Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Bal des loups-garous

ANTHOLOGIE

Textes réunis par Barbara SADOUL

Traduction de Pierre-Paul DURASTANTI
Illustration de Jeam TAG
DENOËL, coll. Lunes d'Encre n° (5)
Dépôt légal : novembre 1999
284 pages, catégorie / prix : 115 FF
ISBN : 2-207-24725-2   
Genre : Fantastique 



    Quatrième de couverture    
     Immortalisé au cinéma par des films aussi différents que Wolfen, Le Loup-garou de Londres ou Hurlements, le loup-garou est avec le vampire et le fantôme une des figures centrales du fantastique. Prenant racine dans le folklore de quasiment tous les pays de l'hémisphère Nord, le loup qui dévorait les cadavres du Moyen Age et décimait les troupeaux des bergers a toujours été associé au mal... Symbole de la résurgence de l'animalité prédatrice chez l'homme civilisé, symbole du lien homme-animal en tant que retour aux racines, la lycanthropie a toujours alimenté la littérature. Des auteurs aussi marquants que Jim Harrison, Stephen King, C.S. Lewis mais aussi Jack Williamson en ont fait la figure centrale d'un de leurs livres.

     Avec cette anthologie, Barbara Sadoul nous propose de découvrir le parcours du loup-garou à travers la littérature dite moderne. Des années 30 à aujourd'hui, elle nous propose huit textes dont certains sont de véritables joyaux comme le Pat Murphy, Au sud d'Oregon City, ou le vertigineux texte de Ramsey Campbell, Le Changement. Poul Anderson, Manly Wade Wellman, Stephen Laws, Seabury Quinn, Roberta Lannes, Lireve Monet, Kim Antieau, Howard Wandrei, complètent cette sélection.


    Sommaire    
1 - Barbara SADOUL, Préface, pages 7 à 17, Préface
2 - Poul ANDERSON, Opération éfrit (Operation Afreet), pages 21 à 59, trad. Pierre-Paul DURASTANTI
3 - Manly Wade WELLMAN, L'Horreur immortelle (The horror undying), pages 63 à 74, trad. Pierre-Paul DURASTANTI
4 - Stephen LAWS, Coupable (Guilty party), pages 77 à 93, trad. Pierre-Paul DURASTANTI
5 - Seabury QUINN, Le Loup de Saint-Bonnot (The Wolf of St. Bonnot), pages 97 à 138, trad. Pierre-Paul DURASTANTI
6 - Roberta LANNES, La Proie (Essence of the beast), pages 141 à 163, trad. Pierre-Paul DURASTANTI
7 - Lireve MONET, Norne (Norn), pages 167 à 196, trad. Pierre-Paul DURASTANTI
8 - Kim ANTIEAU, La Marque de la bête (The mark of the beast), pages 199 à 214, trad. Pierre-Paul DURASTANTI
9 - Howard WANDREI, La Main de la fille O'Mecca (The hand of the O'Mecca), pages 217 à 232, trad. Pierre-Paul DURASTANTI
10 - Ramsey CAMPBELL, Le Changement (The Change), pages 235 à 248, trad. Pierre-Paul DURASTANTI
11 - Pat MURPHY, Au sud d'Oregon City (South of Oregon City), pages 251 à 275, trad. Pierre-Paul DURASTANTI
12 - Pierre-Paul DURASTANTI, Dictionnaire des auteurs, pages 277 à 280, Dictionnaire d'auteurs
 
    Critiques    
     Parmi les mythes qui ont nourri la littérature et le cinéma, celui du loup-garou occupe une place non négligeable, même si sa situation est moins enviable que celle du vampire et a donné naissance a beaucoup moins de classiques et/ou de chefs-d'oeuvre. Cette anthologie, concoctée par Barbara Sadoul, s'intéresse à l'interprétation du mythe à diverses périodes. C'est sa première qualité : mêler des textes des années trente (tous issus du Weird Tales de la grande époque) et des nouvelles plus récentes (années 80-90, à l'exception du Poul Anderson de 1956).

     Commençons par les anciens. Sur les quatre proposés, on trouve au moins deux très bons textes : « Le Loup de Saint-Bonnot » de Seabury Quinn et « Norne » de Lireve Monet. Le premier est une aventure de jules de Grandin, détective de l'étrange français, héros malheureusement toujours trop méconnu — ceux qui ne l'auraient pas encore fait sont vivement incités à se jeter sur Jules de Grandin, le Sherlock Holmes du surnaturel, recueil paru il y a quatre ans en Fleuve Noir « Super Poche », ça peut peut-être encore se trouver. Le second raconte la fascination d'une petite fille pour sa tante, au charisme surnaturel, et l'évolution de cette relation au fil des ans. On a ici presque plus l'impression d'avoir affaire à une histoire de vampirisme que de ''garouage'', mais le résultat est très réussi. « L'horreur immortelle », de Manly Wade Wellman, est lui aussi un bon texte, hélas gâché par une fin inutilement moraliste. En fait, de ces récits anciens, seul celui d'Howard Wandrei, « La Main de la fille O'Mecca », accuse ses années et ne présente aujourd'hui plus grand intérêt.

     Nouvelle intermédiaire et atypique, « Opération éfrit » de Poul Anderson part d'une idée originale et amusante : décrire une guerre moderne dans laquelle les dragons remplacent les blindés, les balais volants l'aviation, et où les loups-garous sont employés comme éclaireurs. Néanmoins, la farce tourne court assez rapidement et l'on finit par s'ennuyer.

     Du côté des oeuvres récentes, on lira avec amusement « Coupable » de Stephen Laws, dont la famille de dégénérés qui y est décrite rappelle furieusement celle de Massacre à la tronçonneuse. Bon texte également de Roberta Lannes, « La Proie », histoire d'amour entre une lycanthrope et un humain. En revanche, « La Marque de la bête » de Kim Antieau ne présente pas grand intérêt, et celui de Ramsey Campbell, « Le Changement », me semble des plus nébuleux. Reste « Au sud d'Oregon City », de Pat Murphy encore une histoire d'amour mais allant à l'encontre des conventions du genre, et qui clôt en beauté cette anthologie globalement plutôt réussie.

Philippe BOULIER
Première parution : 1/2/2000 dans Bifrost 17
Mise en ligne le : 21/9/2003


 

 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies