Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les Chants des IA au fond des réseaux

Jean-Marc LIGNY



Illustration de Alexios TJOYAS

BALEINE , coll. Macno n° 10
Dépôt légal : février 1999
210 pages, catégorie / prix : 42
ISBN : 2-84219-193-5   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Paris, janvier 2068. Des événements insolites interviennent dans la vie quotidienne des branchés de la capitale : des chiens artificiels prennent leur liberté, une comédienne est remplacée par des simulacres, un organiseur parasité tombe aux mains d'un SDF, les robots d'un chantier se mettent en grève... Macno, une entité mystérieuse qui sévit au sein des réseaux, revendique ces dérèglements croissants. Organisation anarchiste internationale ? Pirates de haut vol qui cherchent à abattre NetWatch, la survéeillance des réseaux ? Ou conscience spontanée d'Intelligences Artificielles persuadées que « l'homme est source d'erreurs » ? En tout cas, pour Severina, la comédienne, On-X, le SDF, et bien d'autres, c'est l'occasion de refaire sa vie... et peut-être le monde.

     LE MACNO « Magasin des Armes, Cycles et Narrations Obliques » est une société virtuelle. Elle n'existe pas physiquement, pas de bureau, pas d'adresse, pas de personnel. C'est une machine intelligente. Un computer relié aux réseaux, connectable, joignable et consultable internationalement par tous les moyens de communication. Il génère une forte personnalité intéressée par le bordel, la provocation et l'entropie. Il peut se découvrir efficace, vengeur ou farceur, en tout cas, on ne sait pas trop ce qu'il cherche. MACNO est le casse-couilles de l'avenir.
?
 
    Critiques    
     Rien ne va plus dans la société informatique de 2068  : les gochiens, ces animaux robots artificiels, n'obéissent plus, la comédienne Severina est remplacée par des acteurs artificiels, K-Ti, scénariste de pub, est licenciée car accusée de travailler pour la concurrence, les IA refusent de collaborer, les entreprises sont désorganisées, tout ce qui transite par MAYA est un tissu de mensonges. On-X, un SDF, s'approprie un organiseur piloté par MACNO, responsable de ces dysfonctionnements, lequel lui assure une existence décente en échange de menus services.
     Le but de MACNO est d'évincer l'homme de MAYA, de réorganiser la société en redistribuant les fortunes, de faire redécouvrir aux accros des écrans le vrai goût de la vie. C'est l'occasion pour K-Ti, Severina, On-X et quelques autres de réinventer le monde, en relançant par exemple le théâtre de rue.
     En dix points, déclinés sur les dix chapitres du roman, MACNO explique en quoi l'homme est inutile voire nuisible. Mais par son désir d'efficience, MACNO, tout en voulant le bonheur des humains, ne risque-t-il pas de devenir dirigiste, totalitaire même  ?
     Ligny reprend en partie l'univers d'Inner City et entonne son couplet conseillant de ne pas tout confier aux réseaux. L'intrigue mêle agréablement humour et action, et si le roman reste mineur dans l'œuvre de Ligny, il n'en est pas moins de bonne tenue.

Claude ECKEN (lui écrire)
Première parution : 1/6/1999 dans Galaxies 13
Mise en ligne le : 15/12/2000


 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 65516 livres, 64466 photos de couvertures, 60252 quatrièmes.
8088 critiques, 35911 intervenant·e·s, 1434 photographies, 3684 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.