Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

Les Voyages ordinaires d'un amateur de tableaux

Dominique DOUAY & Michel MALY

Science Fiction  - Illustration de Michel MALY
VALPRESS, 1988
144 pages, ISBN : 2-9502842-0-5

    Prix obtenus    
Grand Prix de l'Imaginaire, prix spécial, 1989
 
    Critiques    
     Quand un écrivain et un peintre se rencontrent, qu'est-ce qu'ils se racontent ? Des histoires d'écriture ou des histoires de peinture ? “Il existe, entre peinture et littérature, une frontière imprécise, une zone d'interactions où ces deux disciplines, loin de s'ignorer avec superbe, se fortifient l'une l'autre, renforcent ensemble leur pouvoir sur l'imaginaire.” Ces lignes extraites de la préface aux voyages ordinaires nous ouvrent la piste. Plus balisée qu'on pourrait le croire à première vue, puisque entre les mots et les images, les dialogues, les croisements, sont plus fréquents qu'il n'y paraît. Sans vouloir parler ici de bandes dessinées, beaucoup d'écrivains se sont amusés à dialoguer à livre ouvert avec des images, souvent des sud-américains comme Borges ou Cortazar, mais aussi Thomas Owen avec Les maisons suspectes — sans compter bien entendu les écrivains qui sont leur propre graphiste — et ainsi dialoguent avec eux-mêmes (Buzzati). On l'aura remarqué à cette liste nullement exhaustive, ce genre de dialogue est (presque) toujours le fait de littérateurs fantastiques. Ce n'est pas un hasard : car à l'esprit ouvert à l'imaginaire, les images parlent plus et mieux qu'à ceux dont les volets de la tête sont clos. Et ce n'est pas un hasard non plus, donc, si Dominique Douay vient lui aussi de tâter de l'exercice.
     Hasard et géographie : l'écrivain et le peintre sont lyonnais. Et dernière comparaison, dernière piste, l'auteur a travaillé de la même façon que ces novelistes des pulps de jadis qui pondaient une nouvelle à la seule vision d'une couverture déjà faite — en inventant une histoire fort construite d'après des toiles éparses... Rien moins fantastiques, pourtant, et a priori, que celles de Maly, un paysagiste dans la bonne mais classique tradition de ceux qui travaillent à pleine pâte, les petits enfants de Vlaminck (avec chez Maly une touche d'expressionnisme allemand quand il traite des portraits — et cela n'a bien sûr rien d'incompatible). Je ne suis pas sûr, ainsi qu'on le trouve dans la préface déjà citée (et anonyme) que Maly soit “l'exemple type du peintre romancier... Au contraire ses vastes perspectives ouvertes, baignées de lumière brumeuse ou aveuglante (Lisbonne rouge), me paraissent des réceptacles neutres, des surfaces “pleines de vide” où précisément l'imaginaire peut s'engouffrer, trouver sa substance sans être canalisée par un figuratif trop prégnant...
     Le romancier s'y est donc engouffré, avec son personnage, qui classiquement passe à travers le cadre et voyage dans les paysages peints. Qui sont d'autres univers subtilement décalés. On reconnaît là une thématique familière à l'auteur (les univers parallèles), de même que son goût pour la transgression sociale (on se rappelle L'impasse-temps), ici timidement abordée. Les familiers de Dominique Douay ne seront donc pas dépaysés en parcourant ces paysages intérieurs : tout au plus pourra-t-on regretter le trop court format du texte (une novelette) qui nous laisse quelque peu sur notre faim, et peut laisser espérer sur le même thème un “vrai” roman que l'auteur fera peut-être un jour. Quoi qu'il en soit, l'ensemble, s'il est classique dans ses deux composantes, est original par sa méthode. Et c'est un superbe objet, livré sous coffret et en tirage limité (avec dix-sept reproductions hors-textes), qui fait de l'œuvre binaire un parfait cadeau de fin d'année.


Jean-Pierre ANDREVON (lui écrire)
Première parution : 1/11/1988
dans Fiction 402
Mise en ligne le : 18/10/2003


 
Base mise à jour le 9 septembre 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.