Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

Serenitas

Philippe NICHOLSON

MONTPARNASSE, coll. Carnets Nord, dépôt légal : mai 2012
384 pages, catégorie / prix : 20 €, ISBN : 978-2-35536-058-9
Couverture

    Quatrième de couverture    
     Paris, dans quelques décennies. La ville est tentaculaire, en proie à l'insécurité et à l'insalubrité. Alors qu'émergent, à sa périphérie, des îlots de luxe pour privilégiés, les quartiers pauvres sont sous la coupe des réseaux mafieux ; les services publics ont disparu, laminés par les intérêts privés.
     Un soir d'hiver, alors que Fjord Keeling, journaliste au National, a rendez-vous à Pigalle avec un contact qui n'arrive pas, une bombe explose dans la pizzeria d'en face. Douze morts. Fjord était là. Un détail l'a frappé : aucun policier ne circulait dans cette zone habituellement sous haute surveillance. Très vite, le gouvernement, relayé par la presse, accuse les narco-gangs qui gangrènent la capitale et y déversent une nouvelle drogue, la D23. Fjord n'y croit pas. Solitaire par la force des choses, il explore plusieurs pistes de son côté et tombe sur des groupuscules anarchistes et sur un conglomérat ultra puissant : la ljing Ltd. Une compagnie chinoise qui vend des résidences sécurisées. Témoin clef devenu gênant, le journaliste en cavale croit encore qu'il peut faire quelque chose. Il est le seul.

     Philippe Nicholson vit à Paris mais a un passeport britannique. Serenitas est son deuxième roman après Krach Party (Carnets Wird, 2009)

 
    Critiques    
 
     Les multinationales ont pris le pouvoir. Enfin, pas de manière officielle. Pas encore totalement. Mais progressivement, leur territoire s'est étendu. Certaines villes leur appartiennent. Des villes protégées, accueillantes, avec tous les services rêvés. Bien sûr, pour y vivre, il faut montrer patte blanche et posséder un compte en banque bien approvisionné. Mais après tout, quoi de plus normal ? Et tant pis si le reste de la population voit son espérance de vie diminuer ; l'insécurité augmenter dans des proportions inquiétantes. Tant pis si les journalistes des grands quotidiens doivent faire subir quelques entorses à la vérité pour conserver leur poste et le statut qui va avec : logement sûr, hôpital de qualité, sécurité assurée...
     Fjord Keeling, journaliste au National, ne l'entend pas de cette oreille. Il a déjà perdu sa femme, moins regardante que lui, plus ambitieuse. Il risque à présent de perdre son travail. Parce qu'il ne supporte pas ce monde hypocrite, parce qu'il a du mal avec l'autorité et parce qu'il se trouve impliqué dans une affaire gigantesque. Une affaire dont il va rapidement devenir le centre. Au péril de sa vie.
     Voilà un thriller intelligent et efficace. Philippe Nicholson maîtrise son sujet. En quelques lignes, il plonge son lecteur dans cette France trop proche de la nôtre pour ne pas mettre mal à l'aise. A travers la chute sans élastique et sans parachute de Fjord Keeling, il le conduit d'une surprise à une autre, d'un temps fort à un moment explosif. On quitte peu Paris, dont certains travers sont juste renforcés et qui semble bien familier. Il est aisé de s'y retrouver, sur les traces de son héros agréable à suivre. Car Fjord Keeling, qu'on découvre pas à pas, nous est d'emblée sympathique : sa révolte contre une société inégalitaire et trop dure, ses problèmes familiaux (un enfant perdu entre deux parents divorcés), ses doutes devant les événements, tout cela tend à lui donner une profondeur et une densité réelles. Les autres personnages, bien qu'un peu stéréotypés pour certains (l'épouse dure et arriviste, mais encore amoureuse par exemple), jouent leurs rôles. L'intrigue tient la route et les développements s'enchaînent sans coup férir. Le rythme, haletant, laisse tout de même quelques pauses pour respirer. Serenitas est un roman qui ne se lâche pas avant la dernière page. Pas le livre du siècle, certes, mais un roman diablement malin et d'une efficacité redoutable. A dévorer sans hésitation.

Raphaël GAUDIN
Première parution : 1/10/2012
dans Bifrost 68
Mise en ligne le : 9/4/2016


 
Base mise à jour le 24 septembre 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.