Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
L'Anatomie du Ciel
Série : L'Anatomie du Ciel    tome  

Scénario : Zoran PENEVSKI
Dessins : Ivica STEVANOVIC

Humanoïdes Associés (Les) , août 2006
 
Broché
Format 285 x 207
72  pages  N&B
ISBN 2-7316-1885-X
 
Quatrième de couverture
     Ô Prince Stellane, le Conseil des Nains s'est ému du drame affreux que vous vivez. Nous avons décidé de vous envoyer l'Elu pour vous aider à retrouver votre fiancée Nora enlevée le jour même de vos noces.
     Hélas, il ne nous appartient pas de désigner l'Elu qui devrait être le meilleur d'entre nous. C'est le démon Titivillus dévoreur de lettres qui a révélé le nom de... Thobie. Catastrophe !
     Il n'a jamais rien compris aux leçons de magie de l'Ecole des Nains. Il a même été classé dernier en harrypotterisme ! Tout le monde sait que Thobie serait incapable de reconnaître la moindre sorcière en plein coeur de Salem. Et c'est à lui que nous avons dû confier le Livre des Livres, le grimoire qui contient tous nos secrets, le recueil sacré de la nano-alchimie, L'Anatomie du Ciel.

 
Critiques
     « L'important n'est pas que le monde existe, mais qu'on en parle. Car les histoires sont des preuves que le monde existe. Donc, racontez des histoires et il existera. » (pl.27)

     Le jour de son mariage, le Prince Stellane voit sa belle fiancée Nora enlevée par un démon qui semble être le sosie monstrueux du prince. Les Gyrgolls, sorte de nains, souhaitent l'aider en lui envoyant l'Élu désigné par le « dévoreur de lettres ». Or c'est Thobie qui est désigné, sans doute le plus nul des Gyrgolls et le moins qualifié pour une telle mission. Commence alors une longue fuite en avant, où Stellane et Thobie, constamment traqués par une horde démoniaque, essaieront de trouver comment sortir de ce mauvais pas...

     Cette fable originale rythmée par des poursuites, des rencontres et des énigmes évoque la naïve récurrence d'une comptine et s'achève comme il se doit par une morale toute simple : « il est interdit de dominer le destin des autres ». Parmi les clins d'œil amusants, on note la rencontre avec un philosophe nommé Deeleuz, considéré comme « le plus grand des philosophes » et comme « l'homme le plus intelligent », mais dont les propos pas toujours limpides doivent être traduites par un hibou — allusion à Gilles Deleuze.

     Illustré par le somptueux crayonné de Stevanovic, qui apporte une folie supplémentaire à cette course-poursuite drolatique et à ces démons grimaçants, voilà donc un conte fantastique attrayant, issu de l'imaginaire de deux serbes talentueux.

Pascal Patoz          
nooSFere          
10/09/2006          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018