Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
Le Maître-monture
Série : L'Angeolende    tome 1 

Scénario : Christian PATY
Dessins : Christian PATY
Couleurs : Christian PATY

Vents d'Ouest , coll. Fantastique, août 1999
 
Cartonné
Format 315 x 225
48  pages  Couleurs
ISBN 2-8696-7808-8
Voir une planche.
Couverture
 
Quatrième de couverture
     Dans la cité de Tangakar, Luann-Linn, belle et farouche maître-monture, est prise dans la tourmente d'une nouvelle invasion d'Angeolendes, insectes voraces et destructeurs qui anéantissent tout sur leur passage. Seule de sa caste à en être protégée, Luann-Linn devine que le déferlement de ces nuées redoutables n'est pas naturel.
     Quelle terrible lutte de pouvoir se cache donc derrière les attaques de ces insectes maudits ?…
 
Critiques
     Décolleté avantageux, caractère de cochon et musculature à toute épreuve, Luann-Linn à un air de parenté avec la Pelisse de la Quête de l'oiseau du temps... Elle évolue dans un univers où hommes et dinosaures se côtoient : il ne s'agit ni d'un passé erroné ni d'un futur improbable, mais bien d'un lointain ailleurs comme en témoigne la présence de plusieurs lunes.

     Malgré quelques conflits politiques et bien qu'il se démarque notablement des autres séries de fantasy, le scénario est simple, constituant davantage une introduction à ce nouvel univers et une mise en place des personnages qu'une histoire aboutie. L'intrigue manque ainsi de profondeur, mais il est manifeste que l'auteur croit en ses personnages et, à défaut de réelle surprise, il se dégage une authentique émotion. L'ambiance "préhistorique", le trait vigoureux et le ton vif parviennent aisément à convaincre, et si Paty prend le temps de développer son univers et d'étoffer ses personnages, on peut espérer que la série trouve son rythme de croisière.
     Selon sa sensibilité, on trouvera agréable ou agaçant que l'héroïne - d'un caractère pourtant affirmé - passe une bonne partie de son temps deshabillée, y compris lors des combats. Le personnage de Luann-Linn y perd un peu de sa force et de sa crédibilité, sans y gagner beaucoup en charme.

     Le dessin de Christian Paty possède déjà un trait très personnel, renforcé par des couleurs agréables. Il devrait comme souvent se perfectionner dans les prochains albums, ce qui laisse présager quelques belles planches.

     En bref, un début de série sympathique et prometteur, à suivre de près…

Pascal Patoz          
nooSFere          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018