Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
L'Homme qui vendit la Lune

Robert A. HEINLEIN

Titre original : The Man Who Sold the Moon, 1950
Première parution : USA : Shasta, 1950

Cycle : Histoire du Futur  vol.

Traduction de Jean-Claude DUMOULIN

HACHETTE / GALLIMARD (Paris, France), coll. Le Rayon fantastique n° (58)
Dépôt légal : 3ème trimestre 1958, Achevé d'imprimer : juillet 1958
256 pages
ISBN : néant
Format : 11,5 x 18,0 cm  
Genre : Science-Fiction

La nouvelle "Requiem" fait partie intégrante du roman "L'homme qui vendit la Lune", dont elle constitue la fin du chapitre XIV et l'intégralité du chapitre XV.
Edition Gallimard (nrf).
Le titre porte en sous-titre la mention : « Histoire de l'avenir (195 X - 2600 A.D.) »


Autres éditions
   GALLIMARD, 2005
   in Histoire du futur - intégrale, MNÉMOS, 2017
   in Histoire du Futur - Tome 1, OPTA, 1967
   POCKET, 1979, 1987, 1991

    Quatrième de couverture    
     Demain... Un demain tout proche, c'est...
     Le docteur Pinero qui invente une machine à prédire la mort, sans hélas ! ne pouvoir rien changer à l'inévitable sort... l'énergie du soleil conquise, au profit de quelques-uns — ou de tous ? Les autoroutes devenues des cités mouvantes et menacées de se voir bloquées par ceux-là mêmes qui leur donnent le mouvement... Ce cauchemar terrifiant — et malheureusement trop réel — d'une seule erreur dans une centrale atomique...
     Visions extraordinaires et passionnantes de demain, dominées par l'étrange figure de l'homme qui a fait un rêve grandiose et qui en poursuit obstinément la réalisation, avec un machiavélisme digne des « affairistes » les plus retors. Delors Harriman, l'homme qui « vend » la Lune avant de l'avoir, le Chrsitophe Colomb inattendu qui surmontera tous les obstacles pour lancer les autres dans l'espace, et ne partira lui-même que presque trop tard !

    Sommaire    
1 - L'Homme qui vendit la lune (The Man who sold the Moon), pages 9 à 218, Recueil de nouvelles, trad. Jean-Claude DUMOULIN
2 - Requiem (Requiem), pages 218 à 253, trad. Jean-Claude DUMOULIN

    Prix obtenus    
L'Homme qui vendit la lune : Retro Hugos, novella / Court roman, 1951

    Cité dans les Conseils de lecture / Bibliothèque idéale des oeuvres suivantes :    
 
Jacques Goimard & Claude Aziza : Encyclopédie de poche de la SF (liste parue en 1986)  pour la série : Histoire du Futur
Stan Barets : Le Science-Fictionnaire - 2 (liste parue en 1994)  pour la série : Histoire du Futur
Jean-Bernard Oms : Top 100 Carnage Mondain (liste parue en 1989)  pour la série : Histoire du Futur
Association Infini : Infini (2 - liste secondaire) (liste parue en 1998)  pour la série : Histoire du Futur

 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition POCKET, Science-Fiction / Fantasy (2003)


     Ce recueil de nouvelles n'est pas, comme beaucoup d'autres, un simple moyen de publier des textes de qualité inégale. Les six récits prospectifs qui le composent constituent une véritable Histoire du Futur si on considère leur date de publication : comment imaginait-on la fin du XXe siècle vers 1940 ? En lisant cette anticipation ancienne, il est amusant de constater combien certaines extrapolations se révèlent justes, alors que d'autres sont encore aujourd'hui complètement irréalisables.

