Site clair (Changer
 
    A la une     Connexion adhérent
Parmi les nouveautés (programme de parution complet)
Critiques nooSFere (toutes les critiques)
nooSFere - David Soulayrol, 02/03/2021

C'est une étrange impression que de lire Eternity Incorporated dans la situation actuelle, après déjà une année de pandémie grave. Pourtant le choix du livre a comme d'habitude été guidé par le goût de varier les genres, les styles et les longueurs de récit, et de déplacer les livres trop longtemps restés à la même place dans la bibliothèque. La tentation est grande dans de telles circonstances de comparer l'actualité emmenée par le virus qui se propage depuis (lire la suite)
nooSFere - Rafaelle Gandini miletto, 01/03/2021

Avec Heures creuses, Elsa Boyer part d’un phénomène que chacun connaît : ces non-temps dans des non-lieux, ces minutes qui se larvent grisâtres, ces suspensions de vie. Entre la métaphore et le fantastique, ce second roman, paru en 2013, ne se laisse pas classifier. La rêverie fantasmagorique côtoie l’anticipation dystopique. C’est l’histoire d’une ville qui se laisse couler dans les heures creuses, d’un homme sans qualités survivant sans appétit, à la recherche d’un tout petit peu de (lire la suite)
nooSFere - Rafaelle Gandini miletto, 26/02/2021

Pardonnez-nous. Le monde est déjà mort. C’est autre chose. C’est pire. C’est après. (p.140) Dans un monde post-apocalyptique, Gueule de Truie, Inquisiteur masqué, poursuit sa mission : exterminer les restes de vie qui demeurent pour accomplie la volonté divine. Dieu a ouvert la bouche pour un nouveau Déluge – un déluge de bombes, peut-être. Les souvenirs de la vie d’avant s’effacent déjà chez la plupart des gens, comme chez la fille. Gueule de Truie n’a pas de souvenir, pas de visage, (lire la suite)
nooSFere - René-Marc Dolhen, 22/02/2021

Un mois après le premier tome parait la deuxième partie de cet énorme récit qu’est Gnomon. Mon avis n’a pas changé depuis ma critique de la première partie : c’est une expérience de lecture unique, complexe et riche. Si le roman a bel et bien une conclusion, elle remet en cause tout ce qu’on a lu et donne une nouvelle vision de la narration, éclaircissant beaucoup de points et en laissant quelques autres dans l’obscurité. Gnomon est un puzzle littéraire géant, dont on doit assembler les pièces (lire la suite)
Critiques externes (toutes les critiques)
Bifrost - Laurent Leleu, 01/01/2016

            Canyon Street ressemble à une prison à ciel ouvert, bornée de tous côtés par la barrière cyclopéenne des Horizons fermés. La contrée est un dédale, en apparence infini, de rues et ruelles, de bois, de pâtures et d’agglomérations. Sous un ciel éternellement embrumé, comme barbouillé par un artiste fatigué de repeindre toujours le même tableau, ses habitants, ou plutôt devrait-on dire ses détenus, (lire la suite)
Bifrost - Laurent Leleu, 01/01/2016

            Comme dans le monde romain, les jeux, désormais strictement sportifs, concourent à l’équilibre de nos sociétés pacifiées. Sous toutes ses déclinaisons, footballistique, rugbystique, athlétique, vélocipédique et j’en passe, le sport alimente le quotidien en exploits qui servent d’exutoire aux passions, de tribune aux discours politiques et de tremplin commercial aux transnationales. Plus vite, plus haut, plus fort ! La formule du baron de (lire la suite)
Bifrost - Bruno Para, 01/01/2016

            Étonnant projet que celui-ci : reprendre la trame et les personnages de L’Île au trésor de Stevenson pour les plonger dans un futur proche. Là où Pelot fait preuve d’une vraie originalité, c’est qu’il n’a pas décidé de simplement s’inspirer du célèbre roman, il en réalise un décalque presque parfait : la trame est quasiment identique, les noms des personnages inchangés (Long John Silver devient (lire la suite)
Bifrost - Thomas Day, 01/01/2016

