Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les Fenêtres internes

ANTHOLOGIE

Textes réunis par Henry-Luc PLANCHAT



Illustration de Pierre BERNARD

UGE (Union Générale d'Éditions) - 10/18 (Paris, France), coll. 10/18 n° 1236
Dépôt légal : 2ème trimestre 1978
448 pages, catégorie / prix : 6
ISBN : 2-264-00891-1   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Cette anthologie, Les fenêtres internes, n'est pas recueillie en fonction d'un thème, vous y trouverez parfois des robots, des voyageurs temporels, et même quelques astronefs anciens modèles ; bref, des sociétés futures imaginaires. Les textes n'ont pas non plus d'origine commune précise, certains auteurs sont américains, d'autres français ou britanniques ; plusieurs sont des femmes ; quelques écrivains sont professeurs, d'autres vivent de leur plume, comme on dit, d'autres encore sont étudiants, ou journalistes, ou chômeurs. Cette anthologie veut surtout présenter différents aspects de ce que l'on nomme la fiction spéculative (succédané de sf) contemporaine, en vous offrant des nouvelles pour la plupart récentes qui sont généralement condamnées à ne paraître que dans les revues, les anthologies, les collections et les séries spécialisées. Ce livre ne veut donc pas être un recueil de nouvelles de sf, mais voudrait amener le lecteur à se demander pourquoi les textes qui le composent sont assimilés à la science-fiction. Et la question qui découle de cela, « qu'est-ce que la science-fiction ? », ne doit plus être limitée au sempiternel : « Quelle est la définition (en quarante mots) du genre littéraire appelé science-fiction ? » mais doit poser le problème d'une analyse différente de la sf, aussi bien au niveau littéraire qu'aux niveaux sociologique, politique, historique, etc.

    Sommaire    
1 - Henry-Luc PLANCHAT, Préface, pages 11 à 16, Préface
2 - James Graham BALLARD, L'Assassinat de John Fitzgerald Kennedy considéré comme course automobile en descente de côte (The Assassination of John Fitzgerald Kennedy Considered as a Downhill Motor Race), pages 21 à 24, trad. Henry-Luc PLANCHAT
3 - Robert SILVERBERG, Bonnes nouvelles du Vatican (Good News from the Vatican), pages 24 à 35, trad. Philippe R. HUPP
4 - Damon KNIGHT, Le Soigneur (The Handler), pages 35 à 41, trad. Henry-Luc PLANCHAT
5 - Christopher PRIEST, La Tête et la main (The Head and the Hand), pages 41 à 57, trad. Henry-Luc PLANCHAT
6 - Gordon EKLUND, T'affole pas, Ramona (Ramona, come softly), pages 57 à 92, trad. Denise HUET
7 - Gene WOLFE, La Méthode Packerhaus (The Packerhaus Method), pages 93 à 100, trad. Henry-Luc PLANCHAT
8 - Katia ALEXANDRE, Le Sacre de la balance, pages 101 à 109
9 - Robert SILVERBERG, Destination fin du monde (When We Went to See the End of the World), pages 110 à 120, trad. Alain LE BUSSY
10 - Michael MOORCOCK, La Rencontre de Pékin (The Peking Junction), pages 121 à 133, trad. Henry-Luc PLANCHAT
11 - Gene WOLFE, Terre de beauté (Beautyland), pages 134 à 141, trad. Henry-Luc PLANCHAT
12 - Daniel WALTHER, Charlie et le Berserker rouge, pages 141 à 151
13 - Bernard FISCHBACH, Achtung ! Se kumma !, pages 151 à 165
14 - Maxime BENOIT-JEANNIN, Procès au négatif sur Plutoland, pages 169 à 190
15 - James Jr. TIPTREE, Je t'attendrai quand la piscine sera vide (I'll Be Waiting for You When the Swimming Pool is Empty), pages 190 à 207, trad. Denise HUET
16 - H. B. HICKEY, Moomie (Gone Are the Lupo), pages 207 à 216, trad. Henry-Luc PLANCHAT
17 - Jacques BARBÉRI, Anastomose, pages 216 à 238
18 - Maxime BENOIT-JEANNIN, La Dernière mission de l'agent Li, pages 238 à 263
19 - James Graham BALLARD, Toi : Coma : Marilyn Monroe (You: Coma: Marilyn Monroe), pages 267 à 273, trad. Henry-Luc PLANCHAT
20 - Maxim JAKUBOWSKI, Un été dans la zone (Indian summer in the death zone), pages 273 à 289, trad. Dolorès JAKUBOWSKI
21 - James SALLIS, La Création de Bennie Good (The Creation of Bennie Good), pages 289 à 293, trad. Philippe R. HUPP
22 - Alex VICQ, Euryale et l'écrivain, pages 293 à 307
23 - Ursula K. LE GUIN, La Forêt de l'oubli (A Trip to the Head), pages 307 à 316, trad. Henry-Luc PLANCHAT
24 - Jean-Pierre ANDREVON, Le Coupable, pages 316 à 323
25 - Fritz LEIBER, Joe et le grand joueur (Gonna Roll the Bones), pages 323 à 349, trad. Alain LE BUSSY
26 - R. A. LAFFERTY, Les Grimpeurs de la falaise (The Cliff Climbers), pages 353 à 360, trad. Henry-Luc PLANCHAT
27 - Jean-Pierre ANDREVON, La Vénus de la ville, pages 360 à 363
28 - Joan BERNOTT, L'Invitée de mon père (My father's guest), pages 363 à 367, trad. Henry-Luc PLANCHAT
29 - Thomas Michael DISCH, Quinconce (Quincunx), pages 368 à 378, trad. Henry-Luc PLANCHAT
30 - James SALLIS, Jim et Mary G. (Jim and Mary G), pages 378 à 384, trad. Henry-Luc PLANCHAT
31 - Josephine SAXTON, L'Enfant de la nature (Nature Boy), pages 384 à 395, trad. Henry-Luc PLANCHAT
32 - Dominique BLATTLIN, Vurna le goitreux, pages 395 à 402
33 - Christian VILÀ, Océan, pages 402 à 416
34 - Serge BRUSSOLO & Jean-Jacques DUL, L'Évadé, pages 416 à 426
35 - Clarice BIGNOUX & Stella BIGNOUX, Le Doux corail des songes, pages 427 à 445

