Site clair (Changer
 
  Base de données  
 
  Base d'articles  
    Fonds documentaire     Connexion adhérent
 

Territoires inexplorés

Daniel WALTHER

Le Monde de la Science-fiction. M.A. éditions, 1987

          Les pays scandinaves sont pour le lecteur français terrae incognitae, si l'on excepte, toutefois, deux romans de Sam J. Lundwall, le numéro un de la fiction spéculative suédoise : King Kong Blues, un récit des plus acides sur une civilisation où « tout le monde porte une camisole », (Opta, 1975) et Le Monde d'Alice, un ouvrage plus mineur, mais intéressant (Masque SF, 1971).
          Le Japon s'il nous inonde de mauvais dessins animés et de jouets hideux, n'a pas exporté, jusqu'à présent, d'auteurs de science-fiction de premier plan. On lira malgré tout un bon roman catastrophe de Sakyo Komatsu, La Submersion du Japon (Albin-Michel, 1973) et les ouvrages d'Abé Kôbô, qui s'entourent d'une atmosphère kafkaïenne digne des tenants de la New Wave anglo-saxonne (La Face d'un Autre, 1964, Stock, Rendez-vous secret, 1977, Gallimard). Abé Kôbô est d'ailleurs l'auteur d'un excellent roman de speculative fiction La 4ème ère interglaciaire, 1959, qui n'est pas disponible, à ma connaissance, en langue française.
          L'Espagne est un autre parent pauvre. Ce n'est pas le modeste roman de Domingo Santos (par ailleurs une personnalité importante de la science-fiction ibérique), Gabriel, histoire d'un robot (PdF, 1962) qui enrichira un catalogue inexistant.

          Les pays d'Amérique latine, si foisonnants de chefs-d'oeuvre littéraires, nous demeurent également fermés pour ce qui est de la littérature d'anticipation. Les approches de Jorge Luis Borges, de Julio Cortazar, d'Adolfo Bioy Casares (L'invention de Morel, 10/18, 1940, est un exemple parfait de science-fiction intellectuelle) ne nous font pas douter qu'il existe bien des sentiers qui bifurquent et bien des mondes parallèles encore inexplorés.
          Ne quittons pas ces « autres mondes » sans dire un mot de la « francophonie »...
          Le Québec, longtemps isolé par la toute-puissance canadienne, commence à nous dévoiler ses batteries. Plusieurs anthologies nous ont fait connaître la jeune génération d'auteurs québecois (Jean-Pierre April, Esther Rochon...) grâce, notamment à Stéphanie Nicot et Jean-Marc Gouanvic. Et le grand prix de la SF « française » a même couronné en 1983 un écrivain d'Ottawa (né à Genève !), Pierre Billon avec son Enfant du Cinquième Nord (Seuil, 1982), un roman d'une rare ingéniosité.
          Terminons sur un dernier titre, celui du roman de politique fiction de Michel Bühler, chanteur-compositeur jurassien, Avril 1990 (Kesselring, 1973). Cet ouvrage nous montre la Suisse francophone réduite en esclavage par les Bernois !

          Lecture

          -Espaces imaginaires, anthologie franco-québecoises composée par Stéphanie Nicot et Jean-Marc Gouanvic
          -Futurs intérieurs, anthologie francophone composée par S. Nicot (Opta, 1984).
          -20 Maisons du Zodiaque, anthologie internationale composée par Maxim Jakubowski (Présence du Futur, 1979).
          -Et les productions Antarès et Ides... et autres.

Cet article est référencé sur le site dans les sections suivantes :
Articles, catégorie Pays divers

 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies