Site clair (Changer
 
  Base de données  
 
  Base d'articles  
    Fonds documentaire     Connexion adhérent
 

Space opera

Denis GUIOT

Le Monde de la Science-fiction. M.A. éditions, 1987

          L'association de ces deux mots évoque immédiatement des grandioses espaces interstellaires, des rutilantes fusées traversant un cosmos piqueté d'étoiles scintillantes dans le fracas des réacteurs (hum, du bruit dans l'espace ?), des guerres intergalactiques, des planètes exotiques, des civilisations extraterrestres baroques.

          Le space-opera est né avec la S-F, tout à la fois porteur de l'éthique western (esprit pionnier et nouvelle frontière), de l'idéologie capitaliste (exportation de l'american way of life) et d'un imaginaire incandescent. C'est le cycle de Barsoom d'Edgar Rice Burroughs (commencé en 1912), celui des Lensmen de "Doc" Smith qui débute en 1934 avec Triplanétaire (Albin Michel - Triplanetary), La légion de l'espace de Williamson (1934) ou Les rois des étoiles d'Hamilton (1949).

          Dans les années cinquante, tout comme le western, il s'intellectualisera avec les Empires galactiques d'Asimov ou le cycle des Marchands interplanétaires (business is business !) de Poul Anderson. Puis il se fera contester, dans son idéologie comme dans ses codes, par des auteurs comme David Gerrold ou Frederik Pohl et tombera quelque peu en désuétude. Relancé par l'énorme succès de Star Wars (du S-O à l'état pur, flamboyant !) il retrouve actuellement une nouvelle jeunesse avec un auteur comme Carolyn Cherryh qui apporte au genre une dimension psychologique (qui a dit que le space-opera était une affaire d'hommes ?) et la hard science qui le leste d'hyperréalisme.

          En France, des auteurs aussi prestigieux que Francis Carsac et Gérard Klein ont aussi tâté du space-opera. D'autant plus que, au fil des années, le S-O devenait plus un véhicule d'idées qu'un genre stricto-sensu, ainsi le space-opera linguistique Babel 17 de Samuel Delany ou celui, métaphysique, de Ian Watson, Le monde divin. Ajoutons, pour finir, que le space-opera tendance Burroughs, avec ses princesses martiennes enlevées par d'horribles monstres a, dans une certaine mesure, donné naissance à une autre chanson de gestes, l'heroic fantasy. Mais ceci est une autre histoire.

Cet article est référencé sur le site dans les sections suivantes :
Thèmes, catégorie Space Opera

Dans la nooSFere : 62672 livres, 58995 photos de couvertures, 57163 quatrièmes.
7958 critiques, 34395 intervenant·e·s, 1334 photographies, 3656 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.