            Évidemment, lire une revue, Solaris n ° 195, qui commence par les divers hommages de la SF québécoise à l'auteur Joël Champetier, disparu le 30 mai 2015 au terme d’une longue maladie, ne vous facilite pas la tâche pour apprécier ce que la revue contient d’autre. Cette entrée en matière étant douloureuse, même si on connaît peu Joël Champetier, auteur de formidables nouvelles et d’un roman d’horreur que je conseille (lire la suite)
Dans l'encyclopédie (tous les articles)
Alerte ! n°3. Editions Kesselring - Jean-Pierre ANDREVON

L'AUTEUR en son temps et face à la critique           Jean-Gaston Vandel, auteur de science-fiction, a écrit vingt romans du genre, tous publiés dans la collection Anticipation du Fleuve Noir entre 1952 et 1956, après quoi il s'est tu, définitivement. Un retour à cet écrivain, utile et nécessaire, ne peut passer que par une réinsertion dans son époque de travail, ne serait-ce que pour éclaircir les idées.           Comment Jean-Gaston Vandel a-t-il été reçu ? Si l'on en juge par les critiques publiées « à chaud » dans Fiction, et signées du seul nom d'Igor B. Maslowski, plutôt bien. La mansuétude (lire la suite)
Mercury N°6 - Jean-Pierre BOUYXOU

          ADDENDA A L'ETUDE SUR LE FANTÔME DU BENGALE           La Direction de MERCURY a reçu, concernant ma chronique du N° 6, une lettre des Editions OPTA dont voici l'essentiel :           « ... 1) — Le dessinateur actuel du Fantôme du Bengale n'a malheureusement jamais été Dan Barry. Jacques Goimard citait avec raison Dan Barry comme auteur actuel de la bande quotidienne de Flash Gordon, ce qui n'autorisait en rien à lui attribuer la paternité des dessins de Sy Barry, auteur bien connu du Fantôme.           2) — Les dessins de tous les épisodes des Editions des Remparts qui ne sont ni (lire la suite)
Cahiers du CERLI n°19, p. 119-127. - Roger BOZZETTO

     Il est peut-être bon de revenir avec des exemples sur la différence que l'on a annoncée à propos des modalités de la représentation, entre le fantastique et la science-fiction. Aussi, plutôt que de se lancer dans une discussion abstraite, voici, à l'occasion d'un thème, celui de la découverte et de l'exhumation de choses enfouies, comment les deux genres, confrontés à la représentation des traces d'un passé, mettent en scène les images de leur rencontre avec lui. (lire la suite)
Ed. Het Spectrum - Jaap BOEKESTEIN

     La fantaisie tout comme la littérature fantastique ne connaît pas de frontières. Les histoires où l'impossible devient possible, et où l'étrange, l'effrayant ou le surnaturel entrent dans la vie quotidienne, sont aussi vieilles que l'humanité même. Ces récits ont toujours existé, au gré de l'inspiration des auteurs de tous genres, indépendamment des courants littéraires. Si les grands classiques de l'histoire fantastique (Edgar Allan Poe, E.T.A. Hoffmann, Jules Verne, H.G. Wells... ) sont rarement d'expression néerlandaise, l'histoire fantastique n'est inconnue (lire la suite)
Prochains événements (tous les événements)
du 01/12/2020 au 24/10/2021

Yverdon (Suisse). Site officiel : http://www.ailleurs.ch/expositions/
du 03/04/2021 au 04/04/2021

2e édition, Angers (Maine et Loire). Site officiel : https://angersgeekfest.com/
du 15/04/2021 au 20/04/2021

9e édition, Lyon (Rhône). Site officiel : http://www.intergalactiques.net/
du 08/05/2021 au 09/05/2021

Angers (Maine et Loire). Site officiel : https://imajnere.fr/
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 72060 livres, 83814 photos de couvertures, 67339 quatrièmes.
8483 critiques, 38799 intervenant·e·s, 1494 photographies, 3729 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.