Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les Visages de Mars

Jean-Jacques NGUYEN


Illustration de Jeam TAG
BÉLIAL', coll. Science-Fiction n° (1)
Dépôt légal : mars 1998
176 pages, catégorie / prix : 69
ISBN : 2-84344-009-2   
Genre : Science Fiction 
Co-édité par "Orion Éditions et Communication".



    Quatrième de couverture    
     La première mission humaine pour Mars s'est probablement écrasée sur la planète rouge. Quel mystère, vieux de plusieurs millions d'années, se cache derrière Cydonia Face, le légendaire visage de Mars ? A-t-il dévoré l'équipage naufragé ?

     Vous êtes poursuivi par la D.G.S.E, traqué sans relâche... Pourquoi ? Peut-être à cause d'un don qui fait de vous « l'homme singulier »...

     Dans l'Himalaya des premières grandes aventures automobiles, une expédition française ne cesse de grimper vers une Chine dont elle s'éloigne peu à peu... Quel monde perdu se trouve au bout du chemin ?

     Et si l'on vous disait que quelque chose attend derrière les secrets de la mécanique quantique, une présence qui menace...

     Un voyage virtuel dans le Paris libertin vous intéresse... Tentant, certes, mais qui vous assure que les architectes du rêve ont tout prévu ?

     Au fil de ses textes, Jean-Jacques Nguyen s’est imposé comme l’un des fleurons de la nouvelle SF française, surtout dans le domaine du récit court et de la novella. Sa nouvelle L’Amour au temps du silicium, publié dans la prestigieuse anthologie Escales sur l’horizon, l’a révélé au grand public. Ce passionné des sciences en général et d’astronomie en particulier, collaborateur de la revue Ciel & Espace, s’avère avec Serge Lehman le seul auteur français à exploiter vraiment la veine du merveilleux scientifique, mêlant avec bonheur Sense of Wonder et exactitude scientifique.

     Ce recueil est une bonne occasion de découvrir un talent multiple qui s’impose de l’exploration des mondes perdus jusqu’au technothriller en passant par le Space Opera.


    Sommaire    
1 - Serge LEHMAN, Ce plaisir-là..., pages 7 à 10, Préface
2 - Rêve de Chine, pages 11 à 20
3 - Swing, puzzle, Harlow, pages 21 à 42
4 - Incidents de villégiature, pages 43 à 61
5 - Nos anges sont de fiel, pages 63 à 68
6 - Temps morts, morte saison, pages 69 à 80
7 - L'Homme singulier, pages 81 à 102
8 - L'Ultime réalité, pages 103 à 119
9 - Les Architectes du rêve, pages 121 à 138
10 - Les Visages de Mars, pages 139 à 164
11 - Michel TONDELLIER, Entretien avec Jean-Jacques Nguyen, pages 165 à 174, Entretien
 
    Critiques    
     Ce premier recueil de nouvelles de Jean-Jacques Nguyen permettra à de nombreux lecteurs, il faut l'espérer, de découvrir le talent de ce jeune auteur que les fanzines s'arrachent depuis dix ans. En neuf récits éclectiques, il prouve qu'il se sent aussi à l'aise dans le Fantastique que la Science-Fiction.
     En outre, un texte intrigant comme Rêve de chine (où une expédition française se perd dans les hauteurs de l'Himalaya) est fort éloigné dans sa facture de Swing puzzle, Harlow (un titre moderne pour un récit classique lovecraftien, agréablement renouvelé par la peinture du milieu hollywoodien des années 30), comme le sont Incidents de villégiature, un petit chef-d'oeuvre de Fantastique moderne, ou Temps mort, morte saison, aux surréalistes images de vagues figées et de temps arrêté dignes d'un Ballard.
     En Science-Fiction, Jean-Jacques Nguyen utilise avec brio le space opera comme dans Les visages de Mars, qui est une intéressante variation sur le thème des civilisations disparues de Mars ; il se révèle aussi capable d'écrire de la hard science, son intérêt pour la physique quantique, ses dispositions pour l'informatique se mariant bien avec sa connaissance de l'astronomie. L'homme singulier est l'édifiant récit d'une personne qu'un trou noir dans le cerveau dote du pouvoir d'arrêter le temps ou d'avaler les informations, données informatiques ou souvenirs des gens, à la façon dont un véritable trou noir absorbe poussières et lumière. Les architectes du rêve puisent dans les souvenirs des anciens habitants de Paris pour la reconstituer virtuellement.
     Nguyen est même capable de marier le Fantastique classique d'un Lovecraft et la physique des particules avec L'ultime réalité, où la modélisation des structures de l'atome dessine l'insupportable image de ce qu'on peut contempler au-delà, derrière l'image des quarks.
     Il existe cependant un point commun à tous ces textes : loin de ne servir qu'une idée, ils font une grande part à la psychologie, présentant des personnages (non, des personnes !) riches et complexes, et ils sont tous écrits dans une langue superbe.

Claude ECKEN (lui écrire)
Première parution : 1/7/1998 dans Bifrost 9
Mise en ligne le : 1/4/2002


 

 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies