Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les Masques du temps

Robert SILVERBERG

Titre original : The Masks of Time, 1968

Traduction de Michel RIVELIN
Illustration de François ALLOT

LIVRE DE POCHE (Paris, France), coll. SF (2ème série, 1987-) n° 7001
Dépôt légal : septembre 1987
416 pages, catégorie / prix : LP8
ISBN : 2-253-01555-5   
Genre : Science-Fiction


Autres éditions
   LIVRE DE POCHE, 1977
   in L'Homme dans le labyrinthe / Les Masques du temps, OPTA, 1970

    Quatrième de couverture    
     Nu comme un ver, il sugit soudain du néant, le 25 décembre 1998, à Rome. Au premier qui l'interrogea, il répondit qu'il s'appelait Vornan-19 et qu'il venait de la Centralité, à mille ans de là.
     Dans l'avenir.
     Il connaissait donc le futur. Il devait changer le monde. Il manifestait des pouvoirs aussi surhumains qu'inquiétants.
     Mais qui se cachait réellement sous les masques du temps ?
     Un imposteur ou un prophète ?
     Ou pis encore.
     Voici un des plus étonnants romans de Robert Silverberg.
 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition LIVRE DE POCHE, SF (1ère série, 1977-1981) (1977)



[critique des 4 premiers n° de la collection SF au Livre de Poche : En attendant l'année dernière, de Philip K. Dick (n° 7 000), Les masques du temps, de Robert Silverberg (n° 7 001), La maison au bord du monde, de William Hope Hodgson (n° 7 002), Les humanoïdes, de Jack Williamson (n° 7 003)
note nooSFere]

     Succédant aux « Histoires de... » (12 volumes parus, mais 24 autres sous pression), c'est maintenant une série de romans que le Livre de Poche lance sur le marché, en plein dans les gencives de J'ai lu : prix équivalent, tirage aussi, réédition des grands classiques du genre, aucune mention « science-fiction » sur les couvertures (des photomontages plus réussis que ceux des recueils déjà mentionnés). Dans le premier arrivage groupé, un bon Dick un peu dingue de 1966 (oscillation du temps et désagrégation de l'univers), un Silverberg intéressant mais quelque peu fabriqué (un voyageur du futur exacerbe les contradictions du présent), un Hodgson marin pour ceux qui aiment la mer et Hodgson, enfin et surtout un Williamson superbe et métaphorique de 1948 (l'aliénation de l'homme aux machines qu'il a lui-même construites pour le servir) qui, bien que ne valant pas tout à fait la nouvelle fulgurante qui est à sa base (Les bras croisés. Fiction spécial 11 ), est un de ces classiques de la SF qu'il faut avoir lu si on ne veut pas mourir idiot. Souhaitons donc bonne route à cette nouvelle non-collection, dirigée par Michel Demuth et Jean-Baptiste Baronian, un couple inattendu qui symbolise peut-être, béni par l'archiprêtre Hachette, le mariage secret d'Opta et de Marabout.

Jean-Pierre ANDREVON (lui écrire)
Première parution : 1/3/1977
dans Fiction 278
Mise en ligne le : 1/7/2012




 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 65472 livres, 64404 photos de couvertures, 60208 quatrièmes.
8088 critiques, 35895 intervenant·e·s, 1434 photographies, 3684 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.