Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
L'Avant-poste des Grands Anciens

Brian LUMLEY

Textes réunis par Richard D. NOLANE


Traduction de Jean-Daniel BRÈQUE
Illustration de Jean-Michel NICOLLET

NOUVELLES ÉDITIONS OSWALD (NéO) (Paris, France), coll. Fantastique / SF / Aventure n° 178
Dépôt légal : août 1986
192 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : 2-7304-0392-2   
Genre : Fantastique



    Quatrième de couverture    
     Un mollusque hypnotique et qui marche — Une conque vieille de soixante millions d'années qui ne veut pas mourir et qui se réfugie dans le corps d'un homme comme un bernard-l'ermite — Comment se venger des automobiles meurtrières ? — Douze heures d'angoisse dans l'avant-poste des Grands Anciens avant l'horreur finale — Un petit bossu maléfique — La guerre des sorciers pour le pouvoir suprême — Du danger de trop manipuler les formules secrètes des Grands Anciens — Qui se nourrit de la jeunesse n'est pas toujours celui que l'on croit ! : huit nouvelles fantastiques dont une bonne moitié ont été publiées par Arkham House, un recueil savamment dosé par Richard D. Nolane, le spécialiste du fantastique, de l'horreur, de l'aventure et de la peur, par l'un des meilleurs représentants du nouveau fantastique anglo-saxon avec Stephen King et Graham Masterton.
     Quelques heures de plaisir et de frissons garantis pour les amateurs...

     Né en 1937, l'année même de la mort de Lovecraft, Brian Lumley est généralement considéré comme son fils spirituel. Ses premiers écrits, ainsi qu'une bonne partie de son œuvre, ont d'ailleurs été publiés aux États-Unis chez Arkham House, essentiellement sous l'égide d'August Derleth. Comme Derleth lui-même il a été à la fois accusé par les uns de vampiriser l'œuvre du maître et reconnu par les autres comme une sorte de « réincarnation » littéraire du créateur du mythe de Cthulhu. Relativement peu traduit en France — et sa série consacrée à Titus Crow, parue chez Albin Michel dans la collection « Super-Fiction », ne représente pas le meilleur de son œuvre — il est célèbre dans les pays anglo-saxons et plusieurs gros romans, comme Khai of Ancient Khem, la trilogie du Psvchomech ou Necroscope, ont connu un succès assez impressionnant en Angleterre.


    Sommaire    
1 - Richard D. NOLANE, Sur les traces de Lovecraft, pages 5 à 6, Introduction
2 - Richard D. NOLANE, Rencontre avec Brian Lumley, pages 7 à 11, entretien avec Brian LUMLEY
3 - Le Coquillage de Chypre (The Cyprus shell), pages 12 à 21, trad. Jean-Daniel BRÈQUE
4 - La Conque des grands fonds (The deep-sea conch), pages 22 à 30, trad. Jean-Daniel BRÈQUE
5 - Un fou du volant (Hing about cars), pages 31 à 43, trad. Jean-Daniel BRÈQUE
6 - L'Avant-poste des Grands Anciens (In the vaults beneath), pages 44 à 95, trad. Jean-Daniel BRÈQUE
7 - Le Chuchoteur (The whisperer), pages 96 à 109, trad. Jean-Daniel BRÈQUE
8 - Enigmatiquement vôtre (Cryptically yours), pages 110 à 127, trad. Jean-Daniel BRÈQUE
9 - L'Horreur dans l'asile (The horror at Oakdeene), pages 128 à 159, trad. Jean-Daniel BRÈQUE
10 - Necros (Necros), pages 160 à 179, trad. Jean-Daniel BRÈQUE

    Adaptations (cinéma, télévision, BD, théâtre, radio, jeu vidéo, ....)    
Les Prédateurs ( Saison 1 - Episode 03 : Necros ) , 1997, Russell Mulcahy (d'après le texte : Necros), (Série TV)
 
    Critiques    
     Dans le numéro 6 de l'excellente revue PHENIX, qui boucle le dossier Lovecraft commencé avec le précédent, le non moins excellent Jacques van Herp, dans le corps d'un recensement des œuvres basées sur le mythe de Cthulu. place Brian Lumley sous le titre « les gâcheurs », à savoir qu'il transforme « l'univers de Lovecraft en un monde de western ». La parution d'un recueil (le premier chez nous) de huit textes de l'auteur, recueillis et présentés par Richard Nolane (qui nous offre en sus une courte interview de Lumley) est donc l'occasion de préciser ou d'infirmer le jugement van herpien, d'autant que l'auteur, répondant à une question de Nolane sur l'univers de Lovecraft, prétend avec outrecuidance que ce dernier écrivait des scénarri « bon marché » enrobés dans un style « de luxe ». Il serait facile de lancer, suite à la lecture de L'avant-poste des grands anciens, le texte qui donne son titre au recueil, le plus long, et le seul qui soit délibérément lovecraftien, avec abondance de clins d'yeux, et références au maître soi-même présenté comme un personnage de ses propres fictions, que Lumley nous déballe du bon marché total, scénario et style. Heureusement ce n'est pas la seule face de son talent, petit (... par ce que nous en connaissons : attendons de lire la traduction de ses plus récents romans de fantastique moderne pour juger), mais efficace, à défaut d'être (au choix) original, poétique, effrayant.
     En fait, Lumley semble se dédouaner du peu de crédibilité qui se dégage de bon nombre de ses textes par un humour au second degré assez facile (cf. les variations sur les horreurs marines comme Le coquillage de Chypre ou La conque des grands fonds), qui ne cache qu'une impuissance certaine à faire ne serait-ce que du « à la manière de » Lovecraft. guère plus réussis sont ses essais à donner un coup de neuf à des thèmes traditionnels du fantastique (Le chuchoteur, au titre bien sûr lovecraftien, mais qui lorgne plutôt du côté d'un insolite quotidien à la Roald Dahl, et dont l'absence de chute véritable fiche tout par terre). Nécros, par contre (une nouvelle inédite en anglais et donnée à Nolane en avant-première) est plus satisfaisante (le thème en est le vampirisme traité par le biais d'une histoire d'amour), parce que Lumley semble enfin vouloir s'y prendre au sérieux. Enfin, il faut parvenir à Enigmatiquement vôtre et a l'heroic-fantasy pour donner un plein satisfecit à l'auteur : mais en oubliant tout ce que je viens d'écrire, car voilà une nouvelle totalement pas sérieuse, entièrement au second degré (sur la lutte toute épistolaire de deux jeteurs de sorts), et qui justement fait merveille en se moquant des stéréotypes... Que conclure alors au sujet de Biian Lumley ? Rien encore. en attendant le prochain NéO. et les autres...


Jean-Pierre ANDREVON (lui écrire)
Première parution : 1/1/1987 dans Fiction 382
Mise en ligne le : 20/1/2003


 

Dans la nooSFere : 62443 livres, 58474 photos de couvertures, 56924 quatrièmes.
7958 critiques, 34227 intervenant·e·s, 1310 photographies, 3653 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.