Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
La Mémoire totale

Claude ECKEN

Première parution : Paris, France : Fleuve Noir, Anticipation n° 1422, décembre 1985


Illustration de Angus McKIE

FLEUVE NOIR / FLEUVE Éditions (Paris, France), coll. Anticipation n° 1422
Dépôt légal : décembre 1985, Achevé d'imprimer : octobre 1985
256 pages, catégorie / prix : Double
ISBN : 2-265-03150-X
Format : 10,8 x 17,5 cm  
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     La fréquentation de Jonathan Lavendish n'est pas de tous repos. Pour avoir été en sa compagnie, Gloria Staneel est obligée de fuir avec lui à travers les Etats-Unis, poursuivie par des gens dont ils ignorent tout, même les motivations. Quel est le secret de Lavendish ?
     A t-il un rapport avec la maladie de Brückniss, ce fléau du XXe siècle qui efface lentement la mémoire des gens ? Ou avec le projet Brain Bis qui tente de réaliser un ordinateur conscient, une intelligence artificielle ? Ou avec autre chose de plus terrible encore ?
     Gloria Staneel s'apercevra vite que si elle n'est pas de taille à lutter contre une puissante organisation aux méthode expéditives, il ne lui reste qu'à apprendre à se battre. Parce qu'on ne lui laisse pas d'autre alternative...
 
    Critiques    
     Nouvel auteur bénéficiant de la politique d'ouverture de la collection, Claude Ecken s'était déjà fait remarquer au Fleuve Noir — cette fois dans la série « Engrenage » — par L'Abbé X, un roman mené à la hussarde sur les dessous, pas toujours très propres, des écoles privées catholiques. Cet ouvrage a depuis acquis le redoutable privilège d'avoir probablement été le seul bouquin du Fleuve brûlé volontairement, à titre de répression par certains lecteurs — alsaciens — qui y avaient vu une attaque directe contre le fondement de leur foi. Juré, ce n'est pas une blague...
     L'arrivée d'un tel auteur à scandale en « Anticipation » pouvait donc laisser présager du pire, d'autant plus que, cette fois, c'était à un volume double que nous avions affaire.
     C'est donc avec une certaine appréhension que le vieux catholique pratiquant que je suis depuis un siècle ouvrit ce livre, redoutant de voir surgir au fil de ses pages un Abbé X futuriste, prêchant l'amour universel, la Bible dans une main et un godemiché électronique dans l'autre.
     Dès le début, cela commençait mal : le bouquin était écrit en français et non pas en latin... Malgré tout, emporté par un élan de modernisme, j'entrepris de me plonger dans cette histoire, laquelle se révéla rapidement plutôt passionnante à suivre, à tel point que je laissai passer l'heure de la messe du soir.
     Comme le laissait supposer la quatrième de couverture, La Mémoire Totale est une sorte de Thriller de SF jouant à fond la carte de l'action. Tout y est : poursuites, agents secrets, organisations gouvernementales peu recommandables, suspense, etc. L'histoire se déroule dans les USA du début du XXIe siècle, des USA qui sont ravagés — comme, d'ailleurs, le reste du monde — par une maladie implacable rongeant les esprits de ses victimes avant de les transformer en loques humaines qui ne tarderont pas à mourir. Détail amusant, l'auteur n'a fait que jouer sur un développement foudroyant d'une maladie qui existe déjà et touche des milliers de personnes chaque année...
     Dans ce contexte plutôt inquiétant surgit un homme au comportement bizarre, Jonathan Lavendish, un homme qui possède une mémoire totale et qui pourrait bien être la clé qui manquait pour lutter contre le fléau. Mais Lavendish travaille aussi sur un ambitieux projet visant à la création d'un véritable ordinateur intelligent et une puissante agence gouvernementale dépourvue de scrupules ne va pas tarder à relier tous les fils, apparemment épars, qui forment la trame de l'énigme Lavendish. Et la grande traque va commencer...
     L'avantage de l'auteur est d'avoir su faire beaucoup plus qu'un simple roman d'action et d'avoir créé, avec Jonathan Lavendish, un personnage sortant de l'ordinaire, ne serait-ce que par les problèmes que lui pose un super-pouvoir mental qui aurait pu le faire passer pour un surhomme. De plus, les bases scientifiques et technologiques du récit présentent l'agréable surprise d'être cohérentes et clairement distillées tout au long de l'histoire, ce qui donne une légère touche « hard-science » à l'ensemble. Quant à i'intrigue, elle est suffisamment compliquée pour ne pas donner l'impression d'être trop « téléphonée », même si on peut voir venir l'auteur par moments...
     Des débuts de romancier SF prometteurs, donc. Désormais, Claude Ecken pourra être lu en Alsace sans risquer l'autodafé et La Mémoire Totale pourra s'enorgueillir de l'appellation Fleuve Noir « Haut de Gamme ».
     Alléluia !


Richard D. NOLANE
Première parution : 1/4/1986 dans Fiction 373
Mise en ligne le : 11/11/2003


 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 66104 livres, 65959 photos de couvertures, 60902 quatrièmes.
8090 critiques, 36181 intervenant·e·s, 1459 photographies, 3689 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.