Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Fonds documentaire Choisir un autre habillage   
    Base de données    
    Base d'articles    
    Identification    
    Fonds documentaire    
 

Michel Demuth

(France ; 1939)

Jean-Pierre ANDREVON

Le Monde de la Science-fiction. M.A. éditions, 1987

          Ce Lyonnais a publié sa première nouvelle en 1958 dans la revue Satellite. Pendant une dizaine d'années, il va multiplier les textes, sous son nom ou sous le pseudonyme de Jean-Michel Ferrer — une bonne quarantaine, dans la revue précitée et dans Fiction. Il monte à Paris en 1966 pour intégrer, au côté d'Alain Dorémieux, les éditions Opta où il sera successivement (ou conjointement) secrétaire de rédaction puis rédacteur en chef de Galaxie et d'Hitchcock Magazine, de Marginal, et directeur des collections Galaxie bis, Antimondes, le Club du Livre d'Anticipation, jusqu'à devenir tout cela à la fois et directeur littéraire d'Opta au retrait de Dorémieux en 1970 — un poste protéiforme, qu'il conservera jusqu'en 1977. Par la suite il codirigera Le Masque S-F et tentera de lancer une nouvelle collection de prestige, Le Masque de l'Avenir avant de se retirer de la SF, où il ne livre plus que de rares traductions.
          L'écriture, dans ce tourbillon ? Elle en pâtit, naturellement, bien que ce ciseleur de phrases, cet homme au départ si fortement inspiré par les auteurs anglo-saxons au point de recevoir ce compliment ambigu : « il écrit comme les Américains », eut pris le temps de mener à bien une gigantesque entreprise (elle aussi très américaine puisqu'entre autres Poul Anderson et Robert Heinlein y sacrifièrent) : écrire son « Histoire du futur ». Cependant Les Galaxiales (1976-1979, deux tomes chez J'ai Lu, et un troisième annoncé depuis près de dix ans !) sont plus une série de perles brillantes, un collier de joyaux épars au style étincelant et aux descriptions luxuriantes (une dernière parenté américaine : Samuel Delany) qu'une saga pleine de bruits et de fureur. Ecrivain fasciné par les mots et rêveur d'un mythique âge de l'espace, Michel Demuth, qu'on pourrait placer, dans le courant de la SF française, entre Nathalie-Charles Henneberg et Daniel Walther a choisi, bien jeune, de se taire. Il est permis de le regretter.

*

          Lecture  :
          — Les années métalliques (J'ai Lu, 1977).
Cet article est référencé sur le site dans les sections suivantes :
Biographies, catégorie Bios
Biographies, catégorie Bios
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.