Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
La Naissance des dieux

Charles HENNEBERG



Illustration de Atelier Pascal VERCKEN

LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES (Paris, France), coll. Le Masque Science-Fiction n° 51
Dépôt légal : 1er trimestre 1977
256 pages
ISBN : 2-7024-0562-2   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Il leva les cils et vît la bête qui dansait sur le hamac. Une montagne de chair grise, à trompe courte, à demi émergée du néant reniflait grotesquement. Les monstres étaient en pleine création, parfois ils s'effaçaient, puis reprenaient corps avec une netteté effroyable. Le brouillard vivant était monté comme une marée, il s'insinuait dans ses narines, entrait dans ses poumons, et Gœtz se sentait sans forces, écrasé, réduit à l'état d'épongé. Il allait mourir. Géa le dévorait comme une mante monstrueuse.
     Ce roman, le premier de Charles HENNEBERG (1899-1959) surprit par son souffle épique et sa splendeur baroque. Il valut à son auteur le prix « Rosny Aine ».

    Prix obtenus    
Rosny aîné (1954), roman, 1954

    Cité dans les Conseils de lecture / Bibliothèque idéale des oeuvres suivantes :    
 
Annick Béguin : Les 100 principaux titres de la science-fiction (liste parue en 1981)

 
    Critiques    

     Publié en 1954 aux éditions METAL (sous la seule signature de son mari, dont l'aide lui avait été précieuse, notamment pour la paléontologie), ce premier roman de science-fiction de Nathalie Henneberg présente déjà les caractéristiques de toute l'œuvre : une prodigieuse érudition (notamment pour les noms de fleurs... et de démons) ; un style qui, selon les scènes, a tantôt la préciosité parnassienne, tantôt la vigueur hugolienne, jusque dans la beauté de l'horreur et le mariage du sublime et du grotesque ; enfin cette conviction, partagée avec Catherine Moore, que « chaque mythe a son fond de vérité ». Exilés d'une société décadente, une poignée d'hommes et de femmes très typés fait face au « Chaos de la Genèse », et en fait surgir des êtres humains ou monstrueux au gré de leurs fantasmes, de leurs luttes, de leurs amours, qui prennent dès lors une dimension olympienne et une portée éternelle. Unissant la mythologie antique aux prévisions d'avenir, ce poème épique en prose est animé d'un grand souffle romantique qui tranche avec les halètements sifflants plus communs aujourd'hui.

George W. BARLOW
Première parution : 1/3/1977 dans Fiction 278
Mise en ligne le : 1/7/2012


 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 65444 livres, 64337 photos de couvertures, 60179 quatrièmes.
8088 critiques, 35860 intervenant·e·s, 1434 photographies, 3684 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.