Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Fantômes et Farfafouilles

Fredric BROWN

Titre original : Nightmares and Geezenstacks, 1961

Traduction de Jean SENDY
Illustration de Stéphane DUMONT

DENOËL (Paris, France), coll. Présence du futur n° 65
Dépôt légal : mars 1987
228 pages, catégorie / prix : 2
ISBN : 2-207-30065-X
Format : 11 x 18 cm  
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
Pour Fredric Brown,
le fakir qui fait monter une corde
toute raide en jouant du flageolet
est aussi valable « scientifiquement »
que l'homme qui, vers 1980,
invente la drogue d'immortalité
dont le secret s'est perdu,
heureusement ou malheureusement,
à vous de juger.
Rabelaisien ou abominable,
ou les deux à la fois, Frederic Brown a,
en outre, la vertu rare de savoir faire court
et de rester jusqu'au bout énigmatique :
impossible avant la chute de savoir
s'il faut rire ou trembler.

L'auteur :
Fredric Brown (1906-1972)
a commencé sa carrière dans le roman policier
avant de se lancer dans la science-fiction.
Spécialiste de l'humour noir,
il est l'auteur d'un grand nombre de nouvelles
et de plusieurs romans
dont les deux plus célèbres
sont sans doute L'Univers en folie
et Martiens, go home,
publiés dans Présence du Futur.

    Sommaire    
1 - Vilain (Nasty), pages 9 à 11, trad. Jean SENDY
2 - Abominable (Abominable), pages 12 à 14, trad. Jean SENDY
3 - Rebond (The Power / Rebound), pages 15 à 19, trad. Jean SENDY
4 - Cauchemar en gris (Nightmare in Gray), pages 19 à 21, trad. Jean SENDY
5 - Cauchemar en vert (Nightmare in Green), pages 21 à 23, trad. Jean SENDY
6 - Cauchemar en blanc (Nightmare in White), pages 23 à 25, trad. Jean SENDY
7 - Cauchemar en bleu (Nightmare in Blue), pages 25 à 27, trad. Jean SENDY
8 - Cauchemar en jaune (Nightmare in Yellow), pages 28 à 30, trad. Jean SENDY
9 - Cauchemar en rouge (Nightmare in Red), pages 30 à 32, trad. Jean SENDY
10 - Malheureusement (Unfortunately), pages 32 à 34, trad. Jean SENDY
11 - L'Anniversaire de Grand-mère (Granny's Birthday), pages 34 à 37, trad. Jean SENDY
12 - Voleur de chats (Cat Burglar), pages 38 à 39, trad. Jean SENDY
13 - La Maison (The House), pages 40 à 44, trad. Jean SENDY
14 - Deuxième chance (Second Chance), pages 44 à 46, trad. Jean SENDY
15 - Les Grandes découvertes perdues (Great Lost Discoveries I - Invisibility II - Invulnerability III - Immortality), pages 47 à 53, trad. Jean SENDY
16 - Lettre morte (The Letter / Dead Letter), pages 54 à 55, trad. Jean SENDY
17 - Hymne de sortie du clergé (Recessionnal), pages 56 à 58, trad. Jean SENDY
18 - Marotte (Hobbyist / The Assistant Murderer), pages 58 à 61, trad. Jean SENDY
19 - L'Anneau de Hans Carvel (The Ring of Hans Carvel), pages 61 à 62, trad. Jean SENDY
20 - Flotte de vengeance (Vengeance Fleet / Vengeance Unlimited), pages 63 à 66, trad. Jean SENDY
21 - La Corde enchantée (Rope Trick), pages 66 à 68, trad. Jean SENDY
22 - Erreur fatale (The Perfect Crime / Fatal Error), pages 68 à 70, trad. Jean SENDY
23 - Les Vies courtes et heureuses d'Eustache Weaver (The Short Happy Lives of Eustace Weaver I, II, & III / Of Time and Eustace Weaver), pages 70 à 77, trad. Jean SENDY
24 - Expédition (Expedition), pages 77 à 80, trad. Jean SENDY
25 - Barbe luisante (Bright Beard), pages 80 à 82, trad. Jean SENDY
26 - Jicets (Jaycee), pages 82 à 84, trad. Jean SENDY
27 - Contact (Earthmen Bearing Gifts / Contact), pages 84 à 88, trad. Jean SENDY
28 - Mort sur la montagne (Death on the Mountain), pages 88 à 92, trad. Jean SENDY
29 - Comme ours en cage (Bear Possibility), pages 92 à 94, trad. Jean SENDY
30 - Pas encore la fin (Not Yet the End), pages 95 à 98, trad. Jean SENDY
31 - Histoire de pêcheur (Fish Story), pages 99 à 101, trad. Jean SENDY
32 - Trois petits hiboux (Three Little Owls), pages 102 à 104, trad. Jean SENDY
33 - Faux-fuyants (Runaround / Starvation), pages 105 à 111, trad. Jean SENDY
34 - L'Assassinat en dix leçons faciles (Murder in Ten Easy Lessons), pages 111 à 123, trad. Jean SENDY
35 - Fredric BROWN & Mack REYNOLDS, Sombre interlude (Dark Interlude), pages 123 à 134, trad. Jean SENDY
36 - Entité-piège (Entity Trap / From these Ashes), pages 134 à 155, trad. Jean SENDY
37 - Petit agnelet (The Little Lamb), pages 155 à 172, trad. Jean SENDY
38 - Moi, Flapjack et les Martiens (Me and Flapjack and the Martians), pages 172 à 182, trad. Jean SENDY
39 - La Bonne blague (If Looks Could Kill / The Joke / Face of Death), pages 182 à 194, trad. Jean SENDY
40 - Fredric BROWN & Mack REYNOLDS, Dessinateur-humoristique (Garrigan's Bems / Lucky Draw / Cartoonist), pages 195 à 206, trad. Jean SENDY
41 - Les Farfafouilles (The Geezenstacks), pages 206 à 219, trad. Jean SENDY
42 - F.I.N. (The End / Nightmare in Time), pages 220 à 220, trad. Jean SENDY
 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition GALLIMARD, Folio SF (2002)


