Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Dernier jour de la création

Wolfgang JESCHKE

Titre original : Der letzte Tag der Schöpfung, 1981

Traduction de Marie-Noëlle RUCKWIED
Illustration de Stéphane DUMONT

DENOËL (Paris, France), coll. Présence du futur n° 316
Dépôt légal : 1er trimestre 1981
256 pages, catégorie / prix : 3
ISBN : néant
Format : 11 x 18 cm  
Genre : Science-Fiction 



    Quatrième de couverture    
     Que cet objet de forme phallique découvert au Moyen Age par un pêcheur au large des côtes italiennes ne soit pas, comme la chrétienté l'a cru pendant des siècles, le membre de sint Vit, il y a là de quoi désoler les bigotes, mais surtout étonner les savants, car il date indubitablement de la lointaine préhistoire... et pourtant c'est du plastique.
     De même pour la jeep déterrée au XIX° siècle, sous les ruines d'une forteresse à Gibraltar ! Seuls y comprendront quelque chose les rares militaires et technocrates qui, avec une audace n'ayant d'égale que leur mépris de la « chair à canon » et leur ignorance des paradoxes temporels, sont en train de mijoter le plus énorme hold-up de toute l'histoire humaine !
     Voilà un livre à ne pas mettre entre toutes les mains, et surtout pas entre celles des politiciens qui cherchent actuellement à résoudre le problème du pétrole.

    Cité dans les pages thématiques suivantes :     

    Cité dans les Conseils de lecture / Bibliothèque idéale des oeuvres suivantes :    
 
    Critiques    
 
     Directeur de la collection de SF publiée par Heyne Verlag (cette série occupe un créneau correspondant en gros à celui de J'ai Lu plus Denoël en France), Wolfgang Jeschke est à l'heure actuelle une des personnalités les plus dynamiques et les plus importantes de la SF allemande. Cependant, ses activités de directeur littéraire et d anthologiste l'avaient obligé à mettre l'écrivain en sommeil.
     Or, il semble que Jeschke ait enfin repris la plume. En 1978, il avait réédité, dans sa propre collection, un recueil de ses meilleures nouvelles de la fin des années cinquante, Der Zeiter. Mais c'est 1981 qui semble être pour lui l'année du grand retour. Tout d'abord avec un texte inédit dans son anthologie internationale SF Story-Reader n° 15 (coup de pub personnelle : j'y suis aussi...), puis avec ce livre franchement génial que vient de publier Denoël : Le dernier jour de la création.
     Le thème de base du roman est extrêmement fascinant en lui-même, surtout si vous êtes sensible aux grandes idées qui font bouillonner les neurones : pour résoudre les problèmes pétroliers, les Américains décident d'aller le voler dans la préhistoire, des millions d'années avant que les Arabes s'aperçoivent de son existence. Là-dessus, Jeschke a construit un roman extraordinaire par son approche des mécanismes des paradoxes temporels, par son ton acerbe, par son humour (souvent noir), par son style, classique tout en conservant un effet de choc constant, et surtout par son constat sur l'irresponsabilité congénitale des militaires et des politiciens.
     Et sur ce récit quelquefois rude, souvent tragique, se déploient des ombres aussi différentes que celle du romantisme, celle de Lafferty ou celle ci Erik von Daniken. Accessoirement, on peut aussi y voir une belle critique du Time Opera popularisé par La Patrouille du Temps de Poul Anderson...
     Pour résumer, avec Le dernier jour de la création, Wolfgang Jeschke s'est hissé d'un coup aux côtés de Herbert Franke ; c'est-à-dire qu'il devient à la suite de la publication de ce livre l'un des deux meilleurs auteurs de la SF allemande moderne.

Richard D. NOLANE
Première parution : 1/6/1981 dans Fiction 319
Mise en ligne le : 26/6/2007


 

Dans la nooSFere : 60819 livres, 54926 photos de couvertures, 54731 quatrièmes.
7938 critiques, 32993 intervenant·e·s, 1222 photographies, 3638 Adaptations.
 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies/RGPD