    Prix obtenus    
Bonnes nouvelles du Vatican : Nebula, nouvelle / Short story, 1971
Joe et le grand joueur : Nebula, novelette, 1967, Hugo, novelette, 1968
 
    Critiques    
 
     LES BERSERKERS SONT LACHES

     Pas loin d'un million de signes, trente-quatre nouvelles (sauf erreur) dont vingt-cinq environ sont inédites ou quasi-inédites en France : telle est la fiche technique de ce fourre-tout géant.
     « Cette anthologie veut surtout présenter différents aspects de ce qu'on nomme la fiction spéculative contemporaine, » écrit Henry-Luc Planchât dans sa préface. Le pari est tenu en quatre étapes : 1 °) Les Temps modernes (dans cette partie, se trouve une excellente nouvelle de Daniel Walther, Charlie et le berserker rouge, qui m'a inspiré mon titre) ; 2°) Cette bonne vieille conquête de l'espace (avec un autre Français en vedette, Maxime Benoît-Jeannin) ; 3°) Parages (avec Maxim Jakubowski et Ursula Le Guin. à égalité) ; 4°) Carnet de voyage (avec un commando de jeunes Français conduits par Andrevon).
     Comme toujours chez Planchât, un sens de l'humour très aigu qui ne nuit en rien à la qualité du travail. On est frappé par l'abondance des notes et des citations choisies pour situer un texte ou présenter un auteur. Quelle érudition ! Mais on savait depuis La frontière avenir (Ed. Seghers) qu'Henry-Luc Planchât était un fin connaisseur de la jeune science-fiction américaine... A noter aussi presque trois pages pour les copyrights, en typographie serrée !
     Pourtant, Les fenêtres internes est bien un recueil de nouvelles de science-fiction, malgré ce qu'affirme l'anthologiste-préfacier. Qu'il soit destiné au public non spécialisé ne change rien. Un bon recueil ? Oui. Avec cette caractéristique assez rare de réunir dans un même livre de grands auteurs américains comme Le Guin, Silverberg, Leiber, d'ardents représentants de la nouvelle vague anglaise comme Ballard, Moorcock, Priest, Jakubowski, et les loups-cerviers de la jeune fiction spéculative française, comme Christian Vilà, Bernard Fischbach et surtout Maxime Benoît-Jeannin (dont le premier roman vient de paraître aux Editions Kesselring : La Terre était ici...).
     A noter, une des meilleures nouvelles de Robert Silverberg, Destination fin du monde, déjà publiée dans l'anthologie d'Alain Dorémieux, Futur année zéro (Ed. Casterman), le fulgurant récit de Gordon Eklund, T'affole pas. Ramona, paru dans Fiction spécial 22, et plusieurs textes français originaux et inclassables : le surprenant Sacre de la balance de Katia Alexandre et le poétique et mystérieux Anostomose de Jacques Barberi...
     « Ce livre veut donc (...) amener le lecteur à se demander pourquoi les textes qui le composent sont assimilés à la science-fiction, » conclut Henry-Luc Planchât. Peut-être... Les lecteurs non spécialisés se poseront peut-être cette question. Quant aux habitués du genre, ils découvriront avec un certain plaisir ce qu'auraient pu être, si la chance leur avait souri, le troisième numéro de la série Dédale et là tome 2 de La frontière avenir.

Michel JEURY
Première parution : 1/9/1978 dans Fiction 293
Mise en ligne le : 23/5/2010


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 66586 livres, 67373 photos de couvertures, 61447 quatrièmes.
8090 critiques, 36414 intervenant·e·s, 1463 photographies, 3690 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.