Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
La Planète aux vents de folie

Marion Zimmer BRADLEY

Titre original : Darkover Landfall, 1972
Première parution : New-York : Daw books, septembre 1970

Cycle : La Romance de Ténébreuse - 1 : Les premiers temps  vol. 2

Traduction de Annette VINCENT
Illustration de Wojtek SIUDMAK

POCKET (Paris, France), coll. Science-Fiction / Fantasy n° 5333
Dépôt légal : avril 1989
256 pages, catégorie / prix : 5
ISBN : 2-266-02985-1   
Genre : Science-Fiction


Autres éditions
   ALBIN MICHEL, 1977
   POCKET, 1977, 1991, 1994, 1995, 1999, 2000
   in La Romance de Ténébreuse - Intégrale I, 2012

    Quatrième de couverture    
Egaré dans l'espace à la suite d'un orage gravitationnel, un astronef s'écrase sur une planète inconnue. Les survivants – des membres de l'équipage, des pionniers que le vaisseau transportait vers une colonie lointaine au fond des étoiles – pourront-ils le réparer et repartir vers leur destination initiale ? Ils n'ont d'autre moyen d'y arriver que de reconstituer les machines nécessaires à partir des matériaux locaux, au risque de détruire l'écologie de la planète. Mais voici que se lèvent les vents de folie apportant avec eux des pollens aux mystérieux pouvoirs. Parmi les survivants, certains veulent s'établir sur place, abandonner la civilisation industrielle et s'adapter à cet environnement étrange. Ils doivent apprendre le prix a payer pour que cette étrange planète consente à les accepter dans son sein...

Mation Zimmer Bradley, née en 1930, s'est imposée récemment aux lecteurs français avec Les Dames du Lac et Les Brumes d'Avallon. Les Américains se passionnent depuis vingt ans pour La Romance de Ténébreuse, un cycle de romans situés sur une planète décidée à sauver son identité face aux colonisateurs terriens. Ténébreuse, c'est tout un monde, décrit avec une richesse d'imagination digne de Dune et de La Terre du Milieu de Tolkien. La Planète aux vents de folie raconte comment les Ténébrans sont arrivés sur leur planète et comment s'est constituée leur insolite culture.

    Cité dans les pages thématiques suivantes :     
 
    Critiques    
     Volume d'introduction au cycle de Ténébreuse, La Planète aux vents de folie pose les bases du cycle avec un « récit des origines » qui retrace l'histoire (voire la préhistoire) de cette planète. Un vaisseau humain s'écrase sur une planète inconnue, dans un coin perdu de l'univers, aux limites de la Voie Lactée. Le contact avec le reste de l'humanité est rompu et les survivants doivent s'organiser.

     A partir de là va se dérouler la grande saga de Ténébreuse, l'une des œuvres majeures de Marion Zimmer Bradley, écrite entre 1964 et 1999. Dans ce monde isolé du reste de l'humanité, la société se développe et s'organise autour de la caste dirigeante des comyns, dotée de pouvoirs extrasensoriels (télépathie, prémonitions, contrôle des orages, etc.). Cette grande fresque couvre plusieurs dizaines de générations, avec des cycles qui permettent de se focaliser sur un moment et des personnages particuliers, mais sont parfois séparés par des « trous » de plusieurs générations. L'ordre d'écriture des épisodes n'est d'ailleurs pas forcement chronologique.

     Après un début dans une atmosphère très SF, avec vaisseaux spatiaux et ordinateurs, on voit bientôt émerger des éléments de fantastique et de fantasy : avec la découverte des pouvoirs extrasensoriels chez les humains, puis celle de l'existence de mystérieux habitants, la planète révèle peu à peu ses attraits et des dangers, en particulier les « vents de folie » qui la balayent régulièrement, réveillant chez les êtres vivants des pouvoirs et des comportements étranges.

     L'intrigue est bâtie autour de l'opposition entre le capitaine du navire, les scientifiques et les colons, chacun poursuivant des objectifs différents. On suit les étapes de l'exploration de la planète, on assiste aux tensions et aux conflits entre les survivants. Les grands thèmes du cycle sont déjà présents. Les personnages féminins sont souvent centraux, porteurs d'un féminisme militant (c'est le moins qu'on puisse dire !) qui marque le cycle, même s'il n'apparaît que superficiellement dans La planète aux vents de folie. L'influence celtique, que l'on trouve dans l'ensemble de l'œuvre de Marion Zimmer Bradley, est perceptible dès le départ : dans le cycle de Ténébreuse, les héros sont souvent roux, gauchers, et leurs noms fleurent bon l'Irlande ou l'Ecosse. L'autre aspect majeur de cette saga est l'étude de tout ce qui touche à l'organisation politique d'un monde. Il n'est qu'effleuré dans ce premier volume, mais c'est l'un des grands attraits de ce cycle.

     Bien que conventionnel et sans grandes surprises dans l'intrigue, La Planète aux vents de folie est un ouvrage plaisant, qui donne envie de se plonger dans ce cycle de Ténébreuse, ici à peine esquissé, mais déjà très appétissant. On n'en demande pas plus.


Samuel LE GOFF
Première parution : 1/12/2004 nooSFere


 

Dans la nooSFere : 63201 livres, 59990 photos de couvertures, 57762 quatrièmes.
7963 critiques, 34635 intervenant·e·s, 1336 photographies, 3678 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.