Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Tyran d'Axilane

Michel GRIMAUD



Illustration de James PRUNIER & Nathaële VOGEL

GALLIMARD Jeunesse (Paris, France), coll. Folio junior n° 545
Dépôt légal : 1998
144 pages
ISBN : 2-07-051850-7   



    Prix obtenus    
Grand Prix de l'Imaginaire, roman pour la jeunesse, 1983

    Cité dans les pages thématiques suivantes :     

    Cité dans les Conseils de lecture / Bibliothèque idéale des oeuvres suivantes :    
 
Denis Guiot, Stéphane Nicot & Alain Laurie : Dictionnaire de la science-fiction (liste parue en 1998)

 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition GALLIMARD Jeunesse, Folio junior science-fiction (1983)


     L'hypothèque doit être levée sur les romans dits « pour la jeunesse ». Niourk, de Stefan Wul, a été réédité récemment en Folio-Junior ; a-t-il pour autant dégringolé de quelques échelons dans la qualité ? En réalité, un bon livre (n'en cherchons pas la définition) doit pouvoir être lu par tous, de... 12/13 ans, disons, jusqu'à la sénilité complète.
     C'est le cas de ce Tyran d'Axilane 1, une sorte d'heroic-fantasy sans manichéisme, sans violence inutile, et prolongé par une réflexion morale aucunement plaquée : sur la terre d'Axilane, une troupe de baladins (ils ont la peau noire, et viennent sans doute de la Terre, même s'ils ont oublié leur origine) est capturée par un tyran local, Tikobal. Tikobal se sert du pouvoir d'un des baladins, le funambule Sidonel, qui a le pouvoir unique et héréditaire de voyager dans le futur.
     Roman sur le paradoxe temporel, donc (c'est par un tour de passe-passe dans le temps que Sidonel débarrassera le monde du tyran), et aussi roman sur le pouvoir, Le tyran d'Axilane est surtout un récit poétique : pour se propulser dans le futur, Sidonel doit marcher sur la trajectoire solidifiée d'une flèche qu'il tire grâce à son arc magique ; le tyran comme preuve de ce pouvoir, l'envoie d'abord, en plein hiver, chercher une rose d'été ; et Sidonel, à mesure qu'il court vers l'avenir, vieillit de plus en plus vite. Toutes ces notations, présentées sans apartés inutiles, concourent à donner au récit un ton que Grimaud possède en propre, à mi-chemin entre la parabole non dénuée d'une pensée politique précise, et le récit d'aventures le plus coloré possible. A ce titre, Le tyran d'Axilane se place dans la continuité de La dame de cuir (Denoël), à mon avis le plus beau roman français de SF paru en 1981, et resté bien négligé par la critique.


Notes :

1. Notons que le roman vient de remporter le prix SF-jeunesse 1983

Jean-Pierre ANDREVON (lui écrire)
Première parution : 1/5/1983
dans Fiction 340
Mise en ligne le : 16/3/2006




 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 66159 livres, 66126 photos de couvertures, 60974 quatrièmes.
8090 critiques, 36202 intervenant·e·s, 1460 photographies, 3689 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.