Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

Frankenstein

COLLECTIF

Textes réunis par Gilles MENEGALDO


AUTREMENT, coll. Figures mythiques, 1997
158 pages, ISBN : 2-86260-775-4
Couverture
 
    Critiques    
     Au royaume des personnages littéraires qui ont pris valeur de mythe, Frankenstein est une figure évidemment monstrueuse, mais aussi particulièrement complexe. C'est ce qu'illustrent les neuf articles réunis par Gilles Menegaldo, spécialiste de littérature et de cinéma fantastiques. Les contributions ont le mérite de mettre en perspective le roman de Mary Shelley dans un cadre qui dépasse largement la littérature. Elles décrivent ainsi le processus de mythification, qui a conféré à la créature issue du cerveau d'un savant fou une telle popularité qu'on lui prête le nom de son créateur.
     Première bonne surprise : Jean-Claude Carrière, qui nous régala de la série des Frankenstein (réédités au Fleuve Noir en 1995), signe la préface. Maurice Lévy poursuit et invite le lecteur à prendre conscience des retentissements multiples du livre fondateur : roman familial aussi bien que texte de science-fiction, histoire de double et/ou conte gothique, le livre de 1818 relève de plusieurs imaginaires. Cette pluralité assure à Frankenstein un avenir prometteur et son entrée au panthéon des mythes. Une consécration qui passe par le cinéma, comme le montre Gilles Menegaldo dans le long article qui sert aussi d'introduction au volume. Des films des années 30 à ceux de la Hammer, sans oublier l'adaptation de Kenneth Branagh, l'auteur analyse les valeurs emblématiques qu'assumé le couple « Frankenstein » suivant les époques et selon l'éclairage porté soit sur la créature (James Whale et Boris Karloff), soit sur le savant (Terence Fisher et Peter Cushing). Par ailleurs, Max Duperray revient sur le sous-titre de Frankenstein : le Prométhée moderne et observe que la réappropriation du mythe antique est certes romantique, mais surtout réaliste. Frankenstein est à son tour réutilisé dans diverses fictions. Il y a celles qui donnent à voir des automates (Hoffmann, Dickens, Doyle, Bierce), avatars passés au crible par Jean-Pierre Naugrette. Ou celles que Catherine Lanone apparente à des lectures féministes du mythe, puisées chez Margaret Atwood, Angela Carter et Fay Weldon. Enfin, la monstruosité de la créature s'impose : elle soumet l'homme à un morcellement terrifiant. Pour Jacques Dürrenmatt, le corps couturé renvoie à l'unité identitaire en perdition. Violence physique à laquelle Jean-Jacques Lecercle préfère le scandale social et linguistique qu'incarné l'entité innommable, inclassable. Pour Jean-Claude Aguerre, la créature épouvante par le regard : notre regard fasciné, mais celui du monstre surtout, miroir de notre future décomposition.
     Dans un format de 160 pages qui oblige à dire l'essentiel, Gilles Menegaldo et ses collaborateurs offrent un livre cap­tivant qui comble les simples curieux, stimule les plus exigeants. Voilà un ouvrage de référence, illustré avec soin et enrichi d'une bibliographie et d'une filmographie importantes. Déjà un futur classique !

Guy ASTIC
Première parution : 1/4/1998
dans Ténèbres 2
Mise en ligne le : 2/11/2003


 
Base mise à jour le 24 septembre 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.