Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
Daemonifuge
Série : Warhammer 40,000    Album précédent tome HS 

Scénario : Jim CAMPBELL, Gordon RENNIE, Kevin WALKER
Dessins : Chris QUILLIAMS, Karl RICHARDSON, Kevin WALKER
Traduction : Eric BUFKENS

Bulle d'Og , décembre 2003
 
Broché
Format 300 x 210
N&B
ISBN 2-84625-028-6
 
Quatrième de couverture
     Ephrael Stern est une énigme : seule rescapée d'une mission des Sœurs de Bataille sur la planète Parnis, elle est soupçonnée d'abriter en elle le Chaos. L'Inquisiteur Silas Hand est donc envoyé pour tester sa foi.
     Afin de découvrir la clé de ce mystère, Stern, l'Inquisiteur Hand et les sœurs retournent sur Parnis. C'est là que changera le destin d'Ephrael Stern... Et peut-être aussi celui de l'univers.
 
Critiques
     Avant toute chose, l'édition présentée ici est une version en noir et blanc à couverture souple, publiée par l'éditeur belge « Bulle Dog ». Pour être franc, j'ignorais l'existence même de cet éditeur et de cet album, avant de le découvrir soldé (à 95 cents !) dans un magasin de déstockage. Et tout porte à croire qu'il s'agit de la seule version française de ce spin-off à la série Warhammer 40.000 publiée chez Soleil.
 
     Dans l'univers de Warhammer 40.000, avec lequel les non-initiés pourront se familiariser en lisant ma critique du premier tome de son adaptation BD, les Sœurs de Batailles sont des guerrières au service de l'Empereur, à la fois amazones, nonnes et parfois saintes, pour résumer. Elles se consacrent donc entièrement à leur empereur-dieu, pour qui elle se dévouent entièrement sur le champ de bataille.
 
     Comme indiqué dans ma précédente critique, l'adaptation en BD de Warhammer 40.000, loin de se limiter à une exploitation commerciale d'un jeu à succès, est une excellente transposition ayant su restituer les aspects fascinants de cet univers inspiré des temps obscurs de l'Église catholique romaine (en les situant dans un contexte de space opera). Ici, l'une des Sœurs de Bataille se trouve sur la sellette, car suspectée d'être corrompue par le Chaos (l'équivalent du Côté Obscur de Star Wars, pour simplifier). Un Inquisiteur vient donc l'interroger dans son couvent, et la suite de l'intrigue va les conduire sur une planète où la sœur semble avoir été confrontée au Chaos sans en garder le moindre souvenir. L'histoire fait la part belle aux rivalités opposant les différentes factions (les « chapitres ») de l'Empire, toutes décidées à se débarrasser de cette sœur embarrassante, car devenue trop puissante. Ainsi, le scénario critique habilement les dérives religieuses au sein d'une intrigue passionnante, peuplée de personnages charismatiques et de scènes éprouvantes.
 
     Ce Daemonifuge est une excellente surprise, mais non exempte de défauts, essentiellement dus à de curieux choix éditoriaux. Le noir et blanc nuit fortement au plaisir de la lecture, surtout dans la mesure où la mise en couleurs des albums Warhammer 40.000 est superbe. Ensuite, la fin de l'album annonce la « fin du livre second », et reste ouverte sur une suite, alors qu'aucune mention sur la couverture n'indique s'il s'agit d'un premier ou d'un deuxième tome... Et à en croire nos confrères de BD Gest', cet album est unique : il faudra donc chercher la VO pour connaître la suite. Autre défaut, non imputable à l'éditeur celui-là : la fin est assez confuse et, dans les dernières pages, la qualité du dessin est incomparable avec le reste de l'ouvrage.
 
     Cependant, si vous trouvez cet album (dans les magasins Noz, pour ne pas les nommer), ne vous privez surtout pas, ce d'autant plus si vous appréciez Warhammer 40,000 et ses hordes de fanatiques cinglés au service de l'Empereur (loué soit-Il).

Florent M.          
08/01/2011          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2022