     Ligne de vie
     Certaines découvertes sont tout simplement contre nature. Dans cette tragédie, un inventeur prétend prévoir la date du décès de ceux qu'il examine. Le style ne correspond pas au drame, sans doute pour illustrer l'aspect rocambolesque de la vie en général.
     Que la lumière soit
     Qu'il est difficile pour un chercheur de profiter pleinement d'une découverte fondamentale ! Surtout lorsque celle-ci éveille les jalousies de gens puissants... Ici encore le ton est léger dans une histoire plutôt triste pour ce chercheur.
     Les routes doivent rouler
     Voici un texte centré sur le thème de la lutte des classes. Certains corps de métier peuvent s'estimer indispensables à la société. De là à en profiter pour exiger des avantages disproportionnés...Heinlein ne cache pas ses idées et ravale les révolutionnaires au rang qu'il leur croit dû.
     Il arrive que ça saute
     On oublie trop souvent le prix payé par certains pour notre petit confort personnel. L'auteur traite là de toute l'organisation nécessaire pour utiliser l'énergie atomique. Les hommes sont sur les nerfs, les psychologues surveillent les techniciens et les ingénieurs. L'atmosphère est étouffante, la tension est grande, mais la production continue...
     L'homme qui vendit la lune
     Les amoureux de la science ont toujours du mal à se rappeler tout ce que nécessite la réalisation d'un projet scientifique. Il faut non seulement être capable techniquement mais aussi trouver des finances. Or l'argent n'est pas détenu par les savants. Dans cette nouvelle, le coût d'une expédition sur la lune va être couvert grâce à l'action d'un fanatique excentrique et entêté : l'homme qui vendit la lune. Les méthodes font froid dans le dos, mais qu'importe, il faut que la fusée parte !
     Requiem
     On croit souvent que les riches ont réussi. Pourtant, rien n'est moins sûr. Que désirent-ils vraiment ? Ont-ils voulu être riches ? Sont-ils heureux ? Quel est leur véritable rêve ? Cette courte nouvelle dévoile le désir fondamental de l'homme qui vendit la lune.

     Voilà donc comment passer un long après-midi à se divertir grâce à Monsieur R. Heinlein. Tour à tour amusant et tragique, sérieux et loufoque, le texte touche le lecteur de plusieurs façons et ne peut que lui laisser le désir de découvrir le reste de cette Histoire du Futur.

Antoine ESCUDIER (lui écrire)
Première parution : 1/9/2003
nooSFere


 

Edition POCKET, Science-Fiction / Fantasy (1979)


 
     POCKET BOOKS (2)

     Premier Heinlein de la collection, qui a le bon goût d'offrir (p. 13-14) le tableau général de l'Histoire du Futur. Il est intéressant de lire p. 14 les « remarques » : cela situe l'arrière fond psycho-sociologique où il situait son futur. Un modèle proche du cyclique, avec les corrections possibles du type New Deal (Keynes). Dans la série, quelques beaux titres : Les vertes collines de la Terre, par exemple. Heinlein n'achèvera pas son histoire : entre temps, il s'est adapté à de nouveaux modèles de pensée.
     Cela nous vaudra Révolte sur la Lune (Livre de Poche) et En terre Etrangère (Laffont). Dans ce livre des Presses-Pocket, nous avons aussi, en forme d'épilogue, la nouvelle Requiem, à visée pathétique. Sans être d'une actualité brûlante, ni d'un intérêt extraordinaire, cet ouvrage se lit fort bien. Il permet de se remettre en mémoire ce qu'était la SF des années 50, avec un texte exemplaire de cette époque. Et compte tenu du succès de cette œuvre, de voir ce qu'on attendait à la fois de la SF et de l'avenir. Ça donne à réfléchir. A lire en parallèle avec le documentaire récent Villes dans l'espace (Laffont).

Roger BOZZETTO
Première parution : 1/4/1979
dans Fiction 300
Mise en ligne le : 19/1/2010


 Critique de la série par Tom CLEGG


 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 65428 livres, 64290 photos de couvertures, 60162 quatrièmes.
8088 critiques, 35842 intervenant·e·s, 1434 photographies, 3684 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.