dans l'imbroglio où se croisent barons de la drogue, renégats américains, sorciers mayas et assassins invisibles.
     Ce premier tome dévoile les informations au compte-goutte. Ca n'est pas toujours très clair mais cela laisse planer un mystère pour le moins excitant : on n'en sait guère plus à la fin de ce premier tome sur l'agence Stargate et les buts qu'elle poursuit. Le récit est sous-tendu par un background manifestement riche, et qui s'éclaircira au cours des épisodes (c'est du moins ce qu'on espère). Qui sont ces Naguals qui vouent une haine assassine aux agents de Stargate ? Que s'est-il passé à Tikal pour que ceux qui en soient revenus soient tous fous ou emballés dans des sacs en plastique ? Quel rôle jouent les créatures démoniaques du panthéon maya  ? Quel est le vrai pouvoir des Arcanes ?
     Vous l'aurez compris, Arcanes s'inscrit dans un style très en vogue en BD actuellement  : CIA et événements surnaturels, ça vous dit quelque chose ? Le scénario mélange habilement les différents ingrédients du genre  : agences d'état, services ultra-confidentiels, luttes de pouvoir occultes, événements inexpliqués... L'utilisation des mythes mayas ajoute à tout ceci l'originalité et l'épaisseur qui fit souvent défaut dans les récits de ce type
     Le dessin use habilement d'effets « cinéma  » avec des cadrages et un découpage qui ont la patate. Dommage que le trait soit à ce point dénué de personnalité. Graphiquement, Arcanes ressemble trop aux autres volumes parus sous le label « Série B » chez Delcourt (Carmen Mc Callum, Zentak, Cryozone, Nash ...). Cette uniformisation un peu triste donne l'impression que l'on a à faire non à un travail d'auteur, mais à un produit de consommation standardisé, calibré. Gageons néanmoins que Campoy et Pignault, qui dessinent ici leur première BD, sauront, au fil des albums, trouver leur style.

Eteyas          
Bifrost n°10          
01/10/1998          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018