Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
La Lagune des mensonges

François DARNAUDET



Illustration de GRILLON

BLACK COAT PRESS , coll. Rivière Blanche n° 2003
Dépôt légal : octobre 2004
128 pages, catégorie / prix : 14 €
ISBN : 1-932983-27-9   



    Quatrième de couverture    
     Les membres bordelais de l'Agence HPL sont sur les dents : Tom Marois a disparu !
     Parti à Venise en compagnie d'un ami, il n'a plus donné signe de vie. Or, sur l'île de Torcello, un mystérieux docteur Bissolatti semble réaliser des expériences extraordinaires.
     Des héros de la littérature populaire apparaissent et disparaissent sur les quais d'une Venise intemporelle...
     La lagune vénitienne se transforme en LAGUNE DES MENSONGES !
 
    Critiques    
     La collection Rivière Blanche poursuit avec François Darnaudet sa politique de publication de romans dans la ligne éditoriale du Fleuve Noir des années 50-60. Ce qui signifie, en clair, que les œuvres proposées sont des fictions populaires, délassantes, angoissantes ou drôles, et dont le but n'est pas de « prendre la tête » du lecteur, mais de la reposer.

     Tom Marois, de l'agence HPL, un cabinet d'investigations privées, file à Venise avec un ami rencontré à la Convention de la B.D. d'Angoulême. En cours de route, de mystérieux hommes verts lui transmettent une invitation de la part du mystérieux Dottore Bissolatti Or, d'autres personnages se rendent eux aussi dans la cité lacustre, pour le même motif. Que leur veut l'insaisissable Bissolatti ? Tom et son compagnon les rencontreront dans la lagune vénitienne, sur l'île de Torcello. Les autres membres de l'agence HPL retrouveront-ils Tom, disparu sans laisser de traces ?

     Avec La Lagune des mensonges, c'est la défunte collection Anticipation des éditions Fleuve Noir qui est remise à l'honneur, et c'est la série Agence Arkham, parue aux éditions DLM, qui est ressuscitée sous un autre nom. Mais bien que fantastique, ce roman tient avant tout de la parodie, avec l'hommage rendu aux Grands Anciens que sont Fantômas, Harry Dickson, Bob Morane et quelques autres. Comme la private joke y fleurit à chaque chapitre, le lecteur non initié n'entrera pas aisément dans cette histoire bâtie de bric et de broc, à prendre au second — si ce n'est au troisième — degré. Mais si l'on persévère, le roman se dévore d'une traite.

     On regrettera quand-même la faiblesse de certains passages dont la rédaction est un peu hâtive. Cela conduit à de nombreuses ellipses et à un style irrégulier, mais l'histoire est tellement prenante qu'on n'y attache que peu d'importance. C'est un livre à lire pour le plaisir et sans se poser trop de questions — si ce n'est pour rechercher les nombreuses références aux livres, BD, personnages ou auteurs auxquels il est fait allusion, mais cela fait partie du charme de ce roman, qui remplit parfaitement sa mission.

Lucie CHENU
Première parution : 1/11/2004 nooSFere


 

Dans la nooSFere : 61069 livres, 55222 photos de couvertures, 55008 quatrièmes.
7938 critiques, 33164 intervenant·e·s, 1226 photographies, 3638 Adaptations.
 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés. Vie privée et cookies/RGPD

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !