Site clair (Changer
 
    A la une     Connexion adhérent
Parmi les nouveautés (programme de parution complet)
Critiques nooSFere (toutes les critiques)
nooSFere - Rémy Boy, 13/05/2021

Une nouvelle fois, je viens vers vous et je dois avouer derechef mon ignorance en ce que j’estime être pourtant un terrain connu. Un territoire que j’arpente en long, en large et en travers, avec l’opiniâtreté d’un assoiffé en plein désert. Ce territoire ? Les mondes de l’imaginaire. Une nouvelle fois, donc, il s’agira pour moi de vous faire part d’une découverte et quelle découverte ! Le nom de Catherine Dufour ne m’était pas inconnu. Il faisait même parmi de ces références (lire la suite)
nooSFere - Sylvain Fontaine, 11/05/2021

En écrivant son essai sur William Shakespeare au cours de 1863, Victor Hugo finit par en écarter deux morceaux qu'il convertit dans ce texte, un manifeste de 100 pages jamais publié de son vivant. Le texte célèbre le rêve dans l'art, c'est-à-dire les fables mythologiques de l'auteur latin Apulée, la fantaisie de François Rabelais, le fantastique naissant chez Ernst Hoffmann, c'est-à-dire ce que Roger Caillois appellera le « merveilleux » et que nous nommons aujourd'hui « l'imaginaire (lire la suite)
nooSFere - René-Marc Dolhen, 09/05/2021

Suite à l’explosion d’une étoile située à 130 années-lumière de la Terre, des catastrophes météorologiques et humaines s’abattent sur le monde : les typhons et le froid submergent le Royaume-Uni, l’humanité est stérile et une partie de la population, principalement des adolescentes, semble avoir subie des changements psychiques. Le gouvernement, persuadé que la stérilité et l’apparition de ces mutants sont liées, se livre alors à des arrestations massives dans (lire la suite)
nooSFere - Sylvain Fontaine, 07/05/2021

Alexis Legayet est un auteur aujourd'hui confidentiel qui mérite une plus large audience, parce qu'il délivre, volume après volume, des petites choses bonnes et parfaites. Il interroge le futur qui se dessine aujourd'hui sous forme de contes philosophiques qui finissent en apothéoses science-fictives. C'est vif et réjouissant, et ça creuse profond, dans celui-ci en particulier. Nous sommes ici en une époque d'après un grand désastre, où ce qui reste d'humanité semble être ressortie grandie (lire la suite)
nooSFere - David Soulayrol, 04/05/2021

Lorsque je tourne la couverture de L'arithmétique terrible de la misère, je n'ai je crois encore lu aucune fiction de Catherine Dufour. Je dois cependant au club d'adeptes de science-fiction local de connaître une partie de sa bibliographie. Je la connais aussi pour avoir écouté avec intérêt ses interventions aux Utopiales à Nantes depuis quelques années, et sur France Culture ou sur Radio Cause Commune. Je sais qu'on peut la lire régulièrement dans le Monde Diplo ou chez Libé. Et surtout j'ai (lire la suite)
nooSFere - René-Marc Dolhen, 02/05/2021

Anna Quibler travaille à la National Science Foundation, un organisme américain sélectionnant et finançant les projets scientifiques les plus prometteurs. Parallèlement à son travail, elle rencontre des représentants du Khembalung, un micro état de réfugiés tibétains, établi sur une île de l’océan indien menacée de disparition par la montée des eaux. Frank Vanderwal, un collègue, est expert en bio-mathématique, détaché pour un an à la NSF pour (lire la suite)
Critiques externes (toutes les critiques)
Bifrost - Jean-Pierre Lion, 01/01/2016

            Dès ses débuts, Pierre Pelot a choisi d’être un écrivain professionnel, un romancier, or gagner sa vie en racontant des histoires implique de suivre certaines modes. À peine a-t-il fait ses premières armes dans le western que la SF entre dans son âge d’or hexagonal, la période 1975/1985. Pelot s’oriente donc vers ce genre qui a soudain le vent en poupe tout en offrant à l’écrivain la possibilité de dire ce qu’il veut. Plus (lire la suite)
Bifrost - Éric Jentile, 01/01/2016

            Énorme pavé écrit sur deux ans après d’imposantes recherches documentaires, CAQLHV est le chef-d’œuvre de Pierre Pelot, comme en font les Compagnons du devoir. Il fait entrer Pelot dans la petite confrérie des écrivains de fresque, aux côtés de Tolstoï et des autres photographes d’univers.             1599, dans les Vosges, une pauvre femme dont le seul tort est d’être trop belle (lire la suite)
Bifrost - Laurent Leleu, 01/01/2016

            Terre, XXIVe siècle. Dans un monde dévasté par la guerre, un gouvernement fédéral a péniblement émergé des décombres. Il a fixé des règles, établissant une nouvelle hiérarchie sociale fondée sur une lutte des classes féroce. Julius Port appartient aux damnés de la Terre. Vulgaire fouilleur, il hante les ruines de la civilisation à la recherche de vestiges à exploiter. Un travail de forçat dont les (lire la suite)
Bifrost - Laurent Leleu, 01/01/2016

             « Un jour il était né. Bel et bien pris au piège. Sans le savoir. Un jour il était né et s’était bravement mis à mourir. »             L’incipit de Fœtus-Party annonce la couleur : noir. Le roman de Pierre Pelot apparaît comme un évangile dystopique. Une vision sombre de l’avenir dont on espère qu’elle ne s’avérera pas prophétie (lire la suite)
Bifrost - Laurent Leleu, 01/01/2016

            Canyon Street ressemble à une prison à ciel ouvert, bornée de tous côtés par la barrière cyclopéenne des Horizons fermés. La contrée est un dédale, en apparence infini, de rues et ruelles, de bois, de pâtures et d’agglomérations. Sous un ciel éternellement embrumé, comme barbouillé par un artiste fatigué de repeindre toujours le même tableau, ses habitants, ou plutôt devrait-on dire ses détenus, (lire la suite)
Bifrost - Thomas Day, 01/01/2016

            Big brother is watching you : utopies, dystopies et contre-utopies sont à l'honneur du dossier de ce nouveau Présences d'esprits. Orwell, Huxley, Le Talon de fer de Jack London, Fahrenheit 451 de Ray Bradbury, Thomas More, Campanella, Bellagamba et sa « Cité du soleil » sont très largement cités dans un dossier plus que correct, peut-être un peu trop court et un peu trop sage (sur le plan politique), mais qui a le bon goût de ne jamais verser dans (lire la suite)
Dans l'encyclopédie (tous les articles)
nooSFere - Jean-Pierre FONTANA

Présentation        Avant de livrer la liste des ouvrages considérés comme les meilleurs par les personnes interrogées, il m'a semblé indispensable de faire une certain nombre de remarques et d'apporter quelques précisions sans lesquelles la lecture de ce « palmarès » pourrait être déformée.    Première remarque : J'ai demandé à chacun de mes interlocuteurs de me fournir 3 listes distinctes — science-fiction, fantastique (lire la suite)
Le Monde de la Science-fiction. M.A. éditions - Roger BOZZETTO

     Ecrivain polyglotte, né à Buenos Aires, a poursuivi ses études en Suisse, est devenu — alors qu'il était aveugle — directeur de la Bibliothèque Nationale d'Argentine, tout en écrivant des poèmes, des essais courts puis en dictant des textes inclassables. Pourquoi le rapprocher de la SF ? Par l'intérêt qu'il y prend : il préface Bradbury, Stapledon, Bioy Casarès (Livre des Préfaces, Folio), écrit sur Wells (dans le recueil Enquêtes, Gallimard, (lire la suite)
Le Monde de la Science-fiction. M.A. éditions - Daniel WALTHER

     Les pays scandinaves sont pour le lecteur français terrae incognitae, si l'on excepte, toutefois, deux romans de Sam J. Lundwall, le numéro un de la fiction spéculative suédoise : King Kong Blues, un récit des plus acides sur une civilisation où « tout le monde porte une camisole », (Opta, 1975) et Le Monde d'Alice, un ouvrage plus mineur, mais intéressant (Masque SF, 1971).      Le Japon s'il nous inonde de mauvais dessins animés et de jouets hideux, n'a pas (lire la suite)
Phénix n°37. Bruxelles, pp. 143-152 - Roger BOZZETTO

          On connaît les rapports qu'entretient le fantastique avec l'érotisme, dans les récits classiques comme La Vénus d'Ille, de Mérimée, Gradiva, de Jensen ou Arria Marcella de Gautier : ils ont été analysés 1. Et on a aussi étudié sous cet angle certains textes de fantastique moderne, en particulier ceux d'obédience surréaliste, où l'on trouve les textes d'André Pieyre de Mandiargues, ou de Marcel Bealu 2. Il est aisé de saisir que l'érotisme a partie liée avec ces textes fantastiques. On suppose des rapports de connivence entre la représentation élusive que vise le regard érotisé « soft » (lire la suite)
Prochains événements (tous les événements)
du 01/12/2020 au 24/10/2021

Yverdon (Suisse). Site officiel : http://www.ailleurs.ch/expositions/
du 04/06/2021 au 06/06/2021

Selles-sur-Cher (Loir-et-Cher). Site officiel : https://www.geekfaeries.fr/
du 19/08/2021 au 22/08/2021

BlueCon, Valbonne (Alpes Maritimes). Site officiel : https://bluesfconvention.wordpress.com/
du 28/08/2021 au 29/08/2021

9e édition, Paris. Site officiel : https://www.salon-fantastique.com/
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 72881 livres, 79065 photos de couvertures, 68245 quatrièmes.
8512 critiques, 39286 intervenant·e·s, 1507 photographies, 3732 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.