Site clair (Changer
 
  Base de données  
 
  Base d'articles  
    Fonds documentaire     Connexion adhérent
 

Revues

George W. BARLOW

Le Monde de la SF. M.A. Editions, juin 1987

          Plus que tout autre genre littéraire (à part sans doute la poèsie), la S-F qui, dans ses premières décennies au moins, s'exprima de manière prioritaire par la nouvelle, a besoin du suport des revues pour exister. En témoigne chez nous Sciences et voyages, sans doute la première publication de ce genre au monde (1919-1935) qui publia selon les érudits 26 romans — dont La fin d'Illa de José Moselli — et 11 nouvelles « pure S-F ». La première revue spécialisée US n'apparut qu'avec beaucoup de retard : ce fut en 1923 Weird Tales, qui fit connaître Lovecraft. Elle fut suivie en 1926 par Amazing Stories, éditée par Hugo Gernsback ; ce genre de revues, appelées familièrement « pulps » à cause de leur impression sur papier bon marché (de la pulpe de bois), se multiplièrent, au point d atteindre une trentaine de titres au début des années 40 — un nombre qui décrut pendant la guerre, mais retrouva son niveau entre 50 et 60, avant de décroître à nouveau.. Mais c'est en 1949 que fut lancé The Magazine of Fantasy and Science-fiction (qui vit encore), et en 1950 que fut créé Galaxy (mort en 1977).
          Les Français connaissent bien ces deux titres, puisque ce sont leurs versions nationalisées qui laissèrent les traces les plus durables dans l'édition : Fiction, dont le n° 1 est daté du 15 octobre 1953 est LA grande revue française : lancée par Maurice Renault, très vite prise en main par Alain Dorémieux qui ne la lâcha qu'en 1984, (malgré une interruption de 1974 à 1980), elle fut le point de convergence de toute notre S-F ; c'est dans ses colonnes que grâce en particulier à Gérard Klein et Jacques Goimard, s'élabora une théorie structurée de la S-F ; dans ses pages que la S-F nationale trouva un support, dès le milieu des années 50 ; que la nouvelle vague anglo-saxonne des années 60 fut accueillie ; que les « post-soixante-huitards » français, puis les formalistes des années 80 s'enracinèrent ; elle survit encore, sans flamme, aux Nouvelles éd. Opta (1, quai Conti — 75006 Paris). Galaxie (Ed. Del Duca, puis Opta), apparue la même année, et morte en même temps que la revue-mère, se borna à être son reflet — bien utile. Les autres publications constituent une sarabande marquée par l'éphémère, d'où se détachent en particulier Horizons du fantastique (au départ créé par Alain Schlockoff), qui vécut entre 1967 et 1975 et anticipait sur des productions d'un aspect plus magazine, plus plastique, comme Science-fiction magazine ou Futurs, à la vie plus que brève. Ce genre de revues, plus luxueuses, avaient bien entendu des modèles USA : If, ou le récent Isaac Asimov's Science Fiction Magazine, qui tire à plus d'un million d'exemplaire.
          Nous sommes loin en France de ces records : le moins qu'on puisse dire est que le produit n'a jamais vraiment pris sur notre sol, les relatifs succès étant assurés par des revues-livres à caractère anthologique, dont le meilleur représentant est Univers (J'ai Lu) au départ trimestiel, sous la houlette d'Yves Frémion, maintenant annuel, sous la responsabilité de Pierre K. Rey, encore que Science-fiction (Denoël), créée en 1984, dirigé par Daniel Riche et qui se veut organe théorique, ait pris un bon départ. Une place à part peut être réservée à Mouvance, de Bernard Stephan et Raymond Milési (41, rue du Général-Gouraud, 57158 Montigny-lès-Metz), qui, de 1977 à 1984, sortit huit numéros à thème (l'individu, le pouvoir, la consommation, etc.) où les textes théoriques répondaient aux nouvelles.
          Hors la France et les Etats-Unis, on peut citer le britannique New Worlds, qui éclata dans les années 60 sous la direction de Michael Moorcock, avec l'apparition du courant « New Thing » et où Ballard donna les plus mémorables de ses textes
          Lecture :
          — Le Livre d'or d'Orbit (l'anthologie de Damon Knight), présenté par Pierre K. Rey (Presse Pocket — 1983)
Cet article est référencé sur le site dans les sections suivantes :
Articles, catégorie Revues

Dans la nooSFere : 62649 livres, 58907 photos de couvertures, 57139 quatrièmes.
7958 critiques, 34382 intervenant·e·s, 1334 photographies, 3656 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.