Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
L'Or bleu

Danielle MARTINIGOL




LIVRE DE POCHE Jeunesse (Paris, France), coll. Jeunesse n° 279
Dépôt légal : 1994
Roman, 256 pages
ISBN : 2-01-321047-7   
Genre : Science-Fiction


 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition LIVRE DE POCHE Jeunesse, Jeunesse (1989)


     Après avoir fait rêver sur des textes de SF une génération de collégiens, Danièle Martinigol s'est dit : « pourquoi pas moi » ? Pourquoi ne pas faire rêver mes collégiens sur mes propres fantasmes, directement du producteur au consommateur ? Il faut lire cet ouvrage en se souvenant du public auquel il est destiné, et auquel il s'adapte. Le résultat est là, et pour des élèves jusqu'en 3e, on peut dire que le pari est tenu, si j'en crois les quelques tests que j'ai effectués parmi ces populations à risque.
     Nous aurons donc une histoire des plus classiques, comme dans les Heinlein pour adolescents, et qui offre un héros de 17 ans, fils de savant of course, venu des astéroïdes, qui va rencontrer des obstacles lors d'un séjour sur Terre. Sa présence, comme messager, puis comme acteur plein d'initiatives va permettre de dénouer une situation de type catastrophe écologique, bien sûr. Mais les choses ne se passeront pas sans qu'il trouve l'amour, c'est évident. Avec qui ? Avec une star terrienne, comme vous l'aviez deviné. Le résultat sera évidemment que grâce à la fondation qu'il crée, l'or bleu de la mer va de nouveau s'étaler dans la Méditerranée, et il le contemplera lors du soleil couchant du haut de ses astéroïdes avec sa femme star.
     Tous les ingrédients y sont, mais cela ne suffit pas toujours pour que la mayonnaise prenne. Or ici Danièle Martinigol réussit à rendre vivant ce qui aurait pu n'être qu'une enfilade de clichés, du Barbara Cartland pour premier âge, mâtiné de Jules Verne — qui donne son nom à l'astroport. La Terre sous contrôle policier est bien décrite, les magouilles aussi, les revendications des jeunes gens mineurs sont bien senties, avec les révoltes du héros à son arrivée sur Terre tout comme est rendue présente la sexualité un peu romanesque, pudique mais solide, des deux adolescents. Le côté gendarmes et voleurs, par sa situation dans un cadre neuf et bien posé, n'est pas sans charme, en cette période où on assiste à un « revival » des anciens « Signes de piste ». Après La petite fille de Terre II de Joëlle Wintrebert et Les trafiquants de mémoire de Sylviane Corgiat, voilà donc un troisième auteur féminin pour adolescents qui pointe son (joli) petit nez à l'horizon de la SF française.

Roger BOZZETTO
Première parution : 1/7/1989
dans Fiction 410
Mise en ligne le : 9/10/2003


 

Edition LIVRE DE POCHE Jeunesse, Jeunesse (1990)


     Sur une Terre qui a déjà bien souffert de l'inconséquence humaine, la vie n'est plus tout à fait comme avant. L'eau manque cruellement. Devant les menaces de chaos, l'O.S.T., l'Organisation de Survie de la Terre, intervient et profite de la situation pour s'établir au centre du Pouvoir.
     En face de ce gouvernement intraitable, les P.I.O.N.S, Partisans Internationaux d'une Organisation Nouvelle de Survie, organisent la lutte.
     Au centre de l'affrontement entre les deux parties se trouve la planète Chiron. En apparence, il s'agit d'un monde sans intérêt, inexploitable. Or, la réalité est tout autre. La preuve en est que l'O.S.T interdit tout séjour sur Chiron, même pour une brève escale.
     Que cache Chiron ?
     Pas de l'eau, mais quelque chose qui s'en approche...
     Envoyé sur Terre au beau milieu de cette crise malsaine, Bruce, habitant d'un satellite artificiel, parviendra à résoudre la situation. Non sans souffrir. Mais il trouvera l'amour là où l'attendait la mort.
     Ce premier roman de Danielle Martinigol utilise un thème écologique de première importance : l'eau. L'or bleu. Cohérent de bout en bout, et mettant en scène des personnages suffisamment épais, il échappe à la banalité de la plupart des romans d'aventure. Le piège était là mais l'auteur a su l'éviter.
     Bruce résolvant le conflit par le jeu, on se dit que ce roman s'adresse logiquement à des enfants. Il saura les distraire et les passionner tout en leur suggérant quelques réalités cruelles. Pas plus cruelles que celles de notre propre époque mais tout de même, on s'en approche.
     Le pouvoir, c'est celui de l'argent. Le dénouement de l'Or Bleu en offre une illustration astucieuse.
     A partir de 12 ans.

Éric SANVOISIN
Première parution : 1/2/1990
dans Fiction 412
Mise en ligne le : 17/9/2006




 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 72083 livres, 83970 photos de couvertures, 67363 quatrièmes.
8484 critiques, 38819 intervenant·e·s, 1495 photographies, 3729 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.