Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Fiche auteur
 

Sébastien  DAMOUR

 
Ses albums
  (SF, fantasy, fantastique)
 1997 - Nash 1 : Étoile du matin (Delcourt)
 1997 - Nash 2 : A l'est d'Eden (Delcourt)
 1998 - Nash 3 : La Reine des anges (Delcourt)
 1999 - Nash 4 : La Fraternité blanche (Delcourt)
 septembre 2000 - Nash 5 : Le Petit peuple (Delcourt)
 octobre 2001 - Nash 6 : Dreamland (Delcourt)
 juin 2002 - Le Silence de la Terre 1 : Visionary reality (Humanoïdes Associés (Les))
 janvier 2003 - Nash 7 : Les Ombres (Delcourt)
 janvier 2004 - Nash 8 : La Guerre des rouges (Delcourt)
 février 2005 - Nash 9 : Zona libra (Delcourt)
 février 2007 - Légendes Urbaines 1 : Légendes Urbaines tome 1 (Dargaud)
 mai 2007 - Nash 10 : La 5e extinction (Delcourt)
 juin 2008 - Le Testament du Docteur M 1 : Les Araignées (Delcourt)
 juin 2009 - Le Testament du Docteur M 2 : Les Trois lumières (Delcourt)
 novembre 2009 - Pandora Box Int 2 : Pandora Box - L'Intégrale T2 (Dupuis)
 
Autres informations
Sébastien  DAMOUR est le pseudonyme de :
Sébastien TESSIER
 Naissance : 19 juillet 1972, FRANCE
     Sébastien Tessier est né le 19 juillet 1972 à la Roche sur Yon, en Vendée. Il dessine dès son plus jeune âge, et s'initie à la BD vers neuf ans. Il rejoint Jacques Golly à l'atelier « Ma Gomme  », mais, après un bac C « obtenu malgré lui  », il entre à la section Arts Plastiques de la faculté de Bordeaux, la ville où il réside encore, avec l'idée de devenir professeur de dessin.
     Il préfère toutefois vivre de sa passion pour la BD et rencontre les éditions Delcourt au salon d'Angoulême, en 1994. Un projet cyberpunk voit alors le jour, avec Jean-Pierre Pécau au scénario, Vincent Rueda pour le design ; Stéphane Rosa et Pierre Schelle réalisent, eux, les couleurs en numérique. Les aventures de Nash Tulsa, paraissent dans la collection Série B d'Olivier Vatine et Fred Blanchard. Damour y révèle son attirance pour la science-fiction, et sa grande prédilection pour l'ambiance des mégalopoles surpeuplées et leur faune interlope.
     Son esthétique graphique est bien sûr inspirée de Blade Runner, mais aussi d'Eraserhead de David Lynch, ou du baroque Phantom of the Paradise de Brian de Palma. En BD, ses références vont du tandem Jodorowsky/Moebius à Liberatore, en passant par Bernet.
     Il choisit de signer ses œuvres du pseudonyme Damour, le nom de jeune fille de sa mère, preuve que contrairement à Nash Tulsa, c'est un grand sentimental.
Communiqué éditeur
 Noms connus :
 - Sébastien DAMOUR
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2023