Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
L'Île des Lestrygons
Série : Les Aventures Extraordinaires de Nelson Lobster    tome 1  Album suivant

Scénario : Eric CORBEYRAN
Dessins : Florent CALVEZ
Couleurs : Florent CALVEZ

Delcourt , coll. Terres de Légendes, janvier 2007
 
Cartonné
Format 320 x 230
56  pages  Couleurs
ISBN 2-7560-0352-2
 
Quatrième de couverture

     Au fond d’une taverne enfumée, un vieux marin rédige ses mémoires de baroudeur des mers… Ses exploits furent nombreux, sa vie longue et mouvementée, et ses souvenirs sont extraordinaires. Cet homme s’appelle Nelson Lobster…

     Trouvé dans une barrique à la dérive, Nelson n’est encore qu’un bébé lorsqu’il est recueilli par les pêcheurs du Bélouga. Quinze ans plus tard, grâce à son audace et à son ingéniosité, le jeune mousse sauve le navire et son équipage en affrontant seul le terrible Léviathan. Pour le récompenser, le roi lui propose sa fille en mariage. Mais avant d’épouser la princesse, il devra débarrasser l’île des lestrygons des terribles créatures qui la peuplent. Nelson Loebster relève le défi et reprend la mer pour de périlleuses aventures !

 
Critiques

     Un petit port sous la neige. Une silhouette encapuchonnée entre dans une taverne. Son insolence et l’énoncé du pays d’où elle vient provoquent la réaction des pirates présents. Ceux-ci découvrent, sous le manteau, une jeune femme qui leur fait front. Cependant, elle est sortie du mauvais pas où elle s’est placée par un homme d’âge mûr, occupé à écrire au fond de la salle. Il se présente comme étant Nelson Lobster, marin et aventurier, ayant mis le pied sur toutes les terres du monde. Il dit être occupé, à la demande d’une amie, à rédiger ses mémoires. La jeune femme est très intéressée.
     Il lui raconte alors son enfance. Comment, trouvé dans un tonneau dérivant sur une pinasse vermoulue, il a été adopté par le cuisinier, puis a grandi sur le Bélouga. Ensuite, il relate pourquoi il a été amené, après avoir vaincu un Léviathan, à débarrasser une île de ses dragons.

Mais les aventures qu’il raconte alternent avec ses aventures actuelles, car La Mort s’impatiente…

     L’aptitude d’Éric Corbeyran à passer d’un registre à un autre est assez étonnante. Ainsi, il est capable d’écrire Rosangella, (Dargaud) le portait d’une femme meurtrie par l’existence et de passer allègrement à un récit d’aventures maritimes, burlesques et fantaisistes.
     L’auteur, avec cette nouvelle série, fait preuve d’un sens de la malice et de l’ironie, allant presque à l’autodérision. En effet, il est difficile de faire la part du vrai et du faux dans les aventures que raconte Nelson. D’autant que celui-ci avoue : «…sans compter tout ce que j’invente pour corser les moments les plus faiblards et regonfler les actions trop molles. »  Et le scénariste d’ajouter, ce qui pourrait être une profession de foi : « En définitive, la vie n’est intéressante qu’une fois couchée sur le papier… » Il offre ici, avec ce nouveau personnage, qu’il soit âgé ou plus jeune, un héros sympathique à la faconde triomphante.

     Florent Calvez, qui s’est déjà illustré avec U-29, un one Shot qui conte un huis clos dans un sous-marin, offre un ensemble graphique attrayant, avec des dessins agréables à l’œil tant pour les personnages que pour les décors. Cependant, ses planches manquent un peu de dynamisme dans les actions plus musclées.

     L’Île des Lestrygons est un premier tome réussi, au sujet attirant, qui se lit sans interruption.

Serge Perraud          
nooSFere          
23/01/2007          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018