Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
La Route

ANTHOLOGIE

Textes réunis par Jess KAAN & Greg SILHOL



Illustration de PFR

OXYMORE , coll. Emblèmes n° 9
Dépôt légal : février 2003
160 pages, catégorie / prix : 10.60 €
ISBN : 2-913939-25-2   
Genre : Fantastique



    Quatrième de couverture    
     Lieu d'imaginaire, la Route l'est assurément. Berceau de légendes innombrables, de mythes passés ou modernes, elle ne laisse personne indifférent. Qu'elle soit autoroute ou sentier perdu, elle est la trace d'un passage respecté ou honni. Pourtant, la Route est aussi une indicible frontière. Qu'elle s'ouvre sur d'autres mondes, plus ou moins lointains, et votre vie pourrait s'en trouver à jamais bouleversée. La Route, un lieu ordinaire et insolite à la fois où les destins se font et se défont, où les rencontres sont tantôt sinistres, tantôt porteuses d'espoir. Pour mieux vous imprégner de sa multiplicité, suivez nos compagnons le temps d'un voyage qui vous plongera dans des ambiances résolument différentes...

     Léa Silhol : Poussière, adrénaline. Pour une cavale dans un monde injuste aux côtés d'un proscrit changeling.
     Thomas le Rimeur : Au son des mots... Pour pénétrer sur les sentiers de Féerie.
     Jean-Michel Calvez : Boue et chantier... Pour voir le ruban d'asphalte dévorer les terres sauvages.
     M. Christian : Vapeur d'essence, restoroute... Quand la route devient votre unique raison de vivre.
     Antoine Lencou : Exoplast et photon. Pour aller au devant de manifestants du troisième type.

     Sire Cédric : À la lumière de la lune rouge... Pour retrouver les chemins de l'innocence perdue.
     Jérôme Noirez : Odeur d'asphalte et de mort. Pour scruter une autoroute vivante et hostile, à la nuit tombée...
     Esther M. Friesner : Pauvre et sous la pluie. Pour exaucer un vœu, aller au bout de la route.

     Accompagnés par Jess Kaan, un guide qui vous montrera d'étonnants détours, à la recherche de mystères de tous temps, un guide qui vous offrira également d'autres pistes à explorer...

     Un voyage illustré par les huiles informatiques de PFR


    Sommaire    
1 - Jess KAAN & Greg SILHOL, Tour de chauffe…, pages 7 à 9, Introduction
2 - Léa SILHOL, Vado Mori, pages 15 à 38
3 - Thomas le RIMEUR, Les Trois routes, pages 39 à 44, trad. Greg SILHOL
4 - Jean-Michel CALVEZ, TransSelvaExpress, pages 45 à 63
5 - M. CHRISTIAN, Wanderlust (Wanderlust), pages 64 à 71, trad. SIRE CÉDRIC
6 - Antoine LENCOU, Gênez pas la circulation, pages 72 à 84
7 - SIRE CÉDRIC, Cross-road, pages 85 à 104
8 - Jérôme NOIREZ, Notre patrie se nomme Asphalte, pages 105 à 119
9 - Esther M. FRIESNER, Tous les vœux (All vows), pages 120 à 139, trad. SIRE CÉDRIC
10 - Jess KAAN, Ce qui s'attelle à nos pas, pages 143 à 152, Article
11 - Jess KAAN, On the road and around…, pages 153 à 159, Article
 
