Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les Martiens

Kim Stanley ROBINSON

Titre original : The Martians, 1999
Première parution : New-York, USA : Spectra/Bantam Dell/Random House, avril 1999

Cycle : La Trilogie martienne  vol. 4 

Traduction de Dominique HAAS
Illustration de Don DIXON

PRESSES DE LA CITÉ (Paris, France)
Dépôt légal : septembre 2000
Première édition
Roman, 444 pages, catégorie / prix : 120 FF
ISBN : 2-258-05422-2   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     D'une mission d'entraînement en Antarctique aux terrifiantes tempêtes de sable qui balaient les canyons désolés de la planète rouge, Les Martiens met en scène toute une galerie de personnages ayant joué un rôle dans cette histoire de la colonisation de la planète soeur magistralement décrite par Kim Stanley Robinson dans sa trilogie martienne, d'ores et déjà saluée comme l'un des grands classiques de la science-fiction.

     Depuis l'épopée des Cent — les premiers explorateurs — , ce sont des générations d'hommes et de femmes qui ont transformé en colonie durable ce qui n'était au départ qu'un avant-poste à l'existence bien ténue. Les expéditions internationales qui se sont succédé ont débouché sur la création d'un monde. Celui-ci a connu une évolution inéluctable, avec son cortège de luttes politiques, de révolutions et de conflits armés.
     A une époque où la longévité est de l'ordre d'un siècle et demi, Les Martiens raconte l'épopée de générations d'humains vivant aux limites de la frontière ultime, où les paysages façonnés par les hommes sont sans cesse en butte aux monstrueux caprices de la nature.
     Les Martiens, c'est la chronique épique d'une planète qui représente l'un des recours les plus plausibles de l'humanité. A l'horizon 2050, autrement dit demain...


    Prix obtenus    
Locus, recueil, 2000

    Cité dans les Conseils de lecture / Bibliothèque idéale des oeuvres suivantes :    
 
François Rouiller : 100 mots pour voyager en science-fiction (liste parue en 2006)  pour la série : La Trilogie martienne

 
    Critiques    
     Après sa fameu­se Trilogie martienne et S.O.S. Antarctica, voici donc le nouveau K. S. Robinson, Les Martiens. Un ouvrage qu'on pourrait présenter comme une manière de trait d'union entre ces deux œuvres, situant le début de son intrigue dans le continent glacé avant de changer de cadre pour nous projeter dans les cany­ons martiens.

     J'ai dit « intrigue ». Il conviendrait d'em­ployer le terme au pluriel. Car il n'y en a pas une, mais des multitudes. Et encore ne sont elles que prétexte dans ce livre étrange qui n'est ni un roman ni vraiment un recueil de nouvelles mais plutôt un fix-up, un collage de textes qui, comme chaque tache de couleur dans un tableau impressionniste, compose un ensemble qui transcende la somme des parties ré­unies.

     Une des forces des littératures de genre réside dans les cadres et décors infinis, radicaux, qu'elles proposent. Kim Stanley Robinson joue de cette corde avec bon­heur. Ainsi place-t-il ses protagonistes dans un cadre extrême (l'Antarctique ou les dé­serts martiens) pour laisser leur humanité s'exprimer dans ce contexte décalé. Ici la littérature de genre, la SF en l'occurrence, rejoint la littérature tout court dans ce qu'elle a de plus fascinant : l'exploration de ce qui définit notre humanité. Car voilà en fait de quoi nous parle l'auteur, il parle de l'Homme, de ses forces et faiblesses, ses grandeurs et ses bassesses. En ce sens, le décor devient anecdotique, il n'est qu'un facteur révélateur qui permet, telle une loupe, de grossir le trait. Seulement Robin­son ne se contente pas d'un décor suggéré, à peine évoqué (Mars est un nouveau Far West et chacun en a sa propre image), il n'en reste pas là. Car sa Mars est grandio­se, pleine de merveilles, et c'est bien cette adéquation décor/affect humain qui fait de ce livre un grand livre. Mais pas seulement.

     Au risque de me répéter (cf. critique de S.O.S. Antarctica in Bifrost 11), Robinson est un auteur qui peut se montrer tout simple­ment époustouflant de sensibilité et d'intel­ligence. Aussi Les Martiens ne se résume-t-il pas à la conquête d'une Mars Far West afin de nous « dire » l'Homme. C'est aussi (d'abord ?) une remarquable réflexion sur le colonialisme doublée d'un regard acéré sur la science moderne et son éthique, ses applications et son utilité dans ce futur proche ou la mort est près d'être vaincue et où les hommes vivent si longtemps qu'ils ne se souviennent plus de leur jeunesse. « La science progressait tous les jours, entraînant des changements radicaux. En médecine, surtout : la multiplication des traitements anti-viraux et anti-cancéreux, le rajeunisse­ment des cellules repoussaient toujours plus loin la mort. [...] S'ils avaient la chance d'ac­céder au traitement — s'ils pouvaient se le payer, en d'autres termes — ils pouvaient espérer vivre des dizaines d'années de plus. »

     C'est enfin une utopie, un monde créé de toutes pièces où les hommes, riches de l'expérience terrienne, tentent d'éviter de commettre les mêmes erreurs : « [la consti­tution] a été écrite pour donner aux gens l'impression que la façon dont ils géraient leurs affaires n'était en aucun cas »naturelle« ou gravée dans le marbre ; les lois et les gou­vernements ont toujours été des inventions artificielles, des pratiques, des habitudes. Ils peuvent changer, ils ont changé, ils change­ront toujours ». Des propos d'une troublante actualité pour le public français...

     On sort ébahit de cette leçon d'écriture, de la finesse de son propos, en un mot de son intelligence. Que cet ouvrage ait rem­porté le prix Locus n'a rien de surprenant, qu'il en reste là au niveau des prix littéraires le serait davantage. Incontournable, tout sim­plement.

ORG
Première parution : 1/10/2000 dans Bifrost 20
Mise en ligne le : 13/9/2003


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 69975 livres, 79298 photos de couvertures, 65112 quatrièmes.
8418 critiques, 37219 intervenant·e·s, 1487 photographies, 3721 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.