     Que ceux qui n'ont encore jamais lu Fredric Brown se dénoncent ! Mais non, je plaisante — d'autant que si vous avez rougi de confusion en lisant cette première phrase (même les lecteurs de Galaxies peuvent présenter des carences...), l'occasion vous est donnée de combler cette insupportable lacune : le maître incontestable de la short short story se livre ici dans tous ses états, en quarante-deux textes sautant allègrement du conte fantastique au polar, en passant par l'horreur pure, l'humour (avec, parfois, une bonne petite dose de grivoiserie), la poésie onirique, sans oublier une petite touche surréaliste par-ci par-là... On déniche même dans ce recueil, en cherchant bien, un peu de science-fiction (une quinzaine de textes, plus ou moins deux, selon les frontières que l'on se plaît à tracer autour du genre). Bref, il y en a pour tous les goûts dans Fantômes et Farfafouilles, et qui n'y trouve pas peu ou prou son compte devrait d'urgence revoir À bout de souffle.
     Même si les meilleures nouvelles de SF écrites par Brown ne sont peut-être pas ici (on les trouvera plutôt dans Une étoile m'a dit, récemment réédité dans cette même collection, ou dans Lune de miel en enfer, en voie de réédition sans doute), les petites perles classiques que sont Les Grandes Découvertes perdues, Flotte de vengeance, Pas encore la fin, Moi, Flapjack et les Martiens et bien sûr Sombre Interlude sont de celles qui marquent durablement le lecteur. Cependant, l'ensemble vaut surtout par l'extraordinaire diversité des textes, qui donnent un aperçu vertigineux de la palette de ce rabelaisien impénitent, trop tôt disparu. Une fois n'est pas coutume, les meilleurs morceaux de Fantômes... ne sont pas nécessairement « science-fictifs » : la série des Cauchemars (en couleurs) et Mort sur la Montagne sont d'authentiques merveilles, n'en déplaise aux fondamentalistes de la SF.
     Enfin, trois bonnes initiatives qu'il faut saluer à l'occasion de cette réédition : les traductions revues (elles en avaient besoin), l'indication des titres originaux, ainsi que la mention des années de parution en V.O. Séquence nostalgie : même si bien des nouvelles de SF présentes ici, publiées pour la plupart il y a un peu plus de quarante ans, ont moins bien résisté à l'injure du temps que d'autres textes plus classiques (policiers, fantastiques ou mainstream), ne serait-ce que pour avoir été copieusement pillées depuis leur parution, on en redemanderait si c'était encore possible. Rendez-nous des auteurs qui sachent manier la chute avec autant de virtuosité que l'inénarrable Fredric Brown !... À propos : moi, je vais relire L'Univers en folie, tiens ; cela me fera le plus grand bien.

Bruno DELLA CHIESA
Première parution : 1/3/2002
dans Galaxies 24
Mise en ligne le : 11/9/2003




 

Dans la nooSFere : 62672 livres, 58995 photos de couvertures, 57163 quatrièmes.
7958 critiques, 34395 intervenant·e·s, 1334 photographies, 3656 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.