    Critiques    
     L'Ailleurs où nous emmènent Jess Kaan et Greg Silhol avec ce neuvième opus d'Emblèmes, parcourt une Route étrange semée d'embûches.
     Quel voyage tragique que celui d'Anis ! Elle, une « normale », suit Jay le Fay, dont elle est éperdument éprise. Or les Fay sont des mutants. Comme tels, ils sont craints et haïs par les normaux, et le leur rendent bien. Le cœur de Jay est-il capable d'éprouver autre chose que de la haine ? Et Anis, qui par amour ferait « des milliers de kilomètres sur les mains et les genoux », sera-t-elle capable d'assumer ses choix ? Vado mori, de Léa Silhol, ouvre l'anthologie par cet émouvant voyage vers une ville lointaine, vers une destinée, surtout, dont on ne perçoit qu'en arrivant au but la charge dramatique.
     Les Trois Routes est un extrait du conte traditionnel écossais Thomas le rimeur, dont l'intérêt est d'ancrer le thème dans une tradition. Ensuite, sans transition, retour à l'actuel, au « moderne ». Un voyage sans fin dans Vanderlust de M. Christian, un conte fantastique qui, tout en jouant avec les émotions du lecteur, peur, espoir, pitié, transmet un message profondément humaniste. Si bien accueilli quand il arrive, puis invariablement pris en haine par les sédentaires, parce qu'il porte la marque de la Déesse, le héros, qui ne peut séjourner nulle part, ne représente-t-il pas l'autre, l'étranger, le nomade ?
     Avant de parcourir une route, il faut la construire. C'est ce que font, chacun à sa façon, Jean-Michel Calvez dans TransSelvaExpress et Antoine Lencou dans Gênez pas la Circulation. Le premier dénonce la soif de pouvoir et d'argent qui anime richissimes chefs d'entreprise et gouvernants indifférents. Pour plaire à une blonde siliconée, Attilio créera à travers le Nordeste brésilien une route qu'il parcourra à toute allure au volant de sa Ferrari. C'est du moins ce qu'il croit ; les habitants d'un des villages promis à la destruction ne sont pas d'accord. Leur sorcier pourrait bien se vouer à la jungle plutôt qu'à la civilisation.
     Tout autre est le ton de la nouvelle d'Antoine Lencou. Un accident ? Non, un gigantesque embouteillage bloque l'autoroute reliant Jupiter à la Terre. Chargé de remettre de l'ordre dans cette pagaille, Toin Enclou découvrira avec étonnement que les Malboch, qui vivent dans le vide interstellaire et recueillent les grains solaires dont ils se nourrissent, protestent contre les chantiers qui anéantissent leurs champs. Grâce à un stagiaire — mais il ne faut pas le dire — , une solution sera trouvée au grand avantage de chacun. Une nouvelle à lire et à relire, pour l'humour, tout d'abord, mais aussi pour la philosophie sous-jacente.
     On passe du rire aux larmes avec Cross-road de Sire Cédric. La nostalgie de ce qui aurait pu être, le regret de l'ami d'enfance perdu, sont rendus à merveille par l'auteur, dont le gothique se fait moins gore et gagne en subtilité au fil de son évolution d'écrivain. Dans Notre patrie se nomme Asphalte, Jérôme Noirez, la révélation de l'année 2003, imagine une révolte étrange, guerre bizarroïde dans un futur angoissant. Quant à Esther M. Friesner, dans Tous les Vœux, elle nous guide vers le bout du voyage, à l'orée de ce qui peut être, dans un récit émouvant et pudique.
     Comme à l'accoutumée, Emblèmes se clôt par un dossier thématique. Une analyse signée Jess Kaan, intitulée Ce qui s'attelle à nos pas — ne trouvez-vous pas que ce titre rappelle des écrits lovecraftiens ? — brosse, comme l'indique le sous-titre, un bref panorama des légendes et rumeurs urbaines liées à la route. En le lisant, on comprend mieux la fascination que la route exerce sur l'imaginaire des auteurs, et donc le pourquoi de nouvelles aussi diverses et aussi fortes. On the road and around, la bibliographie, fait le tour des illustrations littéraires incontournables de ce thème. Le seul reproche qu'on puisse lui faire est d'allonger encore la liste des livres qu'on souhaite lire ! Mais on avait déjà, comme avec toute bonne anthologie, rallongé la liste des auteurs qu'on souhaitait approfondir...

Lucie CHENU
Première parution : 20/3/2004 nooSFere


 

Dans la nooSFere : 62388 livres, 58328 photos de couvertures, 56866 quatrièmes.
7958 critiques, 34214 intervenant·e·s, 1309 photographies, 3653 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.