Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Virus L.I.V.3 ou La mort des livres

Christian GRENIER


Illustration de Florence MAGNIN

LIVRE DE POCHE Jeunesse (Paris, France), coll. Jeunesse n° 653
Dépôt légal : juin 1998
Première édition
Roman, 224 pages, catégorie / prix : H9
ISBN : 2-01-321454-5
Genre : Science-Fiction



Quatrième de couverture
     « Délivrez-nous des livres ! ». Face à la tyrannie des Lettrés qui ont interdit tous les ordinateurs au profit du livre, les Zappeurs ont trouvés un moyen radical de ramener l'image au coeur de la vie. Leur arme ? Un virus diabolique, qui efface les mots des livres à mesure qu'ils sont lus et transporte le lecteur à l'intérieur des pages. Allis, une jeune fille favorable aux technologies modernes, représente la dernière carte des Lettrés : elle seule est capable d'identifier l'inventeur du virus et de trouver un antidote...
Critiques
     A la fin du XXIème siècle, la guerre fait rage entre l'image et le mot, entre les Zappeurs (Websurfers et autres explorateurs du cyberspace) et les Lettrés. Ces derniers ont réussi à imposer la tyrannie du livre et à interdire les écrans. Mais les Zappeurs ont mis au point un virus diabolique qui piège le lecteur dans une recréation virtuelle du roman, puis transforme toute page imprimée en feuille blanche. Plus que la mort des livres, c'est la lecture qu'on assassine  !
     Dédié à Ray Bradbury évidemment, ce roman est une brûlante déclaration d'amour à la littérature (sans distinction de genres  : l'héroïne sera sauvée grâce à un roman sentimental, Les feux de la passion  !), sans pour autant être une condamnation du virtuel. Les deux mondes sont faits pour s'entendre, même si leur approche de l'imaginaire ne procède pas des mêmes mécanismes. Christian Grenier l'a d'ailleurs démontré, de manière plus ludique, dans son Cycle du Multimonde  1.
     Mais il faut savoir que Virus L.I.V. 3 a été écrit avant le Cycle, et qu'il a connu bien des vicissitudes, traînant près de quatre ans dans les tiroirs de l'éditeur  ! Pourquoi  ? Parce que, comme à son habitude, Christian Grenier ne cherche pas la facilité  ; il va à l'essentiel, faisant le pari de dire simplement des choses complexes, grâce à ce merveilleux outil qu'est la science-fiction. Ecrivain subtil et fin pédagogue, il croit en l'intelligence de ses lecteurs. Son roman a la force et la beauté d'une épure, sa froideur aussi, peut-être.
     Mais c'est le rôle d'une collection exigeante comme Le Livre de Poche Jeunesse de publier ce genre d'oeuvres.

Notes :

1. Grand Prix de l'Imaginaire 1998  : 4 tomes, dans la collection Vertige Science-Fiction (Hachette Jeunesse)

Denis GUIOT
Première parution : 1/6/1998 dans Galaxies 9
Mise en ligne le : 1/9/2000

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 74393 livres, 82965 photos de couvertures, 70032 quatrièmes.
8533 critiques, 40343 intervenant·e·s, 1569 photographies, 